LE MONSTRE DE LA SEMAINE : RAWHEAD REX OU LE MONSTRE À LA GUEULE FIGÉE

Un monstre des Eighties, invité vedette de la semaine sur CosmoFiction ! Un monstre parmi le florilège infernal des créatures issues des films ou des séries télévisées fantastiques et de science-fiction des années 80 ! 

LE MONSTRE DE LA SEMAINE : RAWHEAD REX OU LE MONSTRE À LA GUEULE FIGÉE  dans CINÉMA 17092412072915263615283343

« QUOI ? QU’EST-CE QU’ELLE A MA GUEULE ?! »

Ben écoute mon vieux, que veux-tu que je te dise ? Suffit pas de se la jouer monstre celtique pour obtenir ses galons au panthéon du Monster Club, hein ! Encore faudrait-il avoir une gueule un peu plus 17092412483015263615283451 dans HORREURexpressive, avec autre chose que seulement des yeux qui rougeoient, des babines qui montent et qui descendent, et une haleine fétide qui s’envole dans le froid glacial de la nuit. Nan, nan, tout ça c’est vraiment pas suffisant, crois-moi mon pote. OK, tu vas me dire que le budget était serré et que le mec qui t’as conçu est un vrai mother fucker, t’as pas tort, crois-moi. Mais bon, là où tu as échoué d’autres ont réussi, si, si. J’aurais vraiment voulu dire que du bien du toi, que t’es super bien foutu, que tu fais sacrément peur quand tu te dresses en levant les bras, en hurlant ou lorsque tu dégoupilles tes victimes. Mais non, j’ai franchement bien du mal, tu sais, parce qu’en plus ton film c’est… euh… eh bien… on va dire pour résumer que c’est pas une réussite, voilà, voilà… Ah ! Et je me rends compte que j’en ai pas encore donné l’histoire :

« Howard Hallenbeck, un américain, sillonne l’Irlande avec sa femme et ses enfants, afin d’étudier les monuments de ce pays. Il 17092412502315263615283453 dans LE MONSTRE DE LA SEMAINEs’intéresse particulièrement à une église qui aurait été bâtie sur un site sacré, antérieur aux invasions romaines. Pendant ce temps-là, un fermier abat un énorme obélisque trônant au milieu de son champ, ce qui provoque, à son insu, la libération d’un démon très ancien, jusqu’alors gardé prisonnier par la pierre dressée. Ce monstre, le « Rawhead Rex », sème la mort et la terreur dans la campagne environnante… » (horreur.net)

Ouais, je sais, le scénar est pourtant de Clive Barker, le gars qui nous a pondu HELLRAISER, CABALE et tant d’autres. Mais là je comprends pas… je comprends vraiment pas… Combien de bières avait-il bu avant de l’écrire ? Ou alors il traversait une mauvaise phase… Son mec l’avait peut-être largué (oui parce que Clive, tu sais, il préfère les mecs, et c’est son droit, hein). Alors peut-être qu’il s’est vengé et qu’il l’a représenté sous ta forme, voilà. Il s’est dit : « Je vais me payer ta gueule, espèce d’en… ! Tiens, regarde patate à quoi tu ressembles maintenant ! HA, HA, HA, HA, HA !!! »

Le réalisateur, quant à lui, c’est George Pavlou. C’est vrai qu’il est pas très doué non plus quand on voit sa filmo… Bon, allez, on donnera quand même le titre de ton film : RAWHEAD REX, LE MONSTRE DE LA LANDE (1987), pour ceux qui souhaiteraient faire ta connaissance. Et puis quand même, si ça peut te consoler, je vais t’avouer : certains te trouvent culte, si, si…

- Morbius – (CosmoFiction)

Résultats de recherche d'images pour « rawhead rex gif »

Autres Monstres de la Semaine :

Beholder chinois / Créature de Fyrine IV / Sinok / Asticot-géant-violeur de Morganthus / Martien glouton / Ver des sables d’Arrakis / Vermithrax Pejorative / Gremlins / Molasar / Darkness / La Chose / La Mouche / Audrey II / Pinhead / Visiteurs / Cœlacanthe mutant / Dévoreur de Pluton / Yautja galactique  / Hobgoblin ratatiné / Katahdin, le grizzli mutant / Extraterrestre incubateur cannibale / Guzoo, le parasite sanglant de la nuit des temps / L’alien envahisseur aux mille cocons / La nouvelle femme guêpe / L’homme-homard venu de Mars

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour vous rendre sur la playlist YouTube de CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

 


2 commentaires

  1. Trapard dit :

    George Pavlou avait aussi réalisé « Transmutations » sur un autre scénario de Clive Barker, mais le film est vraiment mauvais. « Rawhead Rex » n’est pas gégé, mais l’histoire est sympa et il y a de bonnes scènes de frayeurs lors des traques dans la forêt. Le hic c’est que la même année, il y a aussi eu un bon film de loup-garou tiré d’un texte de Stephen King, et avec des scènes de frayeurs lors des traques dans une forêt qui étaient hautement plus réussies, avec des superbes nappes de brouillard, etc… C’était « Silver Bullet ».

  2. morbius dit :

    J’te l’ai dit mon pote Rawhead Rex, y en a quand même qui t’aime bien !

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : VAISSEAUX SF : L'USS ORVILLE

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY