JAMES CAMERON ET « ALIENS, LE RETOUR »

Extraits d’une interview de James Cameron parue dans L’Écran Fantastique n°73 d’octobre 1986.

JAMES CAMERON ET À propos de la Reine des Aliens : « Il me semblait, bien que ce ne soient pas les extraterrestres qui manquent tout au long du film, qu’il était très important de mettre en scène quelque chose qui n’existait pas dans ALIEN. Les autres créatures sont plus ou moins inspirées des dessins de Giger, et je tenais à montrer une autre forme de vie tout à fait distincte. En outre, cela n’est pas gratuit : la conception du « monstre » en dit long sur quantité de détails, comme leur organisation sociale, par exemple. Pour moi, la Reine est un personnage, bien plus qu’un animal ou une chose… »

À propos de l’aspect de la Reine des Aliens : « [...] C’est moi qui l’ai dessinée, et Stan Winston en a fait une sculpture. Nous nous sommes efforcés de rester dans la perspective montrée par Giger, sans toutefois en demeurer prisonnier. »

À propos des Aliens : « [...] Tous les monstres que l’on voit dans le film sont incarnés par des acteurs de taille normale, mais très maigres, les plus minces que nous ayons pu trouver, et qui avaient encore la force voulue pour faire les mouvements requis. Il faut dire qu’ils devaient être très souvent suspendus à des fils, ce qui exige pas mal de force et d’agilité. Nous nous sommes en revanche concentrés sur la vitesse, sur la rapidité et sur l’habileté physique. »

À propos des Marines et de leur langage : « [...] Ce qui m’intéressait avant tout, c’était précisément de retrouver la tension dramatique de ces films des années 40 et 50 mettant en scène des soldats classiques, si vous voulez. Les dialogues rappellent l’époque de la guerre du Viet-Nam. C’est le langage « guerrier » le plus contemporain que l’on connaisse, en Amérique. J’ai étudié la façon de parler des soldats pendant la guerre du Viet-Nam et j’ai repris certaines formules, certaines tournures du langage dans les dialogues du film afin d’évoquer, dans l’esprit du public, une expédition militaire plutôt que futuriste, ou technologique. Je voulais tirer l’aventure dans le sens du réalisme et non pas de l’avenir, aussi intéressant soit-il. »

16090209022915263614465891 dans CINÉMAÀ propos de l’exosquelette piloté par Ripley : « [...] Pour ce qui concerne ce film, je voulais que la confrontation finale avec l’extraterrestre soit un combat au corps à corps. C’était plus personnel, plus intense qu’avec des armes à feu, qui sont une façon très distanciée de donner la mort. Et puis les armes à feu charrient toutes sortes de connotations dont je ne voulais pas. Mon but était donc d’en finir avec la créature à l’issue d’un combat à main nue, mais Ripley n’avait une chance de s’en sortir qu’à condition de se trouver à égalité de force ; il fallait donc que j’obtienne un moyen de décupler ses forces sans recourir à un moyen à peine digne d’une bande dessinée, comme de lui faire ingurgiter une potion magique. »

À propos de l’influence de Sigourney Weaver sur son personnage : « [...] Elle avait des idées sur certaines répliques et elle est intervenue au niveau du dialogue. Nous avons entièrement revu le dialogue ensemble et nous l’avons modifié lorsqu’elle sentait qu’il le fallait. Nous avons fait beaucoup de choses ensemble : la réécriture, les répétitions… Le scénario n’a pas tellement changé à la suite de ses interventions, mais il a été adapté en fonction de ses réactions. »

(CosmoFiction)

16082708454915263614453044 dans HORREUR

 


5 commentaires

  1. Trapard à Dumbéa dit :

    Belle rétrospective pour ALIENS !
    Tu le fais tous le long de l’année pour plusieurs films ? Genre les 30 ans de LEGEND de Ridley Scott, les 30 ans de LA MOUCHE, les 30 ans de SHORT CIRCUIT, de HOWARD THE DUCK, de HIGHLANDER, de HITCHER, de VAMP, de LABYRINTHE, des AVENTURES DE JACK BURTON…? Je n’ai cité que ceux qui me semblent intéressant pour la postérité, même si ça en fait tout de même beaucoup.

  2. morbius dit :

    C’est vrai que les occasions ne manquent pas car actuellement beaucoup de films fantastiques et de SF des années 80 fêtent leurs 30 ans ! Je n’ai pas l’intention de le faire trop souvent quand même, juste pour certains, pour des titres marquants ou des films cultes de cette période, comme on l’a fait aussi pour Les Goonies, par exemple.
    Au début du blog j’aimais aussi faire une semaine sur un film sans même qu’il s’agisse de son anniversaire, juste pour le plaisir. :)

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : CITATION CÉLÈBRE : DRACULA

  3. trapard dit :

    Si ça peut intéresser, j’ai monté une petite liste non-exhaustive de post-ALIENS.
    J’ai ajouté une X lorsque le film possède une ou plusieurs scènes de coïts ou d’«accouchement» par des extraterrestres imitant les films de Ridley Scott et de James Cameron.

    -CREATURE (1985) de William Malone.
    -BREEDERS (1986) de Tim Kincaid. X
    -STAR CRYSTAL (1986) de Lance Lindsay.
    -THE KINDRED (1987) de Jeffrey Obrow et Stephen Carpenter.
    -MUTANT WAR (1988) de Brett Piper.
    -ALIEN, LA CRÉATURE DES ABYSSES (1989) d’Antonio Margheriti.
    -LEVIATHAN (1989) de George Pan Cosmatos.
    -M.A.L. MUTANT AQUATIQUE EN LIBERTÉ (1989) de Sean S. Cunningham.
    -M.N.I. MUTANTS NON IDENTIFIÉS (1989) de Thierry Notz. X
    -L’ABÎME (1990) de Juan Piquer Simón.
    -METAMORPHOSIS, THE ALIEN FACTOR (1990) de George Eastman.
    -TERMINATOR 2 (1990) de Bruno Mattei. X
    -XTRO 2, ACTIVITÉ EXTRATERRESTRE (1990) de Harry Bromley Davenport. X
    -DANGERS MUTATIONS (1991) d’Andrew Stevens. X

  4. trapard dit :

    J’ai oublié SHADOWZONE (1990) de Joseph S. Cardone.

  5. morbius dit :

    Thanks ! ;-)

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : CITATION CÉLÈBRE : DRACULA

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY