COSMOCRITIQUE : GANDAHAR (1988)

COSMOCRITIQUE : GANDAHAR (1988) dans CINÉMA 14011101120715263611887117

La catégorie Cosmocritique accueille les anciennes « critiques » publiées dans les numéros des années 80 de CosmoFiction Fanzine. L’équipe était alors très jeune. Notre passion se lisait à travers nos textes et notre engouement aveuglait parfois notre sens critique ! Mais peu importe, au moins nous vivions intensément nos rêves sans nous soucier du « qu’en-dira-t-on ».

16030507454715263614029553 dans DESSIN ANIMÉC’est Frédéric qui se chargea de la critique de GANDAHAR (dessin animé de René Laloux) pour le numéro 4 de CosmoFiction Fanzine de novembre 1988. Il y tenait beaucoup car il s’agissait de l’adaptation cinématographique du roman de Jean-Pierre Andrevon Les Hommes-Machines contre Gandahar. Il faut savoir que Frédéric était un prof de français féru de littérature jusqu’à la moelle, et c’est peu dire, croyez-moi… Il s’occupa d’ailleurs durant des années de la section littéraire du Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie, Les Feuillets d’Hypnos. C’est donc dans son style inimitable qu’il nous rédigea sa première et dernière critique de film. Ce fut aussi, je crois, la plus longue écrite pour CosmoFiction Fanzine car lorsque Frédéric était lancé personne ne pouvait l’arrêter…

L’histoire : « Pour avoir oublié le monstre Métamorphe au fond d’un océan, les Gandahariens, habitants d’une heureuse planète, sont voués à la disparition. Heureusement, Métamorphe, effrayé par sa mort prochaine, devra les ressusciter afin de puiser en eux l’énergie nécessaire à son immortalité. » (allocine.fr)

Par les foudres d’Hypsis ! Pincez-moi, je rêve ! L’anticinédingue primaire, le Don Quichotte des salles obscures dans la rubrique films ? Hé oui, ma bonne dame ! Que voulez-vous, tout arrive. Hors de question pourtant qu’en un tel lieu , je vienne, les mirettes éblouies, troquer le courroux de l’imprécateur pour le parer d’or. Renvoyez l’encenseur ô psalmistes à genoux ! Mais, à la réflexion, comment ne pas fondre face à ce petit chef-d’œuvre de la Fantaisie Héroïque française. « Ça existe ? »… Saperlotte ! Kia dissa ! Iouessegohom ! Yankees à qui volontiers j’arracherais le cœur pour au fond n’y trouver bien sûr, entre une pulpeuse Miss Calendar et le dentier chryséléphantin de Ronald Ricane, qu’un vieux larmier d’étoiles taillé dans la tunique d’Averell Dalton !

Notre dear editor adoré (que le grand Cric le croque !) m’ayant susurré : « Fôôô fer coouuuuurrrt ! », aïe, aïe, sir ! Je confie donc harassante tâche de rédiger ces lignes en moins de douze mille parsecs à mon Cispéo, entièrement rêve-hissé, acheté d’occase dans les souks de Syrte-La-Magnifique, garanti 100% « peace and mind-owe », sans limitation de tuiles au métrage…

16030507483115263614029554 dans FANZINE COSMOFICTIONClic ! Bzzzz… Mô Dieu ! Mô Dieu ! Mô Dieu ! Pôvre de moi à qui échoit l’insigne horreur de commenter ce que ces Terriens nomment leur « septième art ». Pas même Tri-Di ou dodécaphone ! My goodness, tout cela est d’un tel primitiiif ! Pfff…

Gandahar, heureux éden, coule des jours tranquilles. Nulle machine. Des animaux génétiquement modifiés les remplacent. Mais un danger menace. De sombres bataillons de métal « moissonnent » en ordre parfait la campagne. Sylvin, l’envoyé de la reine Ambisextra, mène l’enquête. Grâce au Sorn, saurien très tendre, aux Mutants, honte secrète du royaume, au cerveau-archipel du Métamorphe, fruit d’une expérience oubliée, le servant triomphe, vérifiant, après moult péripéties, l’impossible prophétie : « Dans mille ans Gandahar fut détruite, il y a mille ans Gandahar renaîtra. »

La morale de l’affable ? Vivre c’est avant tout muter. En naissant les sociétés, à l’instar des êtres, commencent à mourir.Toute durée est illusoire. Rien ne sert de se pétrifier, de se raccrocher à tout prix à un conservatisme absurde, qu’il relève de l’utopie apparente ou de l’enfer patent. L’anarchie pastorale et l’apogée, ne vaut pas mieux que le Métamorphe, cerveau sans corps vampant ses victimes. Vile et criminelle elle l’est aussi sans doute par ses hautaines matriarches, par ses animaux asservis, par ses âmes damnées reléguées sous terre ou sur l’océan.

16030507505415263614029555 dans GandaharCelles-ci seules savent que le « je suis » n’existe. Les « vrais » hommes, les voilà ! Des troglodytes contrefaits, un esprit crucifié, solitaires qui, se sentant corps et cœur changer sans cesse, demeurent malgré tout, malgré eux, altruistes et sauvent ceux-là même qui les ont maudits. Désir d’éternité de l’Homme, être de boue debout, soit. Mais si loin du Narcisse, des jeux vains de la chair, des plaisirs subtils d’un pur et stérile intellect. Ni Gandahar béat abêti de bonheur. Ni Métamorphe aigri terrassé par l’âge. Quand survient l’heure sombre, seul le faîte du palais s’envole, crâne vide halé par des millions d’ailes, lessivé, vierge, ouvert à tout vent, pour recommencer l’éternelle aventure, pour, à nouveau enfant, refaire le Voyage.

- Mais qu’est-ce que cette « filmosophie » ? Espèce de schmilblick à roulettes !

- Hou ! Hou ! Ho, vraément ! Doux Jésus ! Je n’y comprends rien Monsieur. J’applique à la lettre vos di… di…. di… rectives.

16030507524715263614029557 dans SCIENCE-FICTION- Par la barbe d’Abdul Alhazred ! Bougre d’âne ! J’ai enclenché par inadvertance la version φ (phi) ! Cette boîte de conserve se prend pour Platon ! Stop it, stupide aède ! Ou à la prochaine décharge galactique je t’envoie valser dans l’assiette garnie d’un glapum’t glouton ou dans le nid d’un harpic en rut !

- Hou ! Hou ! Dieu du ciel ! Puis-je res… res… respectueusement demander à Monsieur l’au… l’au… l’autorisation de me daîbrancher ?

- Accordé, patate ! Bon. Finalement je crois que je vais avoir recours au moins disert. Hey, Mister Chewbacca ! What do you think about it ?

- HHMMMMMMMUHHHM… !

- Peux-tu pour nos chers lecteurs préciser davantage ta pensée ?

- MIAM-MIAM ! SLURP ! CRUNCH !

- Okay les mickeys ! Vous pouvez y aller en confiance : c’est du nanan !

- Frédéric / C.A.O. 6PO - (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Également dans la catégorie Cosmocritique :

Gremlins / Terminator / Les Goonies / 2010, l’Année du Premier Contact / Les Aventuriers de la Quatrième Dimension / Histoires Fantastiques / Hellraiser, le Pacte / Cocoon / Princess Bride / Running Man / Miracle sur la 8e Rue / Starman / Legend / Incidents de Parcours / Superman IV : le Face à Face / Retour vers le Futur / Labyrinthe / Génération Perdue / Starfighter / Hidden / Le Blob / Willow / Les Maîtres de l’Univers / Elmer, le Remue-Méninges / Retour vers le Futur 2 & Retour vers le Futur 3 / Dolls / Les Sorcières d’Eastwick / La Folle Histoire de l’Espace / Brazil / Androïde / L’Amie Mortelle / Flic ou Zombie / Vampire… vous avez dit Vampire ? 2 / Electric Dreams / Lifeforce / Project-X

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

 


Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY