Archive pour décembre, 2017

LE MONSTRE DE LA SEMAINE : MANGEUR DE PIERRE D’UNE HISTOIRE SANS FIN

Un monstre des Eighties, invité vedette de la semaine sur CosmoFiction ! Un monstre parmi le florilège infernal des créatures issues des films ou des séries télévisées fantastiques et de science-fiction des années 80 ! 

LE MONSTRE DE LA SEMAINE : MANGEUR DE PIERRE D'UNE HISTOIRE SANS FIN dans CINÉMA 17122606032415263615425612

Voilà un « monstre » bien gentil en ces périodes de fêtes de fin d’année : le golem Mangeur de pierre du magnifique film de Wolfgang Petersen, L’HISTOIRE SANS FIN (1984). L’histoire :

17122606345615263615425620 dans L'Histoire sans Fin« Bastien, dix ans, est un passionné de romans d’aventures. Un jour, il dérobe un ouvrage merveilleux peuplé d’extraordinaires créatures. Il s’enfonce fébrilement dans l’univers fantastique de ce livre qui le fascine. » (allocine.fr)

Pas méchant du tout, pas forcément très futé mais attachant et friand de pierres riches en calcaire, notre golem messager, aux grands yeux éberlués, aussi haut qu’une montagne et de son vrai nom Pyornkrachzark (à vos souhaits), se promène avec son espèce de vélo-rouleau compresseur écrasant tout sur son passage, sauf les créatures qu’il rencontre, heureusement pour elles ! Son but : retrouver l’Impératrice du monde de Fantasia dévoré par le Néant.

Malheureusement pour lui, notre Mangeur de pierre ne parviendra pas à protéger ses compagnons. Cependant Bastien, un jeune humain, réussira par la suite à restaurer le monde de Fantasia, y compris les amis de Pyornkrachzark.

Inoubliable Mangeur de pierre de L’HISTOIRE SANS FIN, de même que toutes les autres créatures qui peuplent ce film merveilleux, il doit même supporter les insultes de l’elfe des nuits : « Au début du film, l’elfe des nuits profère une injure lorsque le Mangeur de pierre arrive en renversant tout sur son passage. Le film s’adressant en priorité aux enfants, cette insulte a été couverte par le bruit de la moto du Mangeur de pierre. » (allocine.fr) Nous voilà rassurés.

- Morbius – (CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

work someone GIF

Autres Monstres de la Semaine :

Beholder chinois / Créature de Fyrine IV / Sinok / Asticot-géant-violeur de Morganthus / Martien glouton / Ver des sables d’Arrakis / Vermithrax Pejorative / Gremlins / Molasar / Darkness / La Chose / La Mouche / Audrey II / Pinhead / Visiteurs / Cœlacanthe mutant / Dévoreur de Pluton / Yautja galactique  / Hobgoblin ratatiné / Katahdin, le grizzli mutant / Extraterrestre incubateur cannibale / Guzoo, le parasite sanglant de la nuit des temps / L’alien envahisseur aux mille cocons / La nouvelle femme guêpe / L’homme-homard venu de Mars / Rawhead Rex ou le monstre à la gueule figée

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour vous rendre sur la playlist YouTube de CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

COSMOSAMEDI – Édition n°2

COSMOSAMEDI - Édition n°2 dans COSMOSAMEDI 17122301363815263615423252

Plongez dans les Eighties de la SF et du Fantastique avec le programme de CosmoSamedi ! Vous y trouverez des épisodes complets de séries télévisées, de dessins animés et même parfois des films, le tout déniché sur des chaînes YouTube, Dailymotion et autres. Puisqu’ils sont disponibles, profitons-en et régalons-nous avec un samedi très CosmoFiction !

Il y avait longtemps que nous n’avions pas retrouvé ce fameux CosmoSamedi. En effet, déjà presque… deux ans ! My God ! Allez, on essaiera dorénavant (je dis bien « on essaiera »…) de le voir un peu plus souvent parmi nous parce qu’il y a tout de même franchement de quoi l’alimenter. Promenez-vous un peu sur YouTube ou Dailymotion, et vous vous rendrez compte du nombre de séries et films (en V.F.) disponibles ! Alors pourquoi nous priver d’en profiter puisque je suppose que, bien entendu, les droits ont été payés par les youtubeurs en question, sinon leurs playlists les verront vite supprimés…

Au programme de ce CosmoSamedi seconde édition, du COBRA, SPECTREMAN, CONTES DE LA CRYPTE et un film complet avec Grace Jones : VAMP !

COBRA : Épisode 1 – Le Réveil

17122302063715263615423266 dans COSMOSAMEDIOn ne présente plus COBRA, voyons ! Si ? Ah oui, peut-être pour les jeunes générations. Alors voilà ce que nous dit Wikipédia : « Cobra (スペースコブラ, Space Kobura) ou Cobra Space Adventure est une série d’animation japonaise en 31 épisodes de 24 minutes, créée par Akio Sugino et Osamu Dezaki d’après le manga du même nom par Buichi Terasawa. Elle fut diffusée à partir du 7 octobre 1982 sur Fuji Television et en France à partir du 20 février 1985 dans l’émission Cabou Cadin sur Canal+. Après avoir diffusé la série d’OVA (animation vidéo originale) Cobra: The Animation (2008-2009), la chaîne japonaise BS11 présente le 2 janvier 2010 une nouvelle série d’animation de treize épisodes du même nom. »

L’épisode en question : Au 24ème siècle, un jeune citoyen rêve qu’il est Cobra, justicier sans pitié qui se bat contre les pirates de l’espace grâce à son rayon Delta dissimulé dans son bras gauche. Mais était-ce vraiment un rêve ? (Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir l’épisode)

Image de prévisualisation YouTube

SPECTREMAN : Épisode 1 – L’Ennemi venu d’ailleurs

Dans la série des X-OR, SAN KU KAÏ, ULTRAMAN et compagnie, je demande SPECTREMAN. Bon là, il faut quand même s’accrocher un minimum et se montrer plus que tolérant, sinon on risque de 17122304350815263615423286souffrir un peu ! Je détestais SPECTREMAN étant jeune, mais je vous en propose son premier épisode pour que vous puissiez juger vous-même. IL faut savoir sue si elle date des années 70, elle fut diffusée en France dans les 80′s. 

« Spectreman (スペクトルマン, Supekutoruman) est une série télévisée japonaise en 63 épisodes, créée par Ushio Shoji et diffusée entre le 2 janvier 1971 et le 25 mars 1972 sur Fuji TV. En France, seulement 35 épisodes ont été diffusés à partir du 6 juillet 1982 sur Antenne 2 dans l’émission Récré A2.

17122304362715263615423287La série se déroule au XXe siècle, dans un monde où la pollution est devenue un problème d’envergure internationale. Pire encore, le Docteur Gori, un homme-singe extraterrestre d’une intelligence diabolique, cherche à s’emparer du pouvoir en créant des créatures monstrueuses à partir de la pollution générée par les humains. En réponse aux agissements de Gori, la Fédération Galactique dépêche alors Nébula 79, une planète artificielle voyageant librement à travers le cosmos, pour prendre la situation en mains. Ordinator, l’entité invisible qui dirige Nébula 79, envoie son meilleur agent, le cyborg Spectreman, pour contrecarrer les plans du Docteur Gori. Mais Spectreman doit toutefois conserver son identité secrète pour agir efficacement, aussi revêt-il une apparence humaine dans la vie de tous les jours, endossant le rôle d’un garçon de bureau gaffeur du nom de Georges, travaillant au sein de la Brigade Anti-Pollution de Tokyo. » (Wikipédia) (Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir l’épisode)

Image de prévisualisation YouTube

LES CONTES DE LA CRYPTE : Épisode 1 – Le Bourreau en mal d’exécution

LES CONTES DE LA CRYPTE, c’est autre chose, ça ! « Les Contes de la crypte (Tales from the Crypt) est une série télévisée américaine en 93 épisodes de 24 minutes, créée d’après la 17122304525615263615423288bande dessinée publiée par EC Comics et William Gaines dans les années 1950. La série a été diffusée entre le 10 juin 1989 et le 19 juillet 1996 sur HBO. En France, les trois premiers épisodes ont été diffusés sous la forme d’un téléfilm pilote nommé Contes d’outre-tombe en 1991 sur Canal+. Rediffusion du pilote le 25 février 1993 sur M6 puis sur 13e Rue, RTL0 et Sci-Fi. Rediffusion et épisodes inédits sous le titre Les Contes de la crypte du 7 juillet 1994 au 30 octobre 1998 sur M6. Les épisodes 4 à 6 de la première saison et la deuxième saison ont été diffusés à partir du 23 février 1993 sur Jimmy puis rediffusés dès 1995 sur M6, Série Club, Cinéfaz, CinéFX et Game One. Les troisième et quatrième saisons ont été diffusées à partir du 7 juillet 1994 sur M6 puis rediffusées sur Série Club. La cinquième saison a été diffusée à partir du 4 juillet 1996 sur M6. La sixième (à part les épisodes 1 et 14) et la septième saison sont quant à elles inédites en France. En Belgique la série a été diffusée à partir du 17 juillet 1993 sur Canal+Belgique. » (Wikipédia)

L’épisode en question : « Après l’abolition de la peine de mort dans l’état où il exécute, le bourreau Niles Talbot décide malgré tout de poursuivre son travail et de faire régner la justice à sa manière. » (Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir l’épisode)

Image de prévisualisation YouTube

VAMP (1986), un film de Richard Wenk, avec Grace Jones, Chris Makepiece, Dedee Pfeiffer…

17122305030915263615423289Comme le dit si bien KruegerSoul70 sur sa chaîne : « Vamp est une comédie horrifique de vampires datant de 1986. On y reconnaît Robert Rusler (La Revanche de Freddy), Grace Jones (Conan le Destructeur, Dangereusement Vôtre), et Billy Drago (des tonnes de séries B). Le film manque de rythme et le script est vraiment mal écrit. Cependant la photographie est réellement très belle, et quelques scènes tirent quand même leur épingle du jeu… »

L’histoire : « Trois lycéens décident de réaliser un pari afin d’entrer dans la Fraternité de leur université : ramener une strip-teaseuse pour une soirée de fin d’année. Mais la boîte de nuit accueillant la fête est dirigée par une cabale de vampires… » (allocine.fr) (Cliquez ci-dessous pour voir le film)

Image de prévisualisation YouTube

- Morbius – (CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

LA BANDE-ANNONCE : LES PRÉDATEURS DE LA NUIT (1988)

On évoquait LES PRÉDATEURS DE LA NUIT il y a quelques jours, dans la catégorie « Paroles« . Voici donc aujourd’hui la bande-annonce involontairement rigolote du film de Jess Franco, un film loin d’être une réussite, assurément, mais qui se laisse voir pour quelques jolies petites scènes gores, et en particulier pour la présence de certaines actrices… L’histoire :

« Un médecin, aidé de sa maîtresse, attire et tue de jeunes femmes dans une clinique privée. Son but : récupérer de la chair pour reconstituer le visage défiguré de sa sœur à la suite de la vengeance d’une patiente mécontente. » (Wikipédia)

Non, non, on ne s’est pas trompé de film, vous n’êtes pas dans LES YEUX SANS VISAGE mais bien dans LES PRÉDATEURS DE LA NUIT. Oui, il suffit de voir la bande-annonce pour s’en convaincre…

- Morbius – (CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

Image de prévisualisation YouTube

Autres bandes-annonces de la catégorie : 

Réincarnations / Millenium / Philadelphia Experiment / Cabal / L’Enfant du Diable / Nuit Noire / Hysterical / Les Moines Rouges / Le Sous-Sol de la Peur / Popcorn / Voltan le Barbare / Pulgasari / Mutant War / Strange Invaders / La Nuit des Mutants / The Kindred / The Slayer / The Video Dead /Flesh Eater / L’Ascenseur / The Kiss / Les Marrrtiens / Robe de Sang / Robot Jox / Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e Dimension / M.A.L. : Mutant Aquatique en Liberté / Le Guerrier de l’Espace / Les Maîtres de l’Univers / Aliens, le Retour / Baby, le Secret de la Légende Oubliée / La Force / Slime City / Meurtres en VHS / Meridian, le Baiser de la Bête / L’Aube des Zombies / C’était Demain / Les Débiles de l’Espace / The Stuff / The Dungeonmaster

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour vous rendre sur la playlist YouTube de CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

L’AFFICHE : THE BLADE MASTER (1984)

Pour le plaisir des yeux, le talent d’un artiste, les souvenirs ou tout simplement la découverte d’une œuvre méconnue : L’AFFICHE !

L'AFFICHE : THE BLADE MASTER (1984) dans CINÉMA 17122104262615263615421415

Et moi qui croyais que les années 80 comptait peu de films d’heroic fantasy ! Certes, il y avait bien, en dehors du cultissime CONAN LE BARBARE qui lança la mode en 1982, L’ÉPÉE SAUVAGE, DAR L’INVINCIBLE, LE DRAGON DU LAC DE FEU, WILLOW, LES BARBARIANS et quelques autres, mais j’en oublie toujours la flopée de petits films de série B ou Z, souvent d’origine italienne ou bâtarde, des nanars parfois sympatoches (pas toujours quand même, hein !) que l’on pouvait souvent trouver dans les vidéo clubs de l’époque.

Et c’est en cherchant une affiche pour la rubrique éponyme que je croise régulièrement nombre de posters de films d’heroic fantasy, tous issus des glorieuses 80′s ! C’est à celle qui sera la plus belle, la plus barbare et la plus prometteuse. On y voit parfois une pin-up guerrière sur la défensive, prête au combat, aux côtés bien sûr du héros viril, aux muscles saillants, tout aussi dénudé que la belle ! Tantôt la guerrière (ou princesse) est à ses pieds, incarnant la faible femme tandis que notre héros la protège ardemment (une chose que les féministes n’autoriseraient plus aujourd’hui sous peine d’incendier les cinémas), tantôt elle se bat vaillamment, affichant un regard féroce envers ses ennemis qu’elle taillade à grands coups d’épée, pendant que notre guerrier, enfin libéré de son devoir de la protéger, peut affronter ses adversaires plus efficacement.

Voici donc une affiche typiquement heroic fantasy made in 80′s, celle de THE BLADE MASTER (1984), titre américain, cependant intitulé en italien ATOR L’INVINCIBILE 2, qui fait suite bien sûr au premier ATOR L’INVINCIBLE (1982). Signé Joe D’Amato, il raconte l’histoire suivante :

« Ator et son associé, Thong (un asiatique muet à l’origine inconnue), voyagent jusqu’à la mythique « fin de la terre » pour délivrer le mentor d’Ator d’un magicien démoniaque.. » (allocine.fr)

Je ne l’ai pas vu, mais on me le déconseille vivement pour préserver toutes mes facultés mentales (pourtant déjà bien atteintes…) et mon admiration pour les films d’heroic fantasy. Bon. Néanmoins, je pense un jour outrepasser ces conseils car des nanars j’en ai vu à foison et j’aime en voir, bon sang !

Cela dit, l’affiche est plutôt jolie, non ? Bon, d’accord, quelque peu ringarde, on en a vu de bien plus belles pour un film d’heroic fantasy, et c’est vrai qu’on croirait un peu la couverture d’un jeu vidéo des années 80. On ne sait pas trop ce qu’elle nous annonce, ou plutôt on le devine déjà, avec regret… mouais…

- Morbius – (CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

Également dans la catégorie L’Affiche :

Galaxina / La Galaxie de la Terreur / Star Crystal / Crime Zone / Forbidden World / Nightflyers / Space Raiders / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / L’Humanoïde / Deathstalker / Les Aventures de Jack Burton / Le Retour de Godzilla / New York 1997 / Le Bateau de la Mort / L’Épée Sauvage / The Deadly Spawn / Future-Kill / Terreur Extra-terrestre / The Terror Within / Time Walker / Le Démon dans l’Île / Frayeurs /Mind Warp, an Infinity of Terror / Onde de Choc / Robot Killer / Yor, le Chasseur du Futur / La Septième Dimension / The Brain / Les Captives de l’Espace / La Quatrième Dimension / Toxic Zombies /La Tour de l’Angoisse / Mad Max : des affiches / Slugs / Des Goonies et des affiches / Dune / Le Trou Noir / Street Trash / Dreamscape / Le Choc des Titans / Retour vers le Futur / Le Retour des Tomates Tueuses / Enemy / Saturn 3 / The Thing / Creepshow / Aliens, le Retour / City of the Walking Dead / Les Maîtres du Temps / Atomic Cyborg / Plutonium Baby /Laserblast 2 / Wheels of Terror / Dawn of the Mummy / La Guerre des Mondes, le Prochain Siècle / The Stuff / The Dungeonmaster

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour vous rendre sur la playlist YouTube de CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

JESS FRANCO ET « LES PRÉDATEURS DE LA NUIT »

Jess Franco (Jesús Franco Manera) parle ici des personnes qui ont travaillé sur l’adaptation du scénario des PRÉDATEURS DE LA NUIT (1988) : « Un écrivain de la collection « Gore » et Michel Lebrun un complice de René Château, ils ont travaillé ensemble sur le scénario du MARGINAL, qui a écrit une centaine de scénarios et, dernièrement, a participé au NOM DE LA ROSE. Il n’a pas JESS FRANCO ET collaboré très longtemps mais son apport a été extrêmement positif pour la construction de l’histoire et la définition des personnages. Trois autres écrivains sont également intervenus à un moment ou à un autre, mais le plus drôle c’est que ces gens habitués à écrire des récits ou des romans fantastiques se sont révélés les plus cartésiens. Moi, bien entendu, je ne le suis pas et René Château peut-être encore moins. Les idées les plus folles viennent donc de lui parce que c’est un véritable fou de fantastique et d’épouvante. René a une connaissance extraordinaire de ce cinéma et il est donc normal que les idées lui viennent plus facilement qu’aux autres. Il ne faut pas oublier qu’il est le distributeur de MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE, ZOMBIE et DEATH WARMED UP ! Généralement, quand le cinéma européen se met à faire du fantastique, il manque de folie car il essaie toujours de garder les formes, d’être logique à l’intérieur d’une logique cinématographique complètement fausse. Ce n’est pas le cas avec René Château qui, dès le départ, et c’était la seule chose qui comptait pour lui, souhaitait rester dans le monde du physiquement possible. »

(L’Écran Fantastique n°90 – mars 1988) (CosmoFiction)

RETOUR VERS LE PASSÉ DU SCI-FI CLUB !

Merci à Trapard de nous faire voyager dans le temps grâce à cette petite vidéo qui nous plonge en plein cœur de la vie du Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie du début des années 90 ! Il s’agit d’images de réunions, d’anniversaires de sections littéraires et de chasses au trésor fantastiques, des moments de vie tournés au sein du club par mon caméscope, avec tout l’amateurisme qui en découle ! Trapard a mis une petite bande sonore pour accompagner le tout. Un vrai retour vers le passé !

- Morbius – (CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

Image de prévisualisation YouTube

INSTANTANÉ : TERMINUS (1987)

INSTANTANÉ : TERMINUS (1987) dans CINÉMA 17120611371215263615404112

(CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

PUB D’ÉPOQUE : 16e FESTIVAL INTERNATIONAL DE PARIS DU FILM FANTASTIQUE ET DE SCIENCE-FICTION

PUB D’ÉPOQUE : 16e FESTIVAL INTERNATIONAL DE PARIS DU FILM FANTASTIQUE ET DE SCIENCE-FICTION dans PUB D’ÉPOQUE 17120607305515263615403501

(CosmoFiction – morbius501@gmail.com)

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY