Archives pour la catégorie La Forteresse Noire

LE MONSTRE DE LA SEMAINE : MOLASAR

Un monstre des Eighties, invité vedette de la semaine sur CosmoFiction ! Un monstre parmi le florilège infernal des créatures issues des films ou des séries télévisées fantastiques et de science-fiction des années 80 ! 

forteresse

« En Roumanie en avril 1941, une troupe de soldats allemands prend possession d’une forteresse bien que son gardien les mette en garde sur une présence surnaturelle en son sein. 108 croix en nickel sont accrochées au mur. Les soldats, pensant qu’elles sont en argent, en détachent une et libèrent une créature qui chaque nuit tuera les soldats. Une garnison SS débarque en renfort, persuadée que les molasar3morts sont dues à des partisans. Le capitaine de la troupe fait appel à un professeur juif infirme, le docteur Cuza, pour résoudre l’énigme contre l’avis du chef SS, le major Kaempffer. Cuza pactise avec la créature qui lui redonne force et vigueur en échange de son aide. Pensant agir ainsi contre les troupes allemandes et aveuglé, il apporte son soutien au Mal de l’humanité. C’est alors qu’intervient un étranger… » (Wikipédia)

Radu Molasar, l’incarnation du mal absolu, du film culte (et trop rare) LA FORTERESSE NOIRE (The Keep, de Michael Mann, 1983), est une entité surnaturelle à la force prodigieuse qui prend progressivement forme au fur et à mesure de ses meurtres horribles.

Sa métamorphose continuelle passe par les stades suivants : sphère d’énergie pure, nuage où se dessinent des fibres nerveuses, squelette surmonté d’un cerveau, « écorché » et enfin colosse musclé à la peau bleue et aux yeux rougeoyants. Véritable vision de cauchemar, créature impressionnante à la voix qui vous glace le sang, Molasar est un des monstres les plus effrayants du cinéma fantastique, créature souvent qualifiée de « lovecraftienne. » Son apparence est l’oeuvre du célèbre dessinateur français Enki Bilal, lequel déclare à propos de sa participation au film : « Il y avait une créature au rôle essentiel dans le film. Les deux premiers stades de sa conception étaient déjà plus ou moins terminés. Le squelette était fait et, à partir de celui-ci, j’ai dessiné un corps. J’ai habillé le squelette en quelque sorte. Je lui ai donné des traits, des superstructures, etc… J’ai donc fait le stade final de cette créature, et tout s’est très bien passé. »

molasarCependant quelques petits changements ont été effectués sur la créature. Bilal s’explique : « Il y a eu des petits changements de détails, qui provenaient sans doute de l’aspect extrêmement abstrait, voire nébuleux, qu’avait Michael Mann de l’image du monstre dans sa tête. En effet, le monstre de The Keep n’est pas spectaculaire, au sens où il n’a pas de tentacules, etc… Ce n’est pas Alien. C’est un humanoïde, mais qui part de quelque chose de très inhumain. La difficulté résidait plutôt là. Michael Mann me donnait des impressions très vagues, que j’essayais de transcrire. Mais tout s’est déroulé très bien. C’était fabuleux de voir un petit crayonné prendre forme, exister en trois dimensions. »

Le maquilleur Nick Maley s’est chargé de la conception de la créature en fabriquant un costume hyper-sophistiqué. Les gros plans du visage de Molasar utilisent différents modèles de têtes animées, alors que lorsque la créature est vue en pieds il s’agit d’un acteur dans un costume, aux muscles artificiels actionnés grâce à un système de reliage perfectionné.

- Morbius – (CosmoFiction)

Autres Monstres de la Semaine :

Beholder chinois / Créature de Fyrine IV / Sinok / Asticot-géant-violeur de Morganthus / Martien glouton / Ver des sables d’Arrakis / Vermithrax Pejorative / Gremlins

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

INSTANTANÉ : LA FORTERESSE NOIRE (1983)

forteresse

(CosmoFiction)

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY