LA BANDE-ANNONCE : SLIME CITY (1989)

LA BANDE-ANNONCE : SLIME CITY (1989) dans CINÉMA 17031308445815263614913155La bande-annonce qui présente la sortie du DVD de SLIME CITY en France annonce clairement la couleur du film : verte. Mais pas uniquement, puisque la musique dramatise plutôt bien ce qui semble être un petit film gore tourné sans aucun budget.

Tourné à New-York en 16 mm, avec un budget de 50.000 dollars, par un Grégory Lamberson quasi-inconnu et qui s’est auparavant fait la main sur les tournages de I WAS A TEENAGE ZOMBIE (1987), mais surtout sur celui d’ELMER, LE REMUE-MÉNINGES (1988) de Frank Henenlotter. Et si SLIME CITY ne lorgnait pas explicitement du côté de ROSEMARY’S BABY, du film de magie noire à petit budget, et plus ou moins de STREET TRASH et de HELLRAISER pour certaines scènes, on penserait immanquablement à ELMER avec ses passages gores, avec aussi le malaise lié à l’accoutumance d’une drogue inconnue et qui engendre des meurtres.

L’intrigue : Alex et Lori se rendent à New York pour emménager dans leur nouvel appartement. Ils y découvrent un quartier paisible et des voisins fort sympathiques. Mais ce qu’ils ne savent pas en revanche c’est que leur petit nid d’amour est hanté par un esprit démoniaque. Victime de ce démon, Alex va petit à petit se transformer en une créature purulente et dégoulinante qui devra massacrer d’innocentes victimes afin de freiner son écœurante déliquescence…

Ce qui est bien finalement avec le film de Grégory Lamberson c’est que son manque de moyens et le jeu amateur de ses comédiens ne gâchent pas du tout l’intérêt pour l’histoire qui sort de certains sentiers trop battus. Évidemment, les scènes gores ne sont surtout là que pour suivre un effet de mode très typé 80′s, mais elles sont dosées et la trame du film se tient très bien avec, sans jouer la surenchère inutile. Mais de toutes façons, on loue généralement ce type de films pour les passages juteux, en espérant que l’histoire nous captivera. C’est ce que la bande-annonce promet en tout cas. Et SLIME CITY possède d’ailleurs son public aux USA puisque certains l’ont classé « film culte » depuis sa sortie en salles. Personnellement je lui aurai peut-être fait une petite ovation s’il était sorti en France à l’époque, moi qui ai toujours considéré ELMER, LE REMUE-MÉNINGES, malgré tous ses défauts, comme l’un de mes films gores des 80′s les plus cultes. Surtout pour l’avoir vu en salles, à Nouméa, au cinéma Rex, et ayant été l’unique spectateur de la séance. Et les qualités de réalisateur de Grégory Lamberson n’ont rien à envier à celles de Frank Henelotter à cette même époque, surtout pour un premier film.

- Trapard – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres bandes-annonces de la catégorie : 

Réincarnations / Millenium / Philadelphia Experiment / Cabal / L’Enfant du Diable / Nuit Noire / Hysterical / Les Moines Rouges / Le Sous-Sol de la Peur / Popcorn / Voltan le Barbare / Pulgasari / Mutant War / Strange Invaders / La Nuit des Mutants / The Kindred / The Slayer / The Video Dead /Flesh Eater / L’Ascenseur / The Kiss / Les Marrrtiens / Robe de Sang / Robot Jox / Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e Dimension / M.A.L. : Mutant Aquatique en Liberté / Le Guerrier de l’Espace / Les Maîtres de l’Univers / Aliens, le Retour / Baby, le Secret de la Légende Oubliée / La Force

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

Cliquez ici pour visiter le tableau CosmoFiction sur Pinterest !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

 


2 commentaires

  1. morbius dit :

    Bien dégueu tout ça ! :-D

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : ROBOT-CRAIGNOS (106)

  2. trapard dit :

    Hahaha Oui !

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY