PAROLES RECUEILLIES SUR LA SÉRIE TÉLÉVISÉE : « V »

PAROLES RECUEILLIES SUR LA SÉRIE TÉLÉVISÉE : L’Écran Fantastique n°35 de juin 1983 proposait à ses lecteurs un reportage avant-première sur la série télévisée V (1984). Voici quelques extraits des différentes interviews.

Chuck Davis, directeur de production, parle ici des vaisseaux de V : « Si nous avons réalisé ces engins au moyen de modules, c’est essentiellement pour pouvoir les faire passer d’une échelle à l’autre sans trop de mal. Dans leur plus grande dimension, ils peuvent faire office soit de moyen de transport individuel, de navette, ou de cargo gigantesque ; en n’utilisant que l’avant ou l’arrière, cela devient des vaisseaux de guerre tout ce qu’il y a de plus menaçants. C’est également de cette façon que nous avons conçu les armes futuristes : en appliquant un barillet d’un modèle différent à un genre de pistolet, nous obtenons une sorte de mitraillette. En y ajoutant une crosse, nous en faisons plus ou moins un fusil, et avec une lunette cela devient un fusil à longue portée. [...]« 

Marc Singer, acteur principal de la série, donne son point de vue sur V : « C’est certainement plus que de la science-fiction ; nous fournissons matière à réfléchir aux spectateurs, en faisant constamment de petites allusions à tout ce qui se passe autour de nous, sur notre Terre, et en ce moment-même. [...]« 

17070902592215263615139942 dans SÉRIE TÉLÉVISÉEKen Johnson, auteur, producteur et réalisateur sur V, explique la genèse de la série : « Depuis plus d’un an, je cherchais dans quel contexte contemporain on pourrait raconter cette histoire. J’ai l’impression que nous baignons tous dans une satisfaction béate, aux États-Unis ; nous sommes très contents de la liberté qui règne dans ce pays, et mon intention était de décrire un état de choses et de montrer comment il pourrait changer très rapidement. Il m’a semblé que ce pourrait être un constat intéressant. Il y a déjà quelques années que j’observe la montée de certains éléments fascistes aux États-Unis : la création de milices, et ainsi de suite. J’avais très envie de raconter ce qui se passerait si nous nous retrouvions pour de bon dans un état policier. Et en particulier comment les Américains réagiraient à une occupation par une armée fasciste, telle qu’en on connue les Français lorsque les Allemands les ont envahis au début des années 40. »

(CosmoFiction)

 


4 commentaires

  1. morbius dit :

    Ô combien.

    Il y en a une qui lui ressemble quelque peu aujourd’hui, COLONY, mais qui s’inscrit clairement dans l’air du temps bien sûr : très sombre, avec des héros qui meurent au fil des épisodes. Excellente série aussi.

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : RETOUR VERS LES 80's : FRIGHT NIGHT 2

  2. trapard dit :

    Je ne connais pas cette série, je viens de lire le pitch sur wikipedia, et ça a l’air bien en effet.

    Il y a quelques temps, j’avais vu un téléfilm étrange titré THE COLONY (1995) mais qui n’a rien à voir avec cette série. On suivait un couple de flics qui enquêtaient sur des créatures qui capturaient des êtres humains pour créer une nouvelle colonie dans les sous-terrains d’une grande ville.

    http://www.imdb.com/title/tt0112703/
    Il est facilement trouvable en VO sur YouTube.

  3. morbius dit :

    Ah oui, je ne connaissais pas.

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : RETOUR VERS LES 80's : FRIGHT NIGHT 2

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY