Archives pour la catégorie MUSIQUE

MUSIQUE : I LOVE IT LOUD – Kiss

KissAh KISS… Et ce morceau « I love it loud » issu de l’album « Creatures of the Night” (1982). Il est sorti en pleine chute de popularité du groupe qui allait bientôt se “démasquer” en public après 12 années de concerts de glam-rock, costumes de scènes, masques, guitares-haches, effets pyrotechniques à l’appui après de nombreuses critiques quant à son virage musical vers le disco.

kiss2Le morceau et le clip sortis en 1982 annonçaient finalement : “Non, la musique je l’aime lorsqu’elle est lourde et grave. Et toi ?” Du coup, le scénario du clip est plutôt simple, il montre un jeune homme qui se laisse attirer par le heavy metal joué par des goules nocturnes au profit de l’ambiance paisible dans sa famille. Dans cette même logique du “The other side” cher aux rockeurs, le groupe KoЯn fera beaucoup plus sombre et psychologique avec son clip “Falling away from me” (1999), suite de l’excellent “Freak on a leash” (1998) qui popularisera l’effet slow motion à la télévision. Mais nous sommes à des années-lumières (à 17 ans, pour être plus précis) du clip de Kiss à celui de KoЯn dont on ressent évidemment le poids des années entre les deux réalisations. Mais le plaisir demeure de retrouver Gene Simmons au chant, allongeant sa longue langue de roussette entre deux solos et deux jeux de jambes plombées par ses larges bottes de gargouille.

- Trapard – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters / Ladyhawke : Main Title / Conan le Barbare : Prologue – Anvil of Crom / Craig Safan dirige l’orchestre pour Starfighter / Dar l’Invincible – Main Theme / Are You Ready For Freddy ?  / He’s Back, the Man Behind the Mask / Radio Ga Ga / Une nouvelle version de la musique d’Ulysse 31 / Psycho Therapy

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

MUSIQUE : PSYCHO THERAPY – The Ramones

RamonesDifficile dire un mot sur le morceau et le clip de « Psycho Therapy » (1983) des Ramones sans aborder la culture punk d’un côté et le cinéma bis de l’autre.

La culture punk avant tout puisque « Psycho Therapy » est un hymne « No Future » américain, là où le « Lobotomie » aka « Lobotomie Hôpital » ou aka « Amputé » que les Bérurier Noir interprétaient en France la même année, représentait exactement la même idée d’aliénation mentale chère aux antisociaux.

Mélange de hardcore punk et de heavy structuré, le courant du thrash metal californien suivra d’ailleurs la philosophie punk dès 1983, et il suffit de regarder le clip « Madhouse » (1985) du groupe Anthrax pour s’en persuader. Mais là où les thrash-metalleux comme Anthrax, Testament, Kreator ou Megadeth choisissaient la distorsion d’images dans leurs clips pour simuler des impressions visuelles, les punks de la trempe des Ramones s’inscrivaient plutôt dans un rock et un cinéma de genre, voire de cinéma bis avec leurs clips. On retrouve d’ailleurs tout le long des années 80, ce même goût prononcé pour le bis ou le cinéma d’horreur autant chez dans le metal-punk des Misfits que dans la vague psycho-billy (un dérivé punk du rock-a-billy) avec The Cramps ou The Meteors, que dans le rock gothique post-punk comme Bauhaus, Joy Division, Christian Death, jusqu’à la New-Wave of Heavy Metal made in England comme Mötörhead et Iron Maiden.

Ramones4Et pour en revenir au cinéma bis du début des années 80, là où les giallos et les slashers devenaient de plus en plus psychologiques, les films d’horreur dont l’action se situait dans des hôpitaux psychiatriques devenaient communs, d’ALONE IN THE DARK (1982) à CURTAINS (1983) pour n’en citer que deux sortis en même temps que le clip des Ramones.

Du coup, le clip « Psycho Therapy » n’a rien de très original en soi, si ce n’est que le groupe a fait appel à feu-Stan Winston pour l’occasion pour exécuter des maquillages proches de ceux de THE THING (1982) et de CREEPSHOW (1982) et que les membres du groupes interprètent eux-mêmes les aliénés mentaux.

Le clip est ICI.

- Trapard – (CosmoFiction)

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters / Ladyhawke : Main Title / Conan le Barbare : Prologue – Anvil of Crom / Craig Safan dirige l’orchestre pour Starfighter / Dar l’Invincible – Main Theme / Are You Ready For Freddy ?  / He’s Back, the Man Behind the Mask / Radio Ga Ga / Une nouvelle version de la musique d’Ulysse 31

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

MUSIQUE : UNE NOUVELLE VERSION DE LA MUSIQUE D’ULYSSE 31

parallaxDepuis déjà 2007 (!), une nouvelle version de la bande originale du cultissime dessin animé ULYSSE 31 est en cours de réalisation. « Un projet un peu fou qui consiste à réinterpréter les plus beaux thèmes du dessin animé ULYSSE 31″, nous dit David Colin sur parallax.fr, l’homme orchestre à l’origine de cette idée merveilleuse. Et les débuts sont très prometteurs à en juger les extraits présents ici !

Ce nouvel enregistrement de la B.O. d’ULYSSE 31 sera disponible à la vente par correspondance en édition limitée, version coffret collector avec contenu exclusif. Vous pouvez déjà le précommander (voir les détails sur le site parallax.fr). À signaler que David Colin possède également sa page officielle sur Facebook.

Voici quelques extraits pour vous mettre l’eau à la bouche !

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters / Ladyhawke : Main Title / Conan le Barbare : Prologue – Anvil of Crom / Craig Safan dirige l’orchestre pour Starfighter / Dar l’Invincible – Main Theme / Are You Ready For Freddy ?  / He’s Back, the Man Behind the Mask / Radio Ga Ga

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

MUSIQUE : RADIO GAGA – Queen

queen-radio-ga-gaMélange de sujet post-apocalyptique et d’extraits de METROPOLIS (1927) de Fritz Lang, le clip de la chanson « Radio Ga Ga » est un petit classique du vidéo clip. Il a été réalisé par David Mallet juste avant que Giorgio Moroder sorte une version remontée et colorisée de METROPOLIS. Freddie Mercury ayant participé à la bande-son de la nouvelle version du film de Fritz Lang, il eut l’autorisation d’utiliser des images du film dans le clip de « Radio Ga Ga ».

Wikipédia indique au sujet du morceau : « À l’origine, la chanson s’intitulait Radio Ca-Ca (des mots que fredonnait le fils du musicien Roger Taylor, âgé de 3 ans) et insistait plus sur la baisse de qualité des programmes radio et leur répétitivité ; le titre fut cependant changé pour Radio Ga Ga qui sonnait beaucoup mieux. »

Lorsque le clip a été diffusé à la télévision en 1984, je devais avoir 11 ou 12 ans et j’en avais été plutôt déçu sur le moment. Je me souviens avoir trouvé l’ensemble plutôt puéril alors que j’avais pourtant adoré la participation de QUEEN à la BO de FLASH GORDON quelques quatre ans plus tôt. Mais je reconnais que je ne suis pas un inconditionnel de tout le travail de QUEEN sur leurs clips. J’ai beaucoup de mal aujourd’hui par exemple à revoir l’ambiance toonesque de « A Kind of Magic » (1985) alors que le clip de « Innuendo » (1991) que j’ai découvert en même temps que le décès de Freddie Mercury développe une imagerie graphique tellement diversifiée. Et la chanson est tellement belle avec son break en forme de flamenco endiablé, et le clip si génial en soi avec cette sensation d’absence du chanteur derrière une imagerie picturale, que ça en accentuait même la difficulté d’avaler la pilule du départ de Mercury en cette année 1991.

Et donc lorsque le clip de « Radio Ga Ga » a été diffusé en 1984, RFO venait de nous proposer celui de Michael Jackson « Thriller » dont l’imagerie sombre et instantanée faisait plus rêver l’adolescent que j’étais que les univers futuristes de celui de QUEEN qui me rappelaient immanquablement l’enfance. Je le redécouvre avec plus de plaisir aujourd’hui, malgré le montage vidéo très 80′s.

Aux dires de Wikipédia : « Trois versions du clip existent, les deux premières étant presque identiques. La version originale d’abord, qui fut diffusée à la télévision en 1984 et qu’on peut trouver sur la VHS The Works EP (devenue un collector), alors que la version qu’on peut trouver sur la VHS Greatest Flix II, qui est strictement identique, contient les mots « Thanks to Metropolis » à la fin du clip. La troisième version, qu’on peut trouver sur le DVD Greatest Video Hits 2, fut assez déroutante pour les fans les plus extrêmes. En effet, tout comme les autres clips remasterisés pour ce DVD (et le précédent), la vidéo de Radio Ga Ga a été recadrée de son format original 4/3 vers un 16/9. Le problème est que le clip contenait déjà des images en 16/9 ; le résultat fut que les scènes en 4/3 (notamment les scènes de refrain avec les claps) ne furent pas recadrées et présentent des bandes noires sur les côtés. »

- Trapard – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters / Ladyhawke : Main Title / Conan le Barbare : Prologue – Anvil of Crom / Craig Safan dirige l’orchestre pour Starfighter / Dar l’Invincible – Main Theme / Are You Ready For Freddy ?  / He’s Back, the Man Behind the Mask

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

MUSIQUE : HE’S BACK, THE MAN BEHIND THE MASK – Alice Cooper

alice“He’s Back”… C’est évidemment de Jason Voorhees dont il est question dans cette petite chanson culte d’Alice Cooper, un chanson et un clip annonçant la sortie de JASON LE MORT VIVANT en 1986.

Alice Cooper a toujours été étroitement lié au cinéma d’horreur mais surtout aux univers macabres. Rien que son nom ‘Alice Cooper’ qui originellement était le nom de son groupe ‘The Alice Cooper Group’ est batti sur une légende. Le jeune Vincent Furnier aurait, au cours d’une séance de spiritisme, communiqué avec une sorcière défunte qui lui aurait assuré la gloire s’il acceptait de porter son nom. Et Alice Cooper d’enchaîner les concerts épiques et sanguinolents tout au long des années 70. Je me souviens avoir lu une critique dans “Télérama” dans laquelle un journaliste considérait qu’Alice Cooper avait tout pris des jeux scéniques de David Bowie dans les années 70. Mais là où Bowie proposait un univers psychédélique à la limite de la SF à son public, Cooper revenait plutôt aux sources des spectacles de Grand-Guignol et rendait hommage à toute une iconographie du cinéma horrifique. Une imagerie déjà présente avec le groupe BLACK SABBATH et fera largement écho dès les années 80 avec MERCYFUL FATE et la vague scandinave de Black & Death Metal.

C’est donc tout naturellement, et en pleine perte de vitesse et de succès public qu’Alice Cooper a sorti l’album “Constrictor” (1986), un hommage au cinéma de série B, mais aussi à son serpent scénique. Un album, un morceau mais aussi un clip qui arrivaient à point nommé pour un jeune public de films d’horreur, qui est celui de ma génération des années 80.

Son heavy metal des Eighties avec des ajouts de la B.O. d’Harry Manfredini pour les VENDREDI 13 faisait merveille. Et le clip qui incluait des extraits du film à venir, ainsi qu’une petite mise en abîme d’une petite salle de cinéma qui le projetait, était bien sympa, bien qu’aujourd’hui les effets spéciaux (notamment les superpositions d’images) paraissent bien ratées. Mais c’est ce qui fait aussi le charme de la série B.

La carrière cinématographique d’Alice Cooper est bien connue en revanche, de son apparition en vagabond démoniaque dans PRINCE DES TÉNÈBRES (1987) de John Carpenter, ou dans WAYNE’S WORLD et LA FIN DE FREDDY (1991). Et plus récemment, dans le film rock de vampire SUCK (2009) ou pour Tim Burton dans DARK SHADOWS (2011). Et même dans un nanar de Sy-fy, BIGFOOT (2012) dans lequel il se fait écrabouiller par un yéti qui ne supporte pas sa musique de ouf.

- Trapard – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters / Ladyhawke : Main Title / Conan le Barbare : Prologue – Anvil of Crom / Craig Safan dirige l’orchestre pour Starfighter / Dar l’Invincible – Main Theme / Are You Ready For Freddy ? 

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

MUSIQUE : ARE YOU READY FOR FREDDY ? – Fat Boys

fatboysContextualisons un instant ce clip en hommage à Freddy Krueger :

Déjà, que dire des Fat Boys si ce n’est que je n’ai jamais été un grand fan de Hip-Hop, mais que comme beaucoup d’adolescents des années 80, j’ai suivi en 1984 les émissions de Sidney H.I.P H.O.P. Déjà parce que la culture hip-hop était quelque chose de tout nouveau pour moi, avec le smurf que je tentais de reproduire avec les copains, avec des groupes qui m’étaient inconnus comme les Fat Boys évidemment, et puis le morceau d’Herbie Hancock « Rock it » (1983), et son fameux clip surréaliste à la limite de la SF cyber-punk, et que j’écoutais en boucle comme un furieux. Et puis les Run-DMC avaient fait un show impressionnant et diffusé l’année suivante directement du stade de Wembley pour le Live-Aid (1985), les mêmes qui, en 1986, ont fait un « Battle » de Rap Vs Heavy Metal avec le groupe Aerosmith pour le morceau et le clip désormais culte « Walk this Way ». Et les années 80, c’est aussi l’époque où Michael Jackson créait des chorégraphies toujours géniales et à la limite de celles du break dance, de THRILLER à BAD, en passant par son « Moon Walk »…

Dans H.I.P. H.O.P., les Fat Boys m’ont avant tout fait découvrir et aimer le « Human Beatbox » (une boîte à rythmes créée à partir de sons issus de la bouche et de la gorge du rappeur), un exercice musical qui a été popularisé mais aussi bien parodié par Michael Winslow ou « the Man of 10,000 Sound Effects » (« l’homme aux 10 000 effets sonores ») dans les POLICE ACADEMY.

C’est donc tout naturellement que j’ai découvert en 1988 (alors que j’étais un grand fan de Slashers des 80′s et que je venais juste d’apprécier en VHS le scénario hyper-imaginatif des GRIFFES DU CAUCHEMAR, 1987, troisième volet des aventures de Freddy Krueger) le clip des FAT BOYS, « Are you ready for Freddy ? » Clip tout chaud , annonçant la sortie du CAUCHEMAR DE FREDDY (1988) et dans lequel joue Robert Englund himself grimé en Freddy, lequel a d’ailleurs aussi participé à la bande originale sous forme de samples où il susurre quelques répliques sadico-humoristiques aux Fat Boys entre deux de leurs flows.

Maintenant que le clip est replacé dans son contexte, les flows et les looks old-school, la human beatbox et l’auto-dérision des rappeurs sur leur propre obésité (les pull-over à rayures, etc…) sont au programme ci-dessous. Mais seulement si vous êtes prêts pour Freddy.

- Trapard – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters / Ladyhawke : Main Title / Conan le Barbare : Prologue – Anvil of Crom / Craig Safan dirige l’orchestre pour Starfighter / Dar l’Invincible – Main Theme

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

MUSIQUE : DAR L’INVINCIBLE – Main Theme

darEn 1982 sort CONAN LE BARBARE de John Milius, mais c’est aussi l’année d’un autre film d’heroic fantasy : DAR L’INVINCIBLE (The Beastmaster) de Don Coscarelli.

Certains se souviennent peut-être de ce film modeste et plutôt sympathique puisque nous y trouvions Marc Singer dans le rôle principal du fameux Dar. Marc Singer, rappelez-vous, c’est Mike Donovan dans la série V (1983). L’histoire :

« Dar, fils du roi destiné à détruire le tyran des forces du mal d’après sa prophétesse, est marqué à la naissance avant d’être sacrifié, mais il est sauvé par un homme qui le ramène dans son petit village et l’élève comme son fils. Adulte, son village ainsi que sa famille adoptive sont détruits par l’armée du tyran. Seul survivant, il part à l’aventure dans le but de se venger, il devient un combattant qui rencontrera des alliés parmi lesquels des animaux (furets, aigle, panthère) avec qui il communique grâce à son don, la télépathie. » (d’après Wikipédia)

Lee Holdridge, compositeur et arrangeur américain à l’origine d’une très impressionnante liste de B.O. pour diverses séries télévisées, a composé la musique de DAR L’INVINCIBLE. Aux accents volontairement guerriers, avec un thème soulignant le côté aventure des exploits de Dar, le joli Main Theme que nous vous proposons ici est interprété par le Cincinnati Pops Orchestra.

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters / Ladyhawke : Main Title / Conan le Barbare : Prologue – Anvil of Crom / Craig Safan dirige l’orchestre pour Starfighter

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

MUSIQUE : CRAIG SAFAN DIRIGE L’ORCHESTRE POUR « STARFIGHTER »

Voici une vidéo toute récente nous montrant le compositeur Craig Safan diriger l’orchestre du Festival International de la Musique de Film de Cordoba 2014, en Espagne.

Craig Safan, filmé par un spectateur (la vidéo est tout de même tout à fait correcte, de même que le son) nous présente une suite rassemblant de nombreux extraits de sa partition pour le film STARFIGHTER (The Last Starfighter). C’est toujours un réel plaisir de découvrir le compositeur en train de diriger l’orchestre.

Si vous n’êtes pas très patient, le superbe thème du film débute à 3’47.

Image de prévisualisation YouTube

- Morbius – (CosmoFiction)

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters / Ladyhawke : Main Title / Conan le Barbare : Prologue – Anvil of Crom

INDEX DE COSMOFICTION

30 ans plus tard CosmoFiction est de retour !

MUSIQUE : CONAN LE BARBARE – Prologue / Anvil of Crom

conanBasil Poledouris s’est éteint en 2006 des suites d’un cancer. Compositeur d’origine grecque, il a signé, entre autres, les musiques de L’AUBE ROUGE (1984), LA CHAIR ET LE SANG (1984), ROBOCOP (1987), CHERRY 2000 (1987), STARSHIP TROOPERS (1997), mais surtout, surtout celle de CONAN LE BARBARE, en 1982.

Un peu comme John Williams sur LA GUERRE DES ÉTOILES en 1977, Basil Poledouris va offrir une dimension extraordinaire au film de John Milius grâce à une partition sans équivalent alors à l’époque. Mieux, il va même imposer un style musical pour tout film d’heroic fantasy digne de ce genre ! « Poledouris compose en 1982 la partition épique de CONAN LE BARBARE, qui sera considérée par la suite comme une de ses plus belles réussites. La puissance et le lyrisme qu’elle insuffle au film aura contribué à en faire une des œuvres phares des années 1980 et a été, depuis, une grande source d’inspiration dans le domaine de l’Heroic fantasy. » (Wikipédia)

Puissante, guerrière, épique et violente dans ses élans grandioses, la bande originale de CONAN LE BARBARE connaît aussi des morceaux plus calmes, d’une beauté souvent émouvante, tel Orphans of Doom / The Awakening, par exemple. Vous pourrez trouver une critique très complète rédigée par Quentin Billard sur Cinezik.

Basil Poledouris composera ensuite, en 1984, la musique de CONAN LE DESTRUCTEUR (de Richard Fleischer), suite de CONAN LE BARBARE. À l’image du film, sa composition demeure beaucoup moins riche et réussie. On peut dire également que si les musiques qu’il composera pour ROBOCOP, STARSHIP TROOPERS et tant d’autres ne sont pas sans intérêt, elles s’avèrent cependant bien moins abouties que la B.O., véritablement unique, de CONAN LE BARBARE, sans conteste un chef-d’œuvre musical, pour ne pas dire SON chef-d’œuvre musical.

On peut rêver de ce que sa B.O. composée pour le film TROIE de Wolfgang Petersen (2004) aurait pu donner. Malheureusement, la production du film, « dérangée » par sa musique trop guerrière à ce qu’il paraît, a carrément écarté tout son travail et préféré opter pour la médiocrité d’un James Horner très peu inspiré. Basil Poledouris vivra très mal cette « sanction » à quelques années de sa mort qu’il savait proche.

Voici donc pour le plaisir un extrait de la bande originale du film CONAN LE BARBARE. Il s’agit de Prologue / Anvil of Crom, qui contient le célèbre thème guerrier de CONAN. Vous pourrez sinon retrouver ici la B.O. complète du film culte de John Milius.

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters / Ladyhawke : Main Title

INDEX DE COSMOFICTION

30 ans plus tard CosmoFiction est de retour !

MUSIQUE : LADYHAWKE – Main Title

ladyhawkeC’est à Andrew Powell, un des compositeurs et arrangeurs du groupe Alan Parsons Project, que l’on doit la jolie bande originale du film de Richard Donner : LADYHAWKE (1985). Andrew Powell participera par la suite à quelques autres musiques de films pour le cinéma et la télévision, et il dirigera des orchestres philarmoniques dont ceux de Londres, de Berlin et de Los Angeles.

Le choix d’Andrew Powell pour la musique de LADYHAWKE s’est imposé de lui-même à Richard Donner : notre réalisateur écoutait en boucle le groupe Alan Parsons Project alors qu’il effectuait ses premiers repérages pour le tournage du film. Donner a trouvé que le son du groupe épousait parfaitement les images qu’il avait en tête.

« Powell a mélangé la musique orchestrale traditionnelle et les chants grégoriens à de la musique moderne à tendance rock progressif. La musique du film est interprétée par des ex-musiciens de The Alan Parsons Project et par le Philharmonia Orchestra conduit par Andrew Powell » (Wikipédia). Le résultat est une parfaite réussite qui s’intégre merveilleusement bien dans l’univers moyennâgeux du film. Ses détracteurs, et ils sont nombreux, lui ont justement reproché cet aspect trop moderne et décalé. En outre, et je partage ce point de vue, la musique de LADYHAWKE possède aujourd’hui (presque trente ans plus tard) un style bien ancré dans celui des années 1980, époque où fut tourné le film. Par conséquent, certains diront qu’elle a mal vieilli

À présent, place au Main Title de LADYHAWKE…

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters

INDEX DE COSMOFICTION

30 ans plus tard CosmoFiction est de retour !

12345

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY