Archives pour la catégorie CINÉMA

ALBUM PHOTO : CREEPSHOW (1982)

Souvenirs d’un délirant film d’horreur devenu culte !

ALBUM PHOTO : CREEPSHOW (1982) dans ALBUM PHOTO 16121709193615263614712087

16121709192615263614712083 dans CINÉMA

16121709192015263614712081 dans Creepshow

16121709192815263614712084 dans HORREUR

16121709193215263614712086

16121709193015263614712085

16121709192415263614712082

16121709250415263614712088

16121709292915263614712090

(CosmoFiction)

INSTANTANÉ : NEMO (1984)

INSTANTANÉ : NEMO (1984) dans CINÉMA 16121208175815263614702030

(CosmoFiction)

INSTANTANÉ : SHEENA, REINE DE LA JUNGLE (1984)

INSTANTANÉ : SHEENA, REINE DE LA JUNGLE (1984) dans CINÉMA 16112007131715263614647964

(CosmoFiction)

LA BANDE-ANNONCE : BABY, LE SECRET DE LA LÉGENDE OUBLIÉE (1984)

La bande-annonce, pour se rappeler de bons ou de mauvais souvenirs, ou tout simplement pour titiller votre curiosité !

LA BANDE-ANNONCE : BABY, LE SECRET DE LA LÉGENDE OUBLIÉE (1984) dans CINÉMA 16111811554315263614644012BABY : LE SECRET DE LA LÉGENDE OUBLIÉE  (Baby : Secret of the Lost Legend), réalisé par Bill L. Norton (MORE AMERICAN GRAFFITI) et produit par Walt Disney, est un film bien sympathique basé sur la légende africaine du Mokele-mbembe, autrement dit un brontosaure qui vivrait encore dans les jungles équatoriales et que tous les cryptzoologues recherchent en vain.

L’ histoire : « George et Susan découvrent en pleine jungle africaine la dernière famille de dinosaures. Ils en adoptent le petit, baptisé Baby, après que le fanatique Dr Kiviat ait abattu le père et capturé la mère. Lui ayant échappé à leur tour, mais sans Baby, George et Susan organisent la délivrance des deux dinosaures avec l’aide d’une tribu amie… » (allocine.fr)

L’intérêt du film n’est pas tant de voir sur grand écran les dinosaures en question (en effet, ceux-ci s’avèrent plutôt ratés sur le plan des effets spéciaux), mais bien de retrouver Patrick McGoohan (le légendaire Numéro 6 de la non moins célèbre série culte LE PRISONNIER) dans le rôle du méchant scientifique prêt à tout pour capturer les dinosaures, en compagnie de la superbe Sean Young (encore auréolée de son rôle de répliquante de BLADE RUNNER) dans la peau de Susan, la paléontologue. Et puis la musique est de Jerry Goldsmith, tout de même !

Quasiment introuvable en DVD, très rarement rediffusé à la télévision, BABY : LE SECRET DE LA LÉGENDE OUBLIÉE est devenu lui-même aujourd’hui un film oublié…

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres bandes-annonces de la catégorie : 

Réincarnations / Millenium / Philadelphia Experiment / Cabal / L’Enfant du Diable / Nuit Noire / Hysterical / Les Moines Rouges / Le Sous-Sol de la Peur / Popcorn / Voltan le Barbare / Pulgasari / Mutant War / Strange Invaders / La Nuit des Mutants / The Kindred / The Slayer / The Video Dead /Flesh Eater / L’Ascenseur / The Kiss / Les Marrrtiens / Robe de Sang / Robot Jox / Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e Dimension / M.A.L. : Mutant Aquatique en Liberté / Le Guerrier de l’Espace / Les Maîtres de l’Univers / Aliens, le Retour

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

L’AFFICHE : CITY OF THE WALKING DEAD (1980)

Pour le plaisir des yeux, le talent d’un artiste, les souvenirs ou tout simplement la découverte d’une œuvre méconnue : L’AFFICHE !

L'AFFICHE : CITY OF THE WALKING DEAD (1980) dans CINÉMA 16110607413315263614611144

Je n’ai pas vu CITY OF THE WALKING DEAD (de son vrai titre INCUBO SULLA CITTÀ CONTAMINATA aka INVASION OF THE ATOMIC ZOMBIES aka NIGHTMARE CITY et en français L’AVION DE L’APOCALYPSE), mais voilà : ce genre d’affiche me parle ! Oui, je le sais bien, elle ne me raconte que des mensonges, mais je m’en fous ! J’aime ce délire pictural, cette exagération de tout, ce bazar macabre où tout part en vrille dans un chaos zombiesque, qu’il s’agisse des dessins comme 16110608125115263614611152 dans HORREURcertainement de l’histoire ! J’ai l’impression de retrouver une de ces bonnes vieilles jaquettes de VHS des 80′s comme il en fleurissait tant dans les vidéo clubs de l’époque, celles qui attiraient l’œil et qui nous piégeaient dans notre film du samedi soir.

L’affiche ici présentée n’est pas la plus connue pour L’AVION DE L’APOCALYPSE, film italo-mexicano-espagnol réalisé par Umberto Lenzi (et que Trapard avait rapidement évoqué ici dans son dossier Zombies des Années 80). Mais je la préfère entre toutes pour son aspect grotesque où des gens affolés courent dans tous les sens poursuivis par des zombies affamés. Explosions, éclairs, accidents de voitures, c’est la panique dans la ville tandis qu’un mort-vivant domine le spectacle tout en écartant les doigts de sa main squelettique et griffue ! Il fallait oser, et pour ça les années 80 avaient du culot, croyez-moi !

L’histoire de L’AVION DE L’APOCALYPSE : « Après avoir vu des zombies déferler d’un avion militaire, un reporter tente de retrouver sa femme et d’échapper aux monstres assoiffés de sang qui envahissent la ville. » (allocine.fr)

- Morbius – (CosmoFiction)

Également dans la catégorie L’Affiche :

Galaxina / La Galaxie de la Terreur / Star Crystal / Crime Zone / Forbidden World / Nightflyers / Space Raiders / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / L’Humanoïde / Deathstalker / Les Aventures de Jack Burton / Le Retour de Godzilla / New York 1997 / Le Bateau de la Mort / L’Épée Sauvage / The Deadly Spawn / Future-Kill / Terreur Extra-terrestre / The Terror Within / Time Walker / Le Démon dans l’Île / Frayeurs /Mind Warp, an Infinity of Terror / Onde de Choc / Robot Killer / Yor, le Chasseur du Futur / La Septième Dimension / The Brain / Les Captives de l’Espace / La Quatrième Dimension / Toxic Zombies /La Tour de l’Angoisse / Mad Max : des affiches / Slugs / Des Goonies et des affiches / Dune / Le Trou Noir / Street Trash / Dreamscape / Le Choc des Titans / Retour vers le Futur / Le Retour des Tomates Tueuses / Enemy / Saturn 3 / The Thing / Creepshow / Aliens, le Retour

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

INSTANTANÉ : DARYL (1985)

INSTANTANÉ : DARYL (1985) dans CINÉMA 16110207330515263614600534

(CosmoFiction)

LE MONSTRE DE LA SEMAINE : LE HOBGOBLIN RATATINÉ

Un monstre des Eighties, invité vedette de la semaine sur CosmoFiction ! Un monstre parmi le florilège infernal des créatures issues des films ou des séries télévisées fantastiques et de science-fiction des années 80 ! 

LE MONSTRE DE LA SEMAINE : LE HOBGOBLIN RATATINÉ dans CINÉMA 16102302210215263614574927

Moches, mal fichus, mal animés, maladroits, mal à l’aise et maladifs, les Hobgoblins du film éponyme écrit, produit et réalisé en 1988 par Rick Sloane possèdent tous les critères (je n’ai pas dit Critters…) des vedettes d’un gros nanar au scénario sans queue ni tête (et pourtant…), où les situations s’enchaînent sans aucune cohérence et où les acteurs adultes ressemblent à des gosses de maternelle en train de répéter un spectacle de fin d’année…

16102302470715263614574937 dans FANTASTIQUEConstamment, et c’est ça le pire, on sent la présence des mains « animant » tant bien que mal ces Hobgoblins poilus et verdâtres, un peu à la façon du MUPPET SHOW (mais sans les baguettes) ou, si vous préférez, un peu à la façon de votre petit frère lorsqu’il est en train de secouer sa peluche pour jouer avec… Vous voyez ?…

Heureusement ou non, les bestioles apparaissent finalement très peu à l’écran, le réalisateur ayant sans doute compris qu’il ne pourrait jamais atteindre le niveau d’un GREMLINS de Joe Dante ou d’un CRITTERS de Stephen Herek. Cependant il va jusqu’au bout en nous offrant un spectacle pitoyable de 90 minutes alors que 10 auraient largement suffi.

16102302480215263614574938 dans LE MONSTRE DE LA SEMAINEHOBGOBLINS, reconnu comme un sacré navet bien mûr, a pourtant décroché le titre de film culte auprès de certains. On fera sans moi, merci. À signaler qu’une suite au titre original de HOBGOBLINS 2 est sortie en 2009. Je ne sais pas ce qu’elle vaut, ne l’ayant pas vue. Néanmoins je pense qu’elle ne pourra pas être pire.

Je vous livre tout de même le synopsis de HOBGOBLINS s’il vous intéresse :

« Les hobgoblins sont des petits aliens qui peuvent réaliser tous les souhaits qu’on leur soumet. Toutefois, au cours de la réalisation de ce souhait, ils tuent la personne qui l’a fait… » (Wikipédia)

- Morbius – (CosmoFiction)

Autres Monstres de la Semaine :

Beholder chinois / Créature de Fyrine IV / Sinok / Asticot-géant-violeur de Morganthus / Martien glouton / Ver des sables d’Arrakis / Vermithrax Pejorative / Gremlins / Molasar / Darkness / La Chose / La Mouche / Audrey II / Pinhead / Visiteurs / Cœlacanthe mutant / Dévoreur de Pluton / Le Yautja galactique 

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

INSTANTANÉ : VIDÉODROME (1983)

INSTANTANÉ : VIDÉODROME (1983) dans CINÉMA 16101101310215263614550500

(CosmoFiction)

MUSIQUE : GÉNÉRATION PERDUE – Lost in the Shadows

GÉNÉRATION PERDUE (Lost Boys, 1987, de Joel Schumacher) s’inscrit dans cette petite vague de films de vampires new look à laquelle nous avons eu droit dans les années 80 avec VAMPIRE, VOUS AVEZ DIT VAMPIRE ? (1985) ou AUX FRONTIÈRES DE L’AUBE (1987).

La musique de GÉNÉRATION PERDUE fut composée par Thomas Newman. Elle comporte cependant plusieurs chansons dont certaines reprises et quelques créations originales comme ce Lost in the Shadows de Lou Gramm, chanteur de rock américain et auteur-compositeur connu pour son rôle en tant que chanteur et coauteur de la plupart des chansons du groupe rock Foreigner.

Lost in the Shadows est ici accompagné d’un large extrait de GÉNÉRATION PERDUE.

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits dans la catégorie Musique :

Retour vers le Futur / The Goonies « R » Good Enough / E.T. / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / Flash Gordon / Dune /Leviathan : Main Titles – Underwater Camp / Le Guerrier de l’Espace – Main Title / Star Trek III : Bird of Prey Decloaks /Mad Max 3 : We don’t Need Another Hero / Predator : Main Title / Ghostbusters / Ladyhawke : Main Title / Conan le Barbare : Prologue – Anvil of Crom / Craig Safan dirige l’orchestre pour Starfighter / Dar l’Invincible – Main Theme / Are You Ready For Freddy ?  / He’s Back, the Man Behind the Mask / Radio Ga Ga / Une nouvelle version de la musique d’Ulysse 31 /Psycho Therapy /Bye, James Horner… / Vampire, vous avez dit Vampire ? : Give it up / Freddy Krueger – Stormtroopers of Death / Adieu Bowie… / Tygra, la Glace et le Feu : Main Title, Prologue, Nekron’s Assault / Gremlins : Theme / V : Main Title – Final Battle Theme / Aliens  : Futile Escape

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

SPECIAL GUEST : ISABEAU D’ANJOU

SPECIAL GUEST : ISABEAU D'ANJOU dans CINÉMA 16100201385415263614529958

Isabeau d’Anjou, ou la Femme Faucon…

Il était une fois un évêque, laid et cruel, follement amoureux de la belle Isabeau d’Anjou. Mais la damoiselle ne l’aimait pas, préférant à l’homme d’église Ètienne de Navarre, ancien chef de garde. Quand 16100201402215263614529960 dans FANTASTIQUEl’évêque découvrit l’amant, fou de rage il pactisa avec le diable et les condamna tous deux à une terrible malédiction. Désormais Étienne de Navarre deviendrait toutes les nuits un loup, alors qu’Isabeau d’Anjou serait le jour un faucon. Ainsi victimes de leur amour interdit, Étienne et Isabeau ne pourraient plus jamais s’aimer sous leur forme humaine… 

C’est la merveilleuse Michelle Pfeiffer qui incarne Isabeau d’Anjou dans le magnifique LADYHAWKE (1985), signé Richard Donner (SUPERMAN, LES GOONIES…). Dans ce film à la fois romantique et fantastique, les métamorphoses de la Femme Faucon sont subtiles. Loin d’un déluge d’effets spéciaux ou d’une transformation traumatisante à la façon d’un loup-garou, Isabeau devient faucon dès les premières lueurs orangées de l’aube. Étienne (Rutger Hauer) veille sur elle et la protège. Et qui, mieux que Michelle Pfeiffer, aurait pu prêter sa beauté à Isabeau d’Anjou ?

Cependant comme dans tous les contes, ou presque, l’histoire se termine bien. Isabeau retrouvera son apparence normale en compagnie d’Étienne grâce à un phénomène naturel bienvenu : une éclipse. Le méchant évêque sera tué et nos deux tourtereaux pourront vivre à jamais leur amour. Mais l’histoire ne nous dit pas s’ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants…

- Morbius – (CosmoFiction)

16100201432715263614529963 dans Ladyhawke

Autres vedettes de Special Guest :

Ursa / Mike Donovan / Max Rockatansky / Bub / Peter Vincent / Alex Rogan / Rick Deckard

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

 

123456...41

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY