PAROLES : ROB COHEN ET « RUNNING MAN »

PAROLES : ROB COHEN ET Rob Cohen, l’un des producteurs de RUNNING MAN (1987) avec Keith Barish, s’exprime ici sur les raisons qui l’ont conduit à produire le film de Paul Michael Glaser : « J’avais tout de suite vu qu’on pouvait en tirer un film d’action qui avait quelque chose à dire dans un contexte un peu futuriste sans pour autant plagier BLADE RUNNER. On pouvait faire quelque chose de beaucoup plus intéressant en montrant ce qui pourrait arriver si la télévision et le Gouvernement ne faisaient qu’un : l’instrument utilisé par le Gouvernement pour détourner l’attention des problèmes sociaux retrouverait la grande tradition des combats dans l’arène tels qu’ils se pratiquaient jadis. Les idées développées par le film importe plus que les effets spéciaux, à moins d’admettre que les idées sont les effets spéciaux du film, puisqu’il y est question de la façon dont la vidéo peut manipuler la vérité et la vie. Mais je ne tiens pas à faire de la politique : on peut ignorer cet aspect des choses. Tout ce que je veux, c’est parvenir à un équilibre intéressant. On trouve dans le film toute la violence, toutes les cascades nécessaires pour en assurer le succès commercial. »

(L’Écran Fantastique n°74 – novembre 1986) (CosmoFiction - morbius501@gmail.com)

 


Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY