VAMP DES 80′s : DARYL HANNAH

Cette catégorie vous propose de rencontrer quelques-unes des vamps qui ont marqué les films ou les séries télévisées fantastiques et de science-fiction des années 80, et qui ont marqué durablement la mémoire des fantasticophiles ! 

VAMP DES 80's : DARYL HANNAH dans CINÉMA 18011801094215263615474536

De son vrai nom Daryl Christine Hannah, notre actrice naît aux États-Unis en 1960. Elle débute au cinéma en 1978 dans le film de Brian De Palma : FURIE. Mais c’est bien sûr dans le rôle de Pris, la dangereuse réplicante de BLADE RUNNER (1982), qu’elle se fait remarquer.

18011801121115263615474537 dans VAMP DES 80'sLes années 1980 seront alors des années prolifiques pour Daryl Hannah qui enchaîne film sur film d’année en en année avec des rôles dans AMOURS DE VACANCES de 18011801155715263615474540Randal Kleiser (1982), THE FINAL TERROR d’Andrew Davis (1983), RECKLESS de James Foley (1984), LE PAPE DE GREENWICH VILLAGE de Stuart Rosenberg (1984), LE CLAN DE LA CAVERNE DES OURS de Michael Chapman (1986), L’AFFAIRE CHELSEA DEARDON d’Ivan Reitman (1986), ROXANNE de Fred Schepisi (1987), WALL STREET d’Oliver Stone (1987), HIGH SPIRITS de Neil Jordan (1988) et POTINS DE FEMMES de Herbert Ross (1989). Mais les fantasticophiles se rappelleront surtout son incarnation de Madison, l’éblouissante sirène du film SPLASH de Ron Hioward réalisé en 1984.

En 1992, on la voit aux côtés de Chevy Chase dans la sympathique comédie de SF, LES AVENTURES D’UN HOMME INVISIBLE (de John Carpenter), puis elle joue en 1993 le rôle de la femme géante dans L’ATTAQUE DE LA FEMME DE 50 PIEDS, remake TV atrophié du classique ATTACK OF THE 50 FOOT WOMAN (de Nathan Juran, 1958)

Daryl Hannah poursuit tant bien que mal sa carrière au cinéma dans les années 2000. On la retrouvé ainsi, par exemple, dans KILL BILL 1 et 2 en 2003 et 2004. Sa dernière apparition cinématographique remonte en 2015 dans le film d’Alessandro Capone, 2047 : THE FINAL WAR. On peut bien sûr la rencontrer aussi dans des téléfilms (JACK ET LE HARICOT MAGIQUE, L’AMIE DE MON MARI…) et séries télévisées (GUN, FRASIER, SENSE8…).

18011801202815263615474544

Végétarienne depuis l’âge de sept ans, jamais mariée, Daryl Hannah est une écologiste acharnée qui milite sur son blog (DH Love Life), possède une maison adaptée pour consommer le moins d’énergie possible et une voiture qui utilise du biodiesel comme carburant. Elle participe également à la Sea Shepherd Conservation Society afin de lutter contre la chasse à la baleine. Ses actions sur le terrain lui ont valu d’être arrêtée à plusieurs reprises par la police (intrusion criminelle sur une propriété privée ou enchaînée aux grilles de la Maison Blanche…).

Daryl Hannah est à n’en pas douter une femme forte et déterminée dans ses actions, et assurément une véritable icône des années 80 !

- Morbius (CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

Résultat de recherche d'images pour "daryl hannah gif"

 


3 commentaires

  1. trapard dit :

    Marrant, mais en dehors de son rôle complexe dans BLADE RUNNER, je n’accrochais pas du tout cette actrice dans les années 80. Il a fallu attendre les années 90 que mon frère me prête sa VHS du nanar de Carpenter, LES AVENTURES D’UN HOMME INVISIBLE, pour que je la trouve enfin très sensuelle et avec un rôle intelligent, et digne de son physique.
    Depuis les années 2000, en dehors des KILL BILL que mon frère a aussi en DVD (est-ce que mon frère aurait un faible pour Daryl Hannah par hasard ? ^^), je ne la vois plus dans aucun film. Ça doit être des films qui ne m’intéressent pas, je suppose.
    En tout cas, c’est sûr qu’elle a une place de choix dans cette rubrique de Cosmofiction. Je ne connaissais ni son blog, si ses actions militantes par contre.

  2. trapard dit :

    PS : je vais rectifier un point. Plus haut, j’ai écrit que LES AVENTURES D’UN HOMME INVISIBLE était un nanar par réflexe. Simplement parceque dans les années 90, bien que je trouvais ce film drôle et émouvant, je ne comprenais pas ce que ce film venait faire dans la carrière de Carpenter. Puis il n’y a pas si longtemps que ça, j’ai découvert les autres films de Chevy Chase et j’ai appris à apprécier son humour. Du coup, je suppose que LES AVENTURES D’UN HOMME INVISIBLE était surtout un film de commande pour Carpenter, et il était sûrement payé pour mettre en valeur l’humour de Chevy Chase. Exercice réussi (et les effets visuels sont très bons), mais ce film reste tout de même à part des préoccupations de Carpenter mine de rien.

  3. morbius dit :

    Oui, je suis d’accord avec toi, c’est un peu un pavé dans la mare dans la filmo de Carpenter.

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : EXPLORATHÈME - Le cinéma de Sam Raimi

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY