Archives pour la catégorie DESSIN ANIMÉ

SÉQUENCE VIDÉO : LES MAÎTRES DU TEMPS (1982)

Doit-on encore présenter LES MAÎTRES DU TEMPS, chef-d’œuvre de l’animation française ? Peut-être, pour les nouvelles générations en quête de découvertes fabuleuses !

L’histoire : « Piel, un petit garçon en compagnie de son père, atterrit sur une planète sauvage, Perdide. Avant de mourir, son père réussit à contacter son ami Jaffar, et lui demande de sauver son fils Piel, désormais seul sur cette planète. Piel reçoit de son père un microphone, son seul moyen de contact avec Jaffar qui, avec des compagnons, vont lui parler tout au long du voyage en lui donnant de judicieux conseils. En compagnie de son vieil ami Silbad, un vieux boucanier rusé et plein de ressources, Jaffar se dirige vers Perdide pour sauver le petit Piel. Mais plusieurs incidents vont se dérouler au cours de l’aventure… sans compter que l’espace recèle bien des mystères. » (Wikipédia)

Réalisé en 1982 par René Laloux (LA PLANÈTE SAUVAGE, GANDAHAR…), dessiné par Moebius et inspiré du roman L’Orphelin de Perdide de Stefan Wul, LES MAÎTRES DU TEMPS est l’un des plus beaux dessins animés de science-fiction des années 80. Sa bande originale accompagne merveilleusement son histoire qui bénéficie notamment de très beaux décors et de bruitages soignés. Même s’il s’adresse d’abord aux enfants (je ne suis pas sûr qu’ils comprennent toute l’intrigue cependant…), LES MAÎTRES DU TEMPS n’en demeure pas moins passionnant pour qui a su garder, comme on dit, son « âme d’enfant » !

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits de la Séquence Vidéo :

Hercule (1983) : Le combat contre l’hydre / Le Secret de la Pyramide : le vitrail / L’Humanoïde / Les Mercenaires de l’Espace

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

IL ÉTAIT UNE FOIS… L’ESPACE : L’ÉPISODE PILOTE

On aime les dessins animés des années 80 sur CosmoFiction ! Alors pourquoi se priver d’un épisode de la célèbre série d’Albert Barillé : IL ÉTAIT UNE FOIS… L’ESPACE ? Voici donc son épisode pilote intitulé « La Planète Oméga ». En ce qui concerne la série IL ÉTAIT UNE FOIS… L’ESPACE, CosmoFiction en a déjà parlé ici.

Image de prévisualisation YouTube

(CosmoFiction)

LA BATAILLE DES PLANÈTES : « La Menace de la Lune de Jupiter »

C’est vendredi ! En avant pour un épisode de LA BATAILLE DES PLANÈTES !

Image de prévisualisation YouTube

(CosmoFiction)

RENÉ LALOUX ET « GANDAHAR »

gandaharRené Laloux, réalisateur de GANDAHAR (1987), s’exprime ici sur la difficulté d’adapter un roman à l’écran, sachant que son film d’animation n’est autre que l’adaptation du roman de Jean-Pierre Andrevon intitulé Les Hommes-Machines contre Gandahar : « Rêver sur un sujet, c’est ajouter, c’est rendre hommage. C’est comme traduire un texte d’une langue dans une autre. Le faire littéralement, c’est voué à l’échec. Supposons que vous avez un poète qui parle en français, si vous voulez le traduire en anglais, il faut que ce soit un autre poète qui le fasse, c’est-à-dire en l’interprétant, en le changeant éventuellement, mais en gardant le même ton, la même sensibilité. Une adaptation au cinéma, c’est un peu la même chose, avec le fait qu’il y a en plus la construction dramatique. Le fait que le cinéma joue dans le temps. Ce n’est donc pas par hasard si le cinéma est très servi par les phénomènes de paradoxe temporel, parce que le temps est tout à fait cyclique, comme la musique. »

(L’Écran Fantastique 90 – mars 1988) (CosmoFiction)

THE REAL GHOSTBUSTERS PROMO

Et on poursuit joyeusement notre mois SOS FANTÔMES à l’occasion des 30 ans du film d’Ivan Reitman. Voici la promo de la série animée produite par la Columbia Pictures Television, DIC Enterprises et Coca-Cola Telecommunications, sur une idée de Harold Ramis et Dan Aykrod. 173 épisodes, répartis sur sept saisons, furent réalisés de 1986 à 1991. Il faut savoir que J. Michael Straczinsky, le créateur de la série BABYLON 5, écrivit quelques histoires. Le dessin animé fut également programmé en France, sur Canal+, à partir de 1987. On peut trouver un épisode complet en VF sur YouTube.

Image de prévisualisation YouTube

- Morbius – (CosmoFiction)

COSMOLECTURES : DEUX ALBUMS D’ULYSSE 31

COSMOLECTURES : DEUX ALBUMS D'ULYSSE 31 dans COSMOLECTURES 14012501593415263611928029

ulysse1ulysse2C’est dans la BCD de l’école où j’enseigne que j’ai découvert ces deux albums d’ULYSSE 31, et juste à temps pour les sauver car ils allaient atterrir à la poubelle ! Sacrilège !

Considérés comme « trop vieux » (les couvertures ont un peu ramassé, de même que certaines pages intérieures qui ont tendance à vouloir se détacher), nos deux livres allaient finir dans le néant. Mais en dehors d’un élève inconnu qui a fait quelques essais de stylo bleu sur l’une des deux couvertures (argh !) et de quelques pages qui souhaiteraient s’envoler pour l’espace intersidéral, l’ensemble est plutôt encore en bon état. Enfin, si on veut…

Il s’agit d’albums destinés à des gamins très jeunes (8 ou 9 ans), publiés par les éditions Eurédif, et datés de 1981, l’époque même de la diffusion d’ULYSSE 31 à la télévision.

Le problème est qu’aucun de ces albums ne porte de titre, ni sur la couverture ni à l’intérieur. Pratique. En outre, les dessins sont quelques peu « déformés » par rapport à ceux de la série. Le dessinateur semble avoir connu quelques difficultés à reprendre trait pour trait nos héros. On ne lui en tiendra pas rigueur. Enfin, je ne suis pas sûr que les histoires soient des reprises de celles du dessin animé.

Il existe d’autres albums d’ULYSSE 31 publiés dans cette collection. J’en ai déjà croisé quelques-uns sur Google lors de recherches diverses. Je vous laisse quelques scans.

- Morbius – (CosmoFiction)

ulysse6

ulysse7

ulysse8b      ulysse4b

INSTANTANÉ : MÉTAL HURLANT (1981)

métal

(CosmoFiction)

FULGUTOR, LE ROBOT DES LUMIÈRES (1981)

fulgutorFULGUTOR (Sengoku Majin Goshôgun (戦国魔神ゴーショーグン) est une série d’animation japonaise en 26 épisodes diffusée au Japon en 1981 et inédite en France. Elle n’a pas eu de réel succès au Japon et elle fut l’une des rares créations de Takeshi Shudo qui est aussi l’auteur de GIGI (1982-1983) et la série fut réalisée par Kunihiko Yûyama. C’est néanmoins une sympathique série du type Mecha pour la jeunesse, du type des GETTA ROBO, des MAZINGER et GOLDORAK.

fulgutor2Comme pour les séries STARZINGER et GORDIAN, LE GUERRIER, l’éditeur français Jacques Canestrier en publia une version longue en VHS dans les années 80, constituée des épisodes 2, 3 et 4, et intitulée FULGUTOR, LE ROBOT DES LUMIÈRES.

L’histoire : « Avec son défunt ami, le docteur Sanders, le professeur Xavier a créé un robot géant ultra-perfectionné nommé Fulgutor (Goshungun au Japon). C’est un robot qui est formé grâce à l’assemblage de 3 vaisseaux pilotés par 3 jeunes gens qui sont : Jeff, le leader de l’équipe, Rick, un garçon bagarreur, et enfin Marite, une fille combattive et qui n’a pas froid aux yeux. Auprès d’eux se trouve le fils du docteur Sanders, Robbie, un garçon intelligent mais qui préfère essayer d’imiter les grands plutôt que de se concentrer sur ses devoirs. Heureusement que le robot Bilou veille sur lui… Tout ce petit monde cohabite plus ou moins pacifiquement dans la base secrète du professeur Xavier d’où l’on peut surveiller la Terre, objet de la convoitise d’un ennemi appelé Néorus. Ce dernier est prêt à tout pour s’emparer de notre planète et il est aidé dans sa tâche par trois individus : Marcus, Auroc et Serge. L’équipe du professeur Xavier doit combattre les robots géants envoyés par Néorus… » (Planète Jeunesse)

À partir de ce lien vous pourrez voir le générique de FULGUTOR ainsi que des extraits d’autres séries de Japanimation.

- Trapard – (CosmoFiction)

Également dans la catégorie Dessin-Animé :

Ulysse 31 : l’épisode pilote / La Bataille des Planètes / Albator / Il était une fois… l’Espace / Goldorak / Les Aventures des Galaxy Rangers : l’épisode pilote / Starzinger, les Chevaliers de l’Espace / Gordian, le Guerrier

INDEX DE COSMOFICTION

30 ans plus tard CosmoFiction est de retour !

GORDIAN, LE GUERRIER (1979)

gordianGORDIAN, LE GUERRIER (Tôshi GordiaN, 闘士 ゴーディアン) est une série d’animation japonaise en 73 épisodes diffusée au Japon en 1979. Elle a été crée par Shigeru Yanagawa, le scénariste sur plusieurs séries cultes comme LA BATAILLE DES PLANÈTES (1972), LES CHEVALIERS DU TEMPS (1975-1976), JULIETTE, JE T’AIME (1986-1988) ou encore sur SAILOR MOON (1992-1997) pour la firme Tatsunoko.

En France, bien que 26 épisodes furent doublés sur les 73, 8 épisodes seulement sont passés dans l’émission « Club Dorothée » sur TF1 à partir d’octobre 1990. Pour ma part, je ne sais pas s’il était vraiment logique d’attendre l’année 1990 pour diffuser de l’animation de la fin des Seventies…

Mais tout comme pour la série STARZINGER, l’éditeur français Jacques Canestrier anticipa la télédiffusion de la série GORDIAN, LE GUERRIER en en publiant une version longue en VHS dans les années 80 avec les trois premiers épisodes et avec un premier doublage, sous le titre de GORDIAN ET LA PANTHÈRE D’ACIER. Cette édition étant un peu comme un long pilote de la série à venir sur TF1.

GORDIAN, LE GUERRIER semble préfigurer ce que sera la future série COBRA (1982, Space Cobra,スペースコブラ) avec son héros séducteur et nonchalant. La série offrant aussi un panel de robots-cools dont le robot-panthère Clint en est un des meilleurs représentants. En plus de Clint, Gordian dans son CENTAURAK est aussi un anime de Mecha dans la lignée des GETTER ROBO, des MAZINGER et de GOLDORAK (dont le nom francisé de « Centaurak » semble s’inspirer).

Voici son scénario : « La ville de rêves Victor-Ville est l’idéal du genre humain, mais celle-ci est visée par l’armée de robots de Madokta, fanatique du Big Computer. Le jeune Romain Linton, accompagné de son robot-léopard Clint, se dirige vers cette ville. En la visitant comme nouveau membre du Mecha-Combat (alias Mecha Com), organisme qui la protège, il devient un guerrier géant dès lors qu’il revêt une armure de combat. Romain Linton se jette alors dans la bataille avec Gordian, un assemblage de 3 robots…. » (Planète Jeunesse)

Voici l’intro de GORDIAN ET LA PANTHÈRE D’ACIER :

http://www.dailymotion.com/video/x62u6h

- Trapard – (CosmoFiction)

Également dans la catégorie Dessin-Animé :

Ulysse 31 : l’épisode pilote / La Bataille des Planètes / Albator / Il était une fois… l’Espace / Goldorak / Les Aventures des Galaxy Rangers : l’épisode pilote / Starzinger, les Chevaliers de l’Espace

INDEX DE COSMOFICTION

30 ans plus tard CosmoFiction est de retour !

 

STARZINGER, LES CHEVALIERS DE L’ESPACE (1978-1979-1984)

starzingerSTARZINGER (SF西遊記 Esu Efu Saiyuki Sutājingā) est une série d’animation japonaise en 73 épisodes diffusée au Japon de 1978 à 1979. Imaginée par Leiji Matsumoto, le créateur d’ALBATOR, pour la Tôei Animation et Asatsu, cette série est une adaptation futuriste de la célèbre légende chinoise de « Saiyuki, le voyage en occident » (appelée aussi « la légende du roi des singes »). Plus légère que celle d’ALBATOR, elle s’inspire aussi vaguement de STAR WARS (1977), le personnage de Yann Cougar rappelant assez un certain Han Solo et la princesse Aurore pourrait être une certaine Leïa. Aux États-Unis, cette série a été diffusée dans le même créneau horaire où avaient été programmés quelques années plus tôt MAZINGER Z, GREAT MAZINGER, GOLDORAK et DANGUARD. STARZINGER est connu comme étant SPACEKETEERS faisant partie de la série FORCE FIVE qui comprenait également GOLDORAK, GETTER ROBO G, GAIKING et DANGUARD.

starzinger2Beaucoup de petits Français ont connu cette série par le biais d’un long-métrage vendu en 1984 en VHS et distribué par le célèbre éditeur d’animes japonais, Jacques Canestrier : STARZINGER, LES CHEVALIERS DE L’ESPACE. Le nom de « Starzinger » étant sûrement une référence aux deux « Mazinger » dont seul MAZINGER Z a eu le droit a une diffusion TV en France. STARZINGER, LES CHEVALIERS DE L’ESPACE est une sorte de long pilote français de la série.

Voici son scénario : « La vingtième planète de notre galaxie était l’une des plus paisibles de l’univers jusqu’à l’arrivée de terribles monstres spatiaux. Ces montres, dont le nombre croît de jour en jour, ont déjà mis à feu et à sang plusieurs planètes et satellites. À l’origine, ils s’agissait de créatures pacifiques qui vivaient chacune dans leur monde mais qui ont été métamorphosées depuis que les ondes émises par Starzinger, la grande planète située au centre de l’univers et qui garantissait la paix universelle, ont perdu de leur intensité. Le Dr Kitty, une éminente scientifique, a remarqué que ses ondes venaient précisément du palais de Starzinger où elles étaient catalysées par la reine, dotée à la naissance d’un pouvoir transcendantal. Mais la reine est maintenant très âgée et son pouvoir a décru. Or, il existe une autre personne dotée du même pouvoir : la jeune princesse de la lune, Aurore, dont le royaume a été détruit par les monstres spatiaux. Aurore accepte de remplacer la reine de Starzinger et part pour cette planète à bord du vaisseau Universalis, conçu par le Dr Kitty. Pour l’accompagner et la défendre, un chevalier cybernétique du nom de Yann Cougar partira avec elle… » (Planète Jeunesse)

Vous trouverez à partir de ce lien différents génériques de la série.

- Trapard – (CosmoFiction)

123

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY