LA BANDE-ANNONCE : C’ÉTAIT DEMAIN (1979)

La bande-annonce, pour se rappeler de bons ou de mauvais souvenirs, ou pour titiller votre curiosité !

LA BANDE-ANNONCE : C’ÉTAIT DEMAIN (1979) dans CINÉMA 17072012431915263615158100Je viens de me rendre compte que C’ÉTAIT DEMAIN (1979, Time after time) n’est ni référencé sur Les Échos d’Altaïr, ni sur Cosmofiction. J’ouvre donc la voie, et peut-être que cet article inspirera Morbius à le revoir et à continuer de reparler de ce très bon film de SF par la suite.

En attendant, voici une bande-annonce qui démarre comme une comédie de science-fiction puis qui dévie peu à peu vers le sérieux de l’intrigue : une course-poursuite dans le futur entre un auteur célèbre et un meurtrier notoire.

L’intrigue : Le meurtre d’une prostituée lance la police aux trousses de Jack l’Éventreur mais ce dernier parvient à les semer. Non loin de là, le professeur Herbert G. Wells donne une réception pour présenter sa dernière invention: une machine à voyager dans le temps. Le meurtrier, plus connu sous le nom de Stevenson profite de l’occasion pour s’enfuir à bord de la machine avant que Wells ne se lance à ses trousses…

Bon, ça ne fait aucun doute que le réalisateur/scénariste Nicholas Meyer a brassé une partie des éléments de l’époque Victorienne chère au cinéma de genre (tout en s’inspirant très librement d’un roman de Sidney Sheldon) pour raconter une nouvelle histoire de voyage dans le temps tout à fait inédite. Mais peut-être pas si inédite que ça, puisque si vous regardez bien la bande-annonce (ou si vous avez déjà vu le film), vous noterez la référence directe au film de George Pal, LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS sorti en 1960. On y retrouve en effet la fameuse machine steampunk en tout point identique et la même cave londonienne avec son plafonnier en baie vitrée qui permettait de voir défiler le futur en accéléré. Pour le reste, les questions d’espace-temps sont évidemment très présentes dans le film, et elles sont amenées de manière souvent drôle. Ainsi, les deux téléportés se retrouvent à San Francisco en 1979 dans un musée dédié à H.G Wells car sa machine y est exposée au public. Les voyageurs temporels n’ont fait que suivre les déplacements de l’engin dans l’espace, en plus du temps. De plus, Wells ayant planifié son heure de destination, il se retrouve face au décalage horaire entre les deux continents. Les autres anachronismes sont aussi très drôles.

Pour ce qui est des deux comédiens de C’ÉTAIT DEMAIN, Malcolm McDowell y est excellent à contre-emploi. À l’inverse de McDowell, David Warner qui incarne Jack L’Éventreur n’est pas un habitué des rôles de méchants. Mais ce personnage ambigüe et son jeu subtile, le rapproche beaucoup du Robert Rusk de FRENZY (1972) d’Alfred Hitchcock.

Pour le reste, les cinéphiles grenoblois ont eu la chance de revoir C’ÉTAIT DEMAIN l’an dernier grand écran, au cours de la quatrième édition du Festival des Maudits Films dont voici une courte présentation qui en dira plus que mon article. Mais me vient une suggestion : à quand une projection publique du film de Nicholas Meyer dans le Festival Vintage du Sci-Fi Club à Bourail ou au Mont-Dore ? En tout les cas, le film est encore facilement trouvable en DVD en version française, comme en VO sous-titrée. Un vrai régal.

- Trapard – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres bandes-annonces de la catégorie : 

Réincarnations / Millenium / Philadelphia Experiment / Cabal / L’Enfant du Diable / Nuit Noire / Hysterical / Les Moines Rouges / Le Sous-Sol de la Peur / Popcorn / Voltan le Barbare / Pulgasari / Mutant War / Strange Invaders / La Nuit des Mutants / The Kindred / The Slayer / The Video Dead /Flesh Eater / L’Ascenseur / The Kiss / Les Marrrtiens / Robe de Sang / Robot Jox / Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e Dimension / M.A.L. : Mutant Aquatique en Liberté / Le Guerrier de l’Espace / Les Maîtres de l’Univers / Aliens, le Retour / Baby, le Secret de la Légende Oubliée / La Force / Slime City / Meurtres en VHS / Meridian, le Baiser de la Bête / L’Aube des Zombies

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour vous rendre sur la playlist YouTube de CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

 


Un commentaire

  1. morbius dit :

    J’adore ce film !

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : VERDICT DU SONDAGE FILMS 2017

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY