Archives pour la catégorie SÉQUENCE VIDÉO

SÉQUENCE VIDÉO : L’HUMANOÏDE (1979)

humanoideL’HUMANOÏDE (L’Umanoide) est un des nombreux navets italiens de space opera qui peuplèrent la galaxie cinéma de la fin des années 70 et du début des 80′s… Pourtant flanqué d’une belle affiche et d’un casting plutôt sympathique (Barbara Bach, Richard Kiel, Corinne Cléry), sans compter le talentueux Ennio Morricone à la musique, notre HUMANOÏDE s’apparente carrément à une pitrerie cinématographique comme seuls les Italiens en avaient le secret à l’époque : un Vador samouraï fait le grand méchant tandis qu’une Barbara Bach, à la coiffure digne d’un futur article  d’Utopic Fashion des Échos d’Altaïr, erre désespérément d’une pellicule à l’autre.

Mais il y a nanar et nanar. Là où un STAR CRASH survolté de Luigi Cozzi nous fait rire, un HUMANOÏDE d’Aldo Lado nous plonge dans un ennui profond car rien n’est à sauver de ce film, pas même la pitoyable B.O. électronique d’Ennio Morricone…

Quant à l’histoire, n’en parlons pas : « Alors que Métropolis vit en paix, le perfide Graal, exilé sur Noxon, se prépare à envahir la planète pour récupérer les éléments du Kappatron afin de pouvoir ensuite attaquer la Terre et transformer les habitants en humanoïdes. » (Cinéfil)

Ne me demandez surtout pas de traduire…

J’ai vu ce film à sa sortie, sans doute vers 1980 ou 1981 car les bobines ne parvenaient pas rapidement sur le Caillou, autrefois. Je me souviens l’avoir vu dans la grande salle du Liberty, cinéma aujourd’hui détruit. Quelle immense déception en sortant de la projection !

Voici donc un extrait de 6 minutes pour vous en faire une p’tite idée (désolé pour les sous-titrages asiatiques). Si le courage vous prend de le voir en entier, il est dispo sur YouTube en plusieurs morceaux.

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

SÉQUENCE VIDÉO : LE SECRET DE LA PYRAMIDE (1985)

Dans les années 80 naissaient les premières séquences tout en images de synthèse avec TRON, STAR TREK II : LA COLÈRE DE KHAN, STARFIGHTER, mais aussi LE SECRET DE LA PYRAMIDE, avec sa mémorable scène du vitrail  que CosmoFiction vous présente aujourd’hui.

LE SECRET DE LA PYRAMIDE (Young Sherlock Holmes) est un bon petit film fantastique signé Barry Levinson où les héros, comme la plupart du temps dans les Eighties, sont de jeunes adolescents. L’histoire est la suivante : « À Londres en 1870, le jeune John Watson fait son entrée dans une nouvelle école. Il y rencontre un autre adolescent à l’esprit de déduction très développé : un certain Sherlock Holmes. Très vite, Holmes et le futur docteur Watson se lient d’amitié et sont conduits à mener leur première enquête sur une série de meurtres étranges survenus à la suite d’hallucinations épouvantables… » (allocine.fr)

La séquence suivante illustre l’hallucination d’un prêtre dans une église. Un vitrail représentant un chevalier se met mystérieusement à bouger et, soudain, le chevalier en personne, constitué des vitraux, atterrit sur le sol et avance en menaçant le prêtre de son épée. Jolie séquence 3D, très courte, mais très réussie pour l’époque.

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

HERCULE (1983) : Le combat contre l’Hydre

HERCULE (1983) : Le combat contre l'Hydre dans CINÉMA 14011001492515263611884895CosmoFiction vous propose aujourd’hui cette jolie séquence vidéo issue du film HERCULE (1983), grand nanar péplumesque-science-fictionnel à deux sous réalisé par Luigi Cozzi (déjà coupable du cultissime STAR CRASH avec la belle Caroline Munro).

Les Italiens n’ont jamais eu froid aux yeux, ni ailleurs à vrai dire ! Et nous voilà donc avec un Lou Ferrigno (inoubliable Hulk dans la série télévisée L’INCROYABLE HULK, diffusée de 1977 à 1982) dans le rôle d’un Hercule du futur, ou plutôt d’un Hercule de l’espace… enfin bref : on ne sait plus très bien en fait dans ce film !

Dans les années 80, on aimait transposer la mythologie grecque dans l’univers SF. Mais ce qui marchait avec certains (ULYSSE 31) ne marchait pas forcément avec d’autres, comme ici… Dans cette production de la légendaire Cannon des frères Golan et Globus (LIFEFORCE, LES MAÎTRES DE L’UNIVERS, INVADERS FROM MARS le remake…), où les étoiles et les planètes sont plus colorées qu’une guirlande clignotante d’un sapin de Noël, où les décors en carton pâte sont de rigueur et où le jeu d’acteur est aussi expressif que le sourire d’une méduse, on nous offre cette sympathique séquence dans laquelle Hercule doit affronter l’Hydre, mais une Hydre mécanique, robotisée, aux yeux rougeoyants.

Réalisée selon le procédé de la stop motion (technique utilisée par Ray Harryhausen dans tous ses films), la séquence est due au spécialiste italien des effets spéciaux, Armando Valcauda. Luigi Cozzi déclare à propos : « La scène était tellement réussie que lorsque Golan et Globus ont vu les rushes, ils m’ont aussitôt demandé de tourner des plans supplémentaires. Hélas, entre temps, Valcauda avait complètement détruit la maquette de l’Hydre. » (L’Écran Fantastique 348) Bravo Valcauda ! Aucun respect pour ses propres créations ! Pfff !

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

12

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY