Archives pour la catégorie FANZINE COSMOFICTION

COSMOCRITIQUE : GWENDOLINE (1984)

COSMOCRITIQUE : GWENDOLINE (1984) dans CINÉMA 14011101120715263611887117

La catégorie Cosmocritique accueille les anciennes « critiques » publiées dans les numéros des années 80 de CosmoFiction Fanzine. L’équipe était alors très jeune. Notre passion se lisait à travers nos textes et notre engouement aveuglait parfois notre sens critique ! Mais peu importe, au moins nous vivions intensément nos rêves sans nous soucier du « qu’en-dira-t-on ».

18090109485015263615871924 dans COSMOCRITIQUEJ’avais dix-huit ans quand j’ai rencontré pour la première (et dernière) fois la charmante Gwendoline, en 1984, dans la grande salle du cinéma Rex de Nouméa. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu, malheureusement. Voici mon point de vue expéditif sur le film de Just Jaeckin paru à l’époque dans le numéro 2 de CosmoFiction Fanzine première génération, en septembre 1984…

L’histoire : « Gwendoline, accompagnée de sa bonne amie française et du mercenaire Willard, part à l’aventure dans la jungle puis le désert pour capturer un papillon recherché par son vieux père disparu lors de sa quête scientifique. Ils vont finir par trouver le royaume souterrain de Yik-Yak, une société essentiellement féminine dirigée par une reine qui planifie de tuer Willard après son accouplement avec la championne d’un combat de gladiatrices. » (Wikipédia)

« Je suis allé voir le film, tout heureux, et j’en suis ressorti un peu déçu… Pourtant, durant sa première moitié, l’action, le rire, les décors et le climat dans lequel baignait GWENDOLINE faisaient de ce film un excellent film d’aventure. Reprochons tout de même aux acteurs leur jeu parfois douteux. 

La seconde moitié du film m’a donc paru basculer soudainement, lorsque nos héros sont arrivés au palais de la reine folle. Le film s’est alors essoufflé, tournant parfois au ridicule (scènes de combats) ; Bernadette Lafont n’a rien arrangé à la chose, de même pour Jean Rougerie et son cheveux sur la langue ! On ne peut donc que déplorer la mésaventure de ce qui aurait pu être un bon film d’aventure… et français par-dessus le marché ! »

- Hervé/Morbius – (CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

18090109532515263615871931 dans FANTASTIQUE

Également dans la catégorie Cosmocritique :

Gremlins / Terminator / Les Goonies / 2010, l’Année du Premier Contact / Les Aventuriers de la Quatrième Dimension / Histoires Fantastiques / Hellraiser, le Pacte / Cocoon / Princess Bride / Running Man / Miracle sur la 8e Rue / Starman / Legend / Incidents de Parcours / Superman IV : le Face à Face / Retour vers le Futur / Labyrinthe / Génération Perdue / Starfighter / Hidden / Le Blob / Willow / Les Maîtres de l’Univers / Elmer, le Remue-Méninges / Retour vers le Futur 2 & Retour vers le Futur 3 / Dolls / Les Sorcières d’Eastwick / La Folle Histoire de l’Espace / Brazil / Androïde / L’Amie Mortelle / Flic ou Zombie / Vampire… vous avez dit Vampire ? 2 / Electric Dreams / Lifeforce / Project-X / Futur Immédiat, Los Angeles 1991 / Vendredi 13, Chapitre VI : Jason le Mort-Vivant / Joey / Fou à tuer / Star Trek VI : Retour sur Terre / Les Barbarians

CLIQUEZ ICI POUR REJOINDRE LA PAGE FACEBOOK DE COSMOFICTION !

Cliquez ici pour rejoindre LE GROUPE D’ALTAÏR IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

Cliquez ici pour vous rendre sur la playlist YouTube de CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

COSMOCRITIQUE : LES BARBARIANS (1987)

COSMOCRITIQUE : LES BARBARIANS (1987) dans CINÉMA 14011101120715263611887117

La catégorie Cosmocritique accueille les anciennes « critiques » publiées dans les numéros des années 80 de CosmoFiction Fanzine. L’équipe était alors très jeune. Notre passion se lisait à travers nos textes et notre engouement aveuglait parfois notre sens critique ! Mais peu importe, au moins nous vivions intensément nos rêves sans nous soucier du « qu’en-dira-t-on ».

18063008560015263615785595 dans COSMOCRITIQUEJe n’ai encore jamais vu LES BARBARIANS (The Barbarians, de Ruggero Deodato) et n’ai jamais cherché à le voir, non, désolé, pas envie. Rien qu’à voir la tête des deux bouffons de service, je m’enfuis à toute allure ! Peut-être, un jour, si je suis ligoté dans un fauteuil et contraint avec une arme sur la tempe… Mais à l’époque, Greg se l’est farci pour une critique parue dans le numéro 1 de CosmoFiction Fanzine d’avril 1988, et voilà ce qu’il en dit…

L’histoire : « La tribu de baladins des Ragniks est attaquée par les troupes du cruel tyran Kadar. Kadar capture Canary, la reine de la tribu, afin de lui faire révéler où elle a caché un rubis magique. Les deux jumeaux Kutchek et Gore sont également capturés. Des années plus tard, devenus adultes, Kutchek et Gore s’échappent de la forteresse de Kadar et vont s’employer à libérer Canary tout en protégeant le rubis. » (Wikipédia)

« Il était une fois deux frères jumeaux, deux montagnes de muscles. Voici ce que l’on peut lire sur l’affiche des BARBARIANS, phrase qui résume assez bien ce qu’est en fait le film.

LES BARBARIANS est une œuvre sans prétention, à mi-chemin entre le péplum et l’heroic fantasy. Elle raconte la légende d’un peuple de nomades troubadours traversant villages et contrées, apportant joie et bonne humeur de fête partout où ils passent, jusqu’à ce qu’un jour un seigneur décide de s’approprier le rubis magique qu’ils possèdent. Deux jeunes jumeaux seront capturés et passeront leur enfance à charrier des blocs de pierre, développant ainsi, au fil des ans, leurs musculature. Le jour de la vengeance venu, ils sauveront leur peuple…

LES BARBARIANS n’est point une super-production aux décors imposants, avec des acteurs de grande renommée et un budget astronomique, rien de tout cela ! Mais il est bon de rajouter que c’est un film bien réalisé, amusant et plaisant à regarder, et qu’il ne souffre pas de défauts majeurs. »

- Grégory B.C.- (CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

18063008582415263615785597 dans FANZINE COSMOFICTION

Également dans la catégorie Cosmocritique :

Gremlins / Terminator / Les Goonies / 2010, l’Année du Premier Contact / Les Aventuriers de la Quatrième Dimension / Histoires Fantastiques / Hellraiser, le Pacte / Cocoon / Princess Bride / Running Man / Miracle sur la 8e Rue / Starman / Legend / Incidents de Parcours / Superman IV : le Face à Face / Retour vers le Futur / Labyrinthe / Génération Perdue / Starfighter / Hidden / Le Blob / Willow / Les Maîtres de l’Univers / Elmer, le Remue-Méninges / Retour vers le Futur 2 & Retour vers le Futur 3 / Dolls / Les Sorcières d’Eastwick / La Folle Histoire de l’Espace / Brazil / Androïde / L’Amie Mortelle / Flic ou Zombie / Vampire… vous avez dit Vampire ? 2 / Electric Dreams / Lifeforce / Project-X / Futur Immédiat, Los Angeles 1991 / Vendredi 13, Chapitre VI : Jason le Mort-Vivant / Joey / Fou à tuer / Star Trek VI : Retour sur Terre

CLIQUEZ ICI POUR REJOINDRE LA PAGE FACEBOOK DE COSMOFICTION !

Cliquez ici pour rejoindre LE GROUPE D’ALTAÏR IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

Cliquez ici pour vous rendre sur la playlist YouTube de CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

COSMOPAGE : UN AN DÉJÀ – NUMÉRO 9 – Août 1985

COSMOPAGE : UN AN DÉJÀ - NUMÉRO 9 - Août 1985  dans COSMOPAGE 15053102285115263613316103

CosmoFiction ayant été un fanzine avant de devenir un blog, nous vous présentons régulièrement des pages de ses vieux numéros scannés. Un retour à une époque où les fanzines étaient faits à partir de collages, de marqueurs indélébiles et de machines à écrire !

Bientôt un an sans la rubrique Cosmopage ! Oui, ça faisait longtemps… « Un an déjà… » comme le dit si bien cette page de CosmoFiction Fanzine d’août 1985 où tout jeunot (je ris en voyant ma photo, quel air sérieux !), je dresse alors le bilan d’une année complète de CosmoFiction Fanzine, non sans une certaine fierté (ça se sent dans l’article), non sans quelques fotes d’aurtografe (ça se lit clairement) et non sans rappeler ma passion dévorante pour les genres de l’Imaginaire, passion qui ne m’a jamais quitté et qui fait que, aujourd’hui encore, très souvent, j’ai l’impression ici et là de me retrouver bien seul à la vivre intensément…

En photos, on peut aussi découvrir notre dévoué « correspondant de France » (ça faisait super bien pour un fanzine, croyez-moi !), Alain Gavriloff, en pleine lecture de CosmoFiction, mais aussi celui que je surnomme notre « écrivain en herbe », David Colas » (un fan absolu de David Bowie !), dont j’ai malheureusement perdu toute trace aujourd’hui. David, si tu nous lis…

Et puis Robby, le robot, déjà présent, qui souligne toute ma passion pour la SF, le space opera et bien sûr ce chef-d’œuvre incontesté du cinéma de science-fiction. Il deviendra ensuite la mascotte du Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie. Mais ça, c’est une autre histoire.

Dans ce bilan que je dresse scrupuleusement, j’évoque les lieux d’où sortaient toutes chaudes les photocopies du précieux zine, les classant du pire au meilleur ! J’y donne les raisons d’une absence du fanzine, je parle de son micro-tirage (7 exemplaires… bah, c’était les débuts, hein !) et j’ose pourtant écrire « nombreux sont ceux… », NOMBREUX ? Euh… J’y annonce de futures rubriques (qui ne verront finalement jamais le jour !) et je me félicite de voir qu’en « Nouvelle-Calédonie, la SF, ON Y CROIT ! »

Bref, lisez l’article (coupé en deux), ça vaut le coup !

- Morbius – (CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

18061409011215263615761596 dans FANZINE COSMOFICTION

18061409011215263615761597

Également dans la catégorie Cosmopage :

Couverture du numéro 8 – juillet 1985 / Éditorial du numéro 1 – avril 1988 / Couverture du numéro 14 – février 1986 /Dessin de Pumpkinhead – janvier 1990 / Couverture du numéro 1 – avril 1988 / Star Blagues – août 1988 /Couverture du numéro 11 – octobre 1985 / Portrait de John Carpenter – novembre 1988 / Couverture du numéro 12 – décembre 1985 / Portrait de Sigourney Weaver – août 1988 / Rétrospective E.T. – août 1988 / Interview exclusive d’Hélène Oswald – janvier 1990 / Portrait de Tobe Hooper – août 1988 / Couverture du numéro 6 – avril 1991 /Couverture du numéro 17 – août 1986 / BD « Vampires ! » – numéro 11 – octobre 1985 / Couverture du numéro 5 – janvier 1990 / Rubrique Cosmolectures – numéro 6 – avril 1991 / L’alien Giger – numéro 5 – janvier 1990 / Dossier Evil Dead – numéro 2 – juin 1988 / L’univers des jeux de rôle – numéro 2 – juin 1988 /Couverture du numéro 4 – mars 1985 / Zone critique – numéro 4 – novembre 1988 / Affiche des 24H du Fantastique – numéro 3 – août 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 9 – août 1985 / Les Feuillets d’Hypnos – numéro 4 – novembre 1988 / Couverture du numéro 4 – novembre 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 3 – août 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 4 – novembre 1988 /Hommage à Star Wars – numéro 2 – juin 1988 / Star Blagues – numéro 2 – juin 1988 / News from Outer Space – numéro 5 – janvier 1990 / Couverture du numéro 3 – août 1988 / Couverture du numéro 7 – janvier 2016 / Sous la baguette de John Williams – numéro 2 – juin 1988 / Vidéo Écran – numéro 14 – février 1986 /BD « Se méfier d’un Wookie » – numéro 17 – août 1986 / Jeux – numéro 5 – janvier 1990 / La deuxième éditions des 24H du Fantastique – numéro 4 – novembre 1988 / Couverture du numéro 3 – octobre 1984 / Couverture du numéro 2 – juin 1988 / L’espace : entre la fiction et la réalité – avril 1991 / Star Trek : The Next Generation – avril 1988

Cliquez ici pour rejoindre LE GROUPE D’ALTAÏR IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

Cliquez ici pour vous rendre sur la playlist YouTube de CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

L’ÉDITION SPÉCIALE DE COSMOFICTION FANZINE WEG 2017 DISPONIBLE EN PDF

Voici en pdf le numéro spécial de CosmoFiction Fanzine édité à l’occasion du Week-End Geek 2017 et distribué gratuitement sur placeLes visiteurs, pour une fois, n’ont pas fait les timides et l’ont récupéré, nombreux, au stand des Échos d’Altaïr ! Et nous avons eu deux gagnants pour le concours ! Allez, bonne lecture.

CLIQUEZ ICI POUR VOTRE NUMÉRO DE COSMOFICTION FANZINE.

- Morbius – (CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

L'ÉDITION SPÉCIALE DE COSMOFICTION FANZINE WEG 2017 DISPONIBLE EN PDF dans FANZINE COSMOFICTION 17100807075715263615305732

COSMOFICTION FANZINE PRÊT POUR LE WEEK-END GEEK 2017 !

Il est fraîchement tiré le CosmoFiction fanzine édition spéciale du Week-End Geek 2017 ! On vous le remet en mains propres (même sales) sur place, ce week-end, au stand des Échos d’Altaïr ! Et n’oubliez pas de réclamer votre bulletin de participation au concours.

COSMOFICTION FANZINE PRÊT POUR LE WEEK-END GEEK 2017 ! dans BLOG 17102510362315263615338220

(CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

COSMOFICTION FANZINE : UNE ÉDITION SPÉCIALE POUR LE WEEK-END GEEK 2017 !

Il est des retours inattendus, celui de CosmoFiction Fanzine en tirage papier en fait partie. C’est en effet à l’occasion du Week-End Geek 2017 que sortira une édition spéciale du premier fanzine calédonien, en « mode vintage » photocopies noir et blanc et tirage limité à 100 exemplaires ! On vous en parle un peu plus ici…

COSMOFICTION FANZINE : UNE ÉDITION SPÉCIALE POUR LE WEEK-END GEEK 2017 ! dans BLOG 17100807075715263615305732

Tout d’abord, on vous prévient : ne vous attendez pas à un numéro épais comme au bon vieux temps. Non. Cette édition spéciale de CosmoFiction Fanzine, qui sera distribuée gratuitement sur place aux premiers venus au stand des Échos d’Altaïr du Week-End Geek 2017 (28 et 29 octobre), ne dépassera pas les 4 pages. C’est une feuille de chou, certes, mais qui ne sent pas du tout le chou, croyez moi !

L’idée m’est venue d’utiliser les bons et loyaux services de CosmoFiction Fanzine pour promouvoir les trois blogs que sont Les Échos d’Altaïr, Le Club des Entités de la 13e Dimension et bien sûr CosmoFiction lui-même. Ainsi, cette édition spéciale regroupera surtout des articles déjà publiés sur les 3 blogs, permettant de la sorte, à ceux qui ne les connaîtraient pas encore (mais si, il y en a toujours !), de goûter à chacun grâce à cette publication papier.

13113006285415263611778066 dans FANZINE COSMOFICTIONCependant, et heureusement (!), cette édition spéciale de CosmoFiction Fanzine proposera également les « cosmotations » à l’ancienne (auxquelles vous avez peut-être déjà participé par l’intermédiaire des sondages des Échos d’Altaïr), la question existentielle « C’est quoi un geek ? » à laquelle certains braves Altaïriens se sont essayés de répondre et deux concours plutôt fastoches !

On aurait voulu en faire plus, réunir l’ancienne équipe et lui demander une p’tite contribution. Mais on savait d’avance que ce serait peine perdue. Et puis avec si peu de place il faut du concentré, du pur jus de blogs altaïriens ! Et c’est du gratuit on vous rappelle. Alors peut-être un jour… quelque chose d’autre… je ne sais pas… En tout cas ce voyage dans le temps m’a rappelé de très bons souvenirs !

Rendez-vous au Week-End Geek 2017 pour votre exemplaire, mais il n’y en aura pas pour tout le monde !

- Morbius – (CosmoFiction) (morbius501@gmail.com)

COSMOPAGE : STAR TREK, THE NEXT GENERATION – avril 1988

COSMOPAGE : STAR TREK, THE NEXT GENERATION - avril 1988 dans COSMOPAGE 15053102285115263613316103

CosmoFiction ayant été un fanzine avant de devenir un blog, nous vous présentons régulièrement des pages de ses vieux numéros scannés. Un retour à une époque où les fanzines étaient faits à partir de collages, de marqueurs indélébiles et de machines à écrire !

Et puisque STAR TREK, THE NEXT GENERATION célèbre actuellement ses 30 ans, c’est le moment pour moi de ressortir les quatre pages que je lui avais consacré dès le premier numéro de CosmoFiction Fanzine nouvelle génération, en avril 1988.

J’étais à l’époque tellement heureux, tellement excité à l’idée de découvrir cette toute nouvelle série STAR TREK, moi, le trekker passionné, que j’en avais écrit alors un petit dossier illustré de photos récupérées dans Starlog, si mes souvenirs sont bons. Pour moi, c’était du scoop vu qu’aucune revue française n’en avait encore parlé, du moins il me semblait ! Je me lançais alors passionnément dans cet article où j’avançais parfois des informations sans franchement être sûr de leur validité ! Mais j’avais regroupé tout ce que j’avais pu trouver sur cette nouvelle génération STAR TREK.

STAR TREK, THE NEXT GENERATION me paraissait déjà formidable, même sans l’avoir vu. La suite me prouvera clairement que je ne m’étais pas du tout trompé.

- Morbius – (CosmoFiction)

17063010542815263615122013 dans FANZINE COSMOFICTION

17063010543315263615122014

17063010543715263615122015

17063010544215263615122016

Également dans la catégorie Cosmopage :

Couverture du numéro 8 – juillet 1985 / Éditorial du numéro 1 – avril 1988 / Couverture du numéro 14 – février 1986 /Dessin de Pumpkinhead – janvier 1990 / Couverture du numéro 1 – avril 1988 / Star Blagues – août 1988 /Couverture du numéro 11 – octobre 1985 / Portrait de John Carpenter – novembre 1988 / Couverture du numéro 12 – décembre 1985 / Portrait de Sigourney Weaver – août 1988 / Rétrospective E.T. – août 1988 / Interview exclusive d’Hélène Oswald – janvier 1990 / Portrait de Tobe Hooper – août 1988 / Couverture du numéro 6 – avril 1991 /Couverture du numéro 17 – août 1986 / BD « Vampires ! » – numéro 11 – octobre 1985 / Couverture du numéro 5 – janvier 1990 / Rubrique Cosmolectures – numéro 6 – avril 1991 / L’alien Giger – numéro 5 – janvier 1990 / Dossier Evil Dead – numéro 2 – juin 1988 / L’univers des jeux de rôle – numéro 2 – juin 1988 /Couverture du numéro 4 – mars 1985 / Zone critique – numéro 4 – novembre 1988 / Affiche des 24H du Fantastique – numéro 3 – août 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 9 – août 1985 / Les Feuillets d’Hypnos – numéro 4 – novembre 1988 / Couverture du numéro 4 – novembre 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 3 – août 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 4 – novembre 1988 /Hommage à Star Wars – numéro 2 – juin 1988 / Star Blagues – numéro 2 – juin 1988 / News from Outer Space – numéro 5 – janvier 1990 / Couverture du numéro 3 – août 1988 / Couverture du numéro 7 – janvier 2016 / Sous la baguette de John Williams – numéro 2 – juin 1988 / Vidéo Écran – numéro 14 – février 1986 /BD « Se méfier d’un Wookie » – numéro 17 – août 1986 / Jeux – numéro 5 – janvier 1990 / La deuxième éditions des 24H du Fantastique – numéro 4 – novembre 1988 / Couverture du numéro 3 – octobre 1984 / Couverture du numéro 2 – juin 1988 / L’espace : entre la fiction et la réalité – avril 1991

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour vous rendre sur la playlist YouTube de CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

COSMOCRITIQUE : STAR TREK IV, RETOUR SUR TERRE (1986)

COSMOCRITIQUE : STAR TREK IV, RETOUR SUR TERRE (1986) dans CINÉMA 14011101120715263611887117

La catégorie Cosmocritique accueille les anciennes « critiques » publiées dans les numéros des années 80 de CosmoFiction Fanzine. L’équipe était alors très jeune. Notre passion se lisait à travers nos textes et notre engouement aveuglait parfois notre sens critique ! Mais peu importe, au moins nous vivions intensément nos rêves sans nous soucier du « qu’en-dira-t-on ».

17011207133115263614766901 dans COSMOCRITIQUERetour sur STAR TREK IV, l’un des meilleurs films de la saga, avec une critique passionnée et longue de Paul-Étienne parue dans le numéro 3 de CosmoFiction Fanzine d’août 1988.

17011207174115263614766903 dans FANZINE COSMOFICTIONL’histoire : « Au XXIIIe siècle, à l’issue de leur mission sur Genesis, l’amiral Kirk et son équipage se dirigent vers la Terre. Au même moment, une sonde d’origine inconnue émet des signaux ressemblant au chant des baleines et, après avoir détruit de nombreux vaisseaux, menace notre planète. Kirk décide donc d’effectuer un voyage dans le temps, accompagné de ses fidèles, jusqu’en 1986, afin de ramener des cétacés, désormais disparus, et de percer le mystère. » (allocine.fr, qui ferait bien de corriger toutes les fautes présentes régulièrement dans ses résumés…)

Dans l’une de ses lettres, notre rédac-chef adoré – qui venait de découvrir Le Mystère Farpoint de la nouvelle série STAR TREK : THE NEXT GENERATION – me tenait à peu près ces propos : « Tu ne sais pas ce que tu perds, Paul-Etienne, à ne pas être trekkie ! » Encore sous le choc de la vision trekkienne de cette nouvelle génération, perturbé, pour ne pas dire aveuglé par sa passion, il ne semblait pas se souvenir que je considérais STAR TREK : THE MOTION PICTURE comme l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la science-fiction…

Eh oui, même si les autres épisodes m’ont paru manquer de saveur, voire même être insipides, j’ai toujours défendu avec énergie et conviction que cette série (télévisée et cinématographique) avait été un élément moteur et indispensable à notre passion commune. Cependant, j’avoue (et ce, sans honte !) ne pas vouer un culte fanatique à ces monuments de notre univers cinémato-scifilique. Peut-être suis-je inculte, ou idiot, mais c’est ainsi. Et l’on ne peut changer sa nature comme cela, en un tour de bras (triste destin que le nôtre !).

17011207152715263614766902 dans SCIENCE-FICTIONMais voilà, je suis tout de même allé voir STAR TREK, quatrième du nom (et ils en prévoient un cinquième !), totalement objectif, et… j’ai… ADORÉ ! Quoi de plus normal que cette réaction, quand on retrouve des personnages si familiers, si sympathiques, dans une nouvelle aventure encore plus palpitante (toujours plus fort, toujours plus loin !) ; lorsque l’on sait que le temps pèse inlassablement sur eux, à tel point que la télé leur a préféré une « next generation » plus jeune, plus solide et… moins ringarde ? Quoi qu’il en soit, Mr Spock, l’amiral Kirk, le Dr McCoy, Uhura, Sulu, Chekov et les autres (l’Enterprise, surtout…) me manqueront toujours ! Et ceci d’autant plus qu’après la vision de ce film il ne peut en être autrement, et c’est sans hésitation aucune que je peux affirmer qu’il s’agit bel et bien là du meilleur épisode de la saga STAR TREK (après le premier, tout de même !). Nos amis vous entraîneront dans une aventure extraordinaire, aux accents quelque peu écolos, dont la morale serait : « Touchez pas aux baleines ! », destinée à sensibiliser ces salopards avides d’argent qui exterminent ces mammifères dans le but pur et simple de s’emplir les poches.

17011207212615263614766904L’histoire est d’une originalité et d’une subtilité sans précédent ! Jamais un tel sujet n’avait été abordé, et personne n’y aurait même songé. Imaginez plutôt : une sonde extraterrestre revient vers la Terre du XXIIIe siècle pour rétablir un contact rompu inexplicablement il y a trois siècle avec le « peuple » qui l’habitait depuis des millénaires, bien avant l’apparition des hommes : les baleines à bosse… La suite ? À vous de la découvrir avec ce formidable scénario qui nous délivre des moments de pur plaisir, drôles et rafraîchissants à la fois, comme ces scènes – peut-être légèrement attendues au tournant, mais si drôles – durant lesquelles l’équipage de l’Enterprise se retrouve confronté à cette « civilisation barbare du XXe siècle » (dixit : Dr McCoy).

Les effets spéciaux sont pour leur part d’extraordinaires prouesses techniques et stylistiques, d’un réalisme troublant (ah ! Il est loin le temps des travelling-mattes défaillant du premier !) et d’une quasi perfection (sauf , peut-être, pour ce qui est des décors de Vulcain… et encore !)

17011207245415263614766924Le film, enfin, ne souffre que de deux accrocs (mineurs !) : l’affiche française – c’est incroyable, alors que celle d’outre Atlantique était… géante ! La française est pour le moins craignos ! Si c’est le genre d’affiche convenant parfaitement à des films comme RETOUR VERS LE FUTUR, elle trahit ici (volontairement ?) la mentalité qui émerge d’un film comme STAR TREK, ainsi que sa spécificité.

Deuxième « hic » : la musique. De pire en pire. On part du summum (Master Jerry), en passant par un très bon cru Horner (pourtant inférieur à son prestigieux et talentueux collègue), pour se rabattre sur un sombre inconnu qui nous compose un générique de STAR TREK à la mélodie plus proche de Jingle Bells que des envolées lyriques que pourrait lui inspirer la beauté infinie de l’espace.

Mais tout ceci reste secondaire. Il faut aller voir RETOUR SUR TERRE (ça y est, le trekkisme m’envahit inexorablement !) qui aurait pu être un chef-d’œuvre s’il n’avait souffert de la (trop) rude 17011207270815263614766925concurrence du premier épisode qui, lui, est différemment mais intrinsèquement supérieur.

Il faut aller retrouver ces merveilleux personnages qui, vieillis (surtout pour Leonard Nimoy), n’en sont que plus convaincants et réalistes ; plus humain pour Kirk (un peu moins play-boy enrobé que dans la série TV), plus imposant pour Spock (plus grave, plus solennel, et même plus… humain !), ainsi que pour tous les autres protagonistes, figures de proue immortelles de cette saga intergalactique qui ne cesse de faire des heureux et des envoûtes.

On se doit, comme tout fantasticophile qui se respecte, d’aller voir STAR TREK IV, ne serait-ce que pour entendre Mr Spock employer une de ces fameuses « métaphores pittoresques » : « Merde alors ! »

- Paul-Étienne – (CosmoFiction)

17011207315115263614766936

Également dans la catégorie Cosmocritique :

Gremlins / Terminator / Les Goonies / 2010, l’Année du Premier Contact / Les Aventuriers de la Quatrième Dimension / Histoires Fantastiques / Hellraiser, le Pacte / Cocoon / Princess Bride / Running Man / Miracle sur la 8e Rue / Starman / Legend / Incidents de Parcours / Superman IV : le Face à Face / Retour vers le Futur / Labyrinthe / Génération Perdue / Starfighter / Hidden / Le Blob / Willow / Les Maîtres de l’Univers / Elmer, le Remue-Méninges / Retour vers le Futur 2 & Retour vers le Futur 3 / Dolls / Les Sorcières d’Eastwick / La Folle Histoire de l’Espace / Brazil / Androïde / L’Amie Mortelle / Flic ou Zombie / Vampire… vous avez dit Vampire ? 2 / Electric Dreams / Lifeforce / Project-X / Futur Immédiat, Los Angeles 1991 / Vendredi 13, Chapitre VI : Jason le Mort-Vivant / Joey / Fou à tuer

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

COSMOPAGE : L’ESPACE, ENTRE LA FICTION ET LA RÉALITÉ – AVRIL 1991

COSMOPAGE : L'ESPACE, ENTRE LA FICTION ET LA RÉALITÉ - AVRIL 1991  dans COSMOPAGE 15053102285115263613316103

CosmoFiction ayant été un fanzine avant de devenir un blog, nous vous présentons régulièrement des pages de ses vieux numéros scannés. Un retour à une époque où les fanzines étaient faits à partir de collages, de marqueurs indélébiles et de machines à écrire !

Le dernier numéro de CosmoFiction qui parut en avril 1991 eut bien du mal à remplir ses pages. On grappillait à droite et à gauche pour fixer un sommaire, une partie de la rédac s’étant volatilisée après quelques déboires et de longs mois d’attente. Quand Greg me proposa son dossier scientifique (auquel il tenait tant), L’espace : entre la réalité et la fiction, je trouvais ça plutôt original et, il faut bien le dire, bien pratique pour remplir enfin ce CosmoFiction numéro 6…

Faisant sans cesse le lien entre la réalité et la fiction en se basant sur certains films de SF, voilà notre Greg transformé en prof de sciences, ou presque, le temps d’un numéro…

- Morbius – (CosmoFiction)

16120208341315263614675102 dans FANZINE COSMOFICTION

16120208341715263614675103

16120208342215263614675104

16120208342615263614675105

Également dans la catégorie Cosmopage :

Couverture du numéro 8 – juillet 1985 / Éditorial du numéro 1 – avril 1988 / Couverture du numéro 14 – février 1986 /Dessin de Pumpkinhead – janvier 1990 / Couverture du numéro 1 – avril 1988 / Star Blagues – août 1988 /Couverture du numéro 11 – octobre 1985 / Portrait de John Carpenter – novembre 1988 / Couverture du numéro 12 – décembre 1985 / Portrait de Sigourney Weaver – août 1988 / Rétrospective E.T. – août 1988 / Interview exclusive d’Hélène Oswald – janvier 1990 / Portrait de Tobe Hooper – août 1988 / Couverture du numéro 6 – avril 1991 /Couverture du numéro 17 – août 1986 / BD « Vampires ! » – numéro 11 – octobre 1985 / Couverture du numéro 5 – janvier 1990 / Rubrique Cosmolectures – numéro 6 – avril 1991 / L’alien Giger – numéro 5 – janvier 1990 / Dossier Evil Dead – numéro 2 – juin 1988 / L’univers des jeux de rôle – numéro 2 – juin 1988 /Couverture du numéro 4 – mars 1985 / Zone critique – numéro 4 – novembre 1988 / Affiche des 24H du Fantastique – numéro 3 – août 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 9 – août 1985 / Les Feuillets d’Hypnos – numéro 4 – novembre 1988 / Couverture du numéro 4 – novembre 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 3 – août 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 4 – novembre 1988 /Hommage à Star Wars – numéro 2 – juin 1988 / Star Blagues – numéro 2 – juin 1988 / News from Outer Space – numéro 5 – janvier 1990 / Couverture du numéro 3 – août 1988 / Couverture du numéro 7 – janvier 2016 / Sous la baguette de John Williams – numéro 2 – juin 1988 / Vidéo Écran – numéro 14 – février 1986 /BD « Se méfier d’un Wookie » – numéro 17 – août 1986 / Jeux – numéro 5 – janvier 1990 / La deuxième éditions des 24H du Fantastique – numéro 4 – novembre 1988 / Couverture du numéro 3 – octobre 1984 / Couverture du numéro 2 – juin 1988

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

COSMOCRITIQUE : FOU À TUER (1986)

COSMOCRITIQUE : FOU À TUER (1986) dans CINÉMA 14011101120715263611887117

La catégorie Cosmocritique accueille les anciennes « critiques » publiées dans les numéros des années 80 de CosmoFiction Fanzine. L’équipe était alors très jeune. Notre passion se lisait à travers nos textes et notre engouement aveuglait parfois notre sens critique ! Mais peu importe, au moins nous vivions intensément nos rêves sans nous soucier du « qu’en-dira-t-on ».

16091901262215263614502344 dans COSMOCRITIQUEEncore un film des eighties qu’il faudrait que je revoie ! Aucun souvenir de lui. Remarquez, vu ma « critique » d’époque, je comprends pourquoi… Mais bon , avec le temps je pardonne plus facilement dirons-nous, hé, hé ! Voici donc ce que j’en pensais dans le numéro 2 de CosmoFiction Fanzine de juin 1988.

L’histoire : « Gunther, propriétaire d’un immeuble, est un homme tout à fait charmant et comme on dit « au dessus de tout soupçon ». Il n’a aucun vice, il aime son chat. Il loge dans son immeuble des jeunes femmes qu’il protège discrètement. Or un jour tout bascule en lui et peu à peu il se transforme en meurtrier jouant au chat et à la souris avec ses victimes. Steiner, qui a découvert la véritable personnalité de Gunther, ose le défier sur son territoire. » (allocine.fr)

16091901285315263614502346 dans FANZINE COSMOFICTIONMême si FOU À TUER (Crawlspace) ne constitue pas un film aux grandes qualités, il émerge cependant du lot de bêtises auquel les productions Empire Pictures nous ont habitué. Une firme qui, d’ailleurs, semble aujourd’hui vouloir à tout prix briser cette image négative par des œuvres inspirées telles que RE-ANIMATOR, FROM BEYOND, DOLLS, etc.

En ce qui concerne FOU À TUER, l’histoire se veut personnelle, un peu trop peut-être, et manque singulièrement d’action. Le suspense se fait toujours attendre (!), et l’on a vite fait de se détacher de l’intrigue. Klaus Kinsky interprète un fou sadique qui lui va à ravir (à se demander s’il n’en est pas un dans la vie !).

Alors que l’on s’attendait à une fin palpitante, on est déçu par la banalité d’une séquence qui se voulait « pimentée ». Si vous aimez les somnifères…

- Hervé /Morbius – (CosmoFiction)

Également dans la catégorie Cosmocritique :

Gremlins / Terminator / Les Goonies / 2010, l’Année du Premier Contact / Les Aventuriers de la Quatrième Dimension / Histoires Fantastiques / Hellraiser, le Pacte / Cocoon / Princess Bride / Running Man / Miracle sur la 8e Rue / Starman / Legend / Incidents de Parcours / Superman IV : le Face à Face / Retour vers le Futur / Labyrinthe / Génération Perdue / Starfighter / Hidden / Le Blob / Willow / Les Maîtres de l’Univers / Elmer, le Remue-Méninges / Retour vers le Futur 2 & Retour vers le Futur 3 / Dolls / Les Sorcières d’Eastwick / La Folle Histoire de l’Espace / Brazil / Androïde / L’Amie Mortelle / Flic ou Zombie / Vampire… vous avez dit Vampire ? 2 / Electric Dreams / Lifeforce / Project-X / Futur Immédiat, Los Angeles 1991 / Vendredi 13, Chapitre VI : Jason le Mort-Vivant / Joey

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

12345...9

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY