Archive pour décembre, 2015

COSMOCRITIQUE : LIFEFORCE (1985)

La catégorie Cosmocritique accueille les anciennes « critiques » publiées dans les numéros des années 80 de CosmoFiction Fanzine. L’équipe était alors très jeune. Notre passion se lisait à travers nos textes et notre engouement aveuglait parfois notre sens critique ! Mais peu importe, au moins nous vivions intensément nos rêves sans nous soucier du « qu’en-dira-t-on ».

COSMOCRITIQUE : LIFEFORCE (1985) dans CINÉMA 15123012323215263613862516En 1985 sortait LIFEFORCE, un film réalisé par Tobe Hooper et produit par la célèbre Cannon des Yoram Globus et Menahem Golan. Cette histoire de vampires spatiaux reçut, comme la plupart des films de la Cannon, un accueil très mitigé. Voici la critique d’Alain parue à l’époque dans le numéro 11 de CosmoFiction Fanzine d’octobre 1985, première génération…

L’histoire :  « À la suite d’une expédition spatiale sur la comète Halley, des vampires de l’espace transforment la plupart des habitants de Londres en morts-vivants. Un survivant de l’expédition et les autorités britanniques tentent de capturer une jeune fille extraterrestre qu’ils jugent responsable de ces terribles événements. » (allocine.fr)

Ils sont là. Ils veulent se refaire une santé. Ils savent comment…

Non ! Il ne s’agit pas cette fois d’esprits frappeurs mais de vampires ! Cependant, attention : la simple légende définissant cette espèce comme étant constituée de suceurs de sang amorphes ne s’applique nullement au dernier film de Tobe Hooper qui nous livre, à travers LIFEFORCE, une image des vampires, disons, aussi subtile que celle des fantômes de POLTERGEIST ! L’histoire, assez complexe, nous incite d’ailleurs durant la projection à chercher un message qui, cependant, n’existe pas…

La présence de Dan O’Bannon au scénario du film se fait particulièrement ressentir à travers les scènes les plus terrifiantes de LIFEFORCE qui sont en effet plongées dans un humour noir quelque peu anglais ; par contre, on ne reconnaît pas l’empreinte de John Dykstra présent quant à lui au générique des effets spéciaux. Ces derniers, bien qu’assez impressionnants par 15123012340915263613862526 dans COSMOCRITIQUEmoments, restent dans l’ensemble médiocres (notamment ceux ayant trait aux vols spatiaux qui s’avèrent être ridicules), et pour rester dans le domaine négatif du film, il est à noter que LIFEFORCE s’inspire directement d’un certain nombre de productions comme, par exemple, ALIEN (pour le début du film) et LA GUERRE DES MONDES (pour la fin du film). À ce propos, il suffit, pour avoir un certain aperçu de l’histoire, d’imaginer que le monstre d’ALIEN ait débarqué sur terre…

L’action ne manque donc pas dans LIFEFORCE, elle contribue même à lui donner l’atmosphère d’une production SF-catastrophe des années cinquante.

LIFEFORCE est un film de science-fiction horrifique intéressant et agréable mais qui, toutefois, ne peut avoir la prétention de « faire du bruit » dans l’actualité SF… ou alors Tobe Hooper a mal choisi son année pour que je prenne réellement son film en considération !

- Alain – (CosmoFiction)

Également dans la catégorie Cosmocritique :

Gremlins / Terminator / Les Goonies / 2010, l’Année du Premier Contact / Les Aventuriers de la Quatrième Dimension / Histoires Fantastiques / Hellraiser, le Pacte / Cocoon / Princess Bride / Running Man / Miracle sur la 8e Rue / Starman / Legend / Incidents de Parcours / Superman IV : le Face à Face / Retour vers le Futur / Labyrinthe / Génération Perdue / Starfighter / Hidden / Le Blob / Willow / Les Maîtres de l’Univers / Elmer, le Remue-Méninges / Retour vers le Futur 2 & Retour vers le Futur 3 / Dolls / Les Sorcières d’Eastwick / La Folle Histoire de l’Espace / Brazil / Androïde / L’Amie Mortelle / Flic ou Zombie / Vampire… vous avez dit Vampire ? 2 / Electric Dreams

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

LE MONSTRE DE LA SEMAINE : AUDREY II

Un monstre des Eighties, invité vedette de la semaine sur CosmoFiction ! Un monstre parmi le florilège infernal des créatures issues des films ou des séries télévisées fantastiques et de science-fiction des années 80 ! 

LE MONSTRE DE LA SEMAINE : AUDREY II dans CINÉMA 15122708084015263613856236

Si vous aimez les plantes, si vous êtes végétarien, Audrey II devrait vous plaire. Sauf qu’attention, dans son cas ce n’est pas vous qui mangez la plante mais la plante qui vous mange… Rassurez-vous, on ne trouve plus du tout Audrey II en vente depuis bien longtemps. Une plante carnivore cette Audrey II ? Oui ! Et elle est même le résultat mutant inattendu d’une éclipse !

15122708105115263613856237 dans LE MONSTRE DE LA SEMAINEAudrey II est la vedette du film de Frank Oz : LA PETITE BOUTIQUE DES HORREURS (1986). Il s’agit de l’adaptation cinématographique de la comédie musicale de Broadway Little Shop of Horrors dont la première fut jouée en 1982. Mais cette comédie musicale s’inspire elle-même du film de Roger Corman réalisé en 1960 et intitulé également LA PETITE BOUTIQUE DES HORREURS.

L’histoire du film de Frank Oz est la suivante :

« Seymour Krelborn travaille chez un petit fleuriste de quartier, et est secrètement amoureux de sa collègue Audrey. Son patron, désespérant de l’absence de clients dans le magasin, annonce qu’il va devoir mettre la clef sous la porte. Seymour propose alors de mettre en vitrine une plante inconnue qu’il avait trouvée le jour d’une éclipse. Intrigués par l’aspect étrange de la plante, les clients affluent. Il s’avère cependant que la plante a besoin de sang humain, et Seymour éprouve chaque jour – au fur et à mesure qu’elle grandit – plus de mal à la nourrir. » (Wikipédia)

15122708120015263613856238 dans SCIENCE-FICTIONAudrey II, baptisée de la sorte par Seymour Krelborn en hommage à sa petite amie, va très vite grandir grâce aux rations de sang que lui apporte régulièrement Seymour. Toujours assoiffée et plutôt bavarde, notre plante mutante n’hésite pas à pousser la chansonnette, comme d’ailleurs tout le monde dans le film puisqu’il s’agit d’une comédie musicale. À la fois belle et monstrueuse dans son apparence, elle possède une si grande bouche à la dentition extraordinaire qu’elle en profitera pour croquer au passage quelques malheureux…

Audrey II représente une réussite complète en matière d’animatronique. D’une incroyable crédibilité, elle peut faire preuve de différentes expressions grâce à sa bouche parfaitement animée alors qu’elle ne possède pas d’yeux. Cet exploit est dû à Lyle Conway, Bran Ferren et Martin Gutteridge, qui furent d’ailleurs nominés aux Oscars des meilleurs effets spéciaux pour leur travail remarquable.

En ce qui concerne la voix d’Audrey II, elle est celle de Levi Stubbs dans la version originale. Frank Oz déclare : « Levi est excellent dans ce rôle… Je cherchais une voix qui ne soit pas seulement drôle : le personnage l’est déjà suffisamment comme ça. Il fait des choses assez amusantes pour qu’on n’en rajoute pas trop. Je voulais une vraie voix de Noir et une voix de la rue, tout en étant comique. C’est en cela que Levi était irremplaçable. En dehors du fait que c’est un chanteur remarquable. » Le doublage français est quant à lui assuré avec qualité par un certain Bernie Lyon.

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres Monstres de la Semaine :

Beholder chinois / Créature de Fyrine IV / Sinok / Asticot-géant-violeur de Morganthus / Martien glouton / Ver des sables d’Arrakis / Vermithrax Pejorative / Gremlins / Molasar / Darkness / La Chose / La Mouche

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

BON RÉVEILLON ET JOYEUX NOËL 2015 !

CosmoFiction vous souhaite un très bon réveillon et un joyeux Noël !

BON RÉVEILLON ET JOYEUX NOËL 2015 ! dans BLOG 15122407353115263613851471

(CosmoFiction)

INSTANTANÉ : JEU D’ENFANT (1988)

INSTANTANÉ : JEU D'ENFANT (1988) dans CINÉMA 15122208010215263613846522

(CosmoFiction)

COSMOPAGE : LA DEUXIÈME ÉDITION DES 24H DU FANTASTIQUE – NUMÉRO 4 – NOVEMBRE 1988

COSMOPAGE : LA DEUXIÈME ÉDITION DES 24H DU FANTASTIQUE - NUMÉRO 4 - NOVEMBRE 1988 dans COSMOPAGE 15053102285115263613316103

CosmoFiction ayant été un fanzine avant de devenir un blog, nous vous présentons régulièrement des pages de ses vieux numéros scannés. Un retour à une époque où les fanzines étaient faits à partir de collages, de marqueurs indélébiles et de machines à écrire !

Alors qu’il y a peu se déroulait le dernière Nuit du Fantastique organisée par le Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie, revenons aujourd’hui sur son « ancêtre » dont j’ai déjà parlé ici et sur Les Échos d’Altaïr : Les 24H du Fantastique.

C’est dans le numéro 4 de la nouvelle génération de CosmoFiction Fanzine, publié en novembre 1988, que je dressais le bilan de la 2e édition de cette grande manifestation cinématographique : 13 films fantastiques et de SF pour 1000 F seulement (soit environ un peu plus de 8 €) !

On était plutôt fiers de nos 24H du Fantastique, d’autant plus qu’elles obtenaient toujours un large succès auprès du public calédonien et que l’ambiance y était unique. Cette année là nous avions décoré le stand du Sci-Fi Club aux couleurs de CosmoFiction, d’où son nom de « Stand Cosmo ». Des Scifiles (membres du Sci-Fi Club) y vendaient bien sûr le fanzine et ses anciens numéros, mais aussi le T-shirt officiel du festival qui reprenait alors l’affiche des 24H dessinée par Stéphane Roux. Le stand nous servait aussi à renseigner les spectateurs, notamment en ce qui concernait le Sci-Fi Club et ses activités.

- Morbius – (CosmoFiction)

15122107532315263613844312 dans FANZINE COSMOFICTION

15122107543515263613844313

Également dans la catégorie Cosmopage :

Couverture du numéro 8 – juillet 1985 / Éditorial du numéro 1 – avril 1988 / Couverture du numéro 14 – février 1986 /Dessin de Pumpkinhead – janvier 1990 / Couverture du numéro 1 – avril 1988 / Star Blagues – août 1988 /Couverture du numéro 11 – octobre 1985 / Portrait de John Carpenter – novembre 1988 / Couverture du numéro 12 – décembre 1985 / Portrait de Sigourney Weaver – août 1988 / Rétrospective E.T. – août 1988 / Interview exclusive d’Hélène Oswald – janvier 1990 / Portrait de Tobe Hooper – août 1988 / Couverture du numéro 6 – avril 1991 /Couverture du numéro 17 – août 1986 / BD « Vampires ! » – numéro 11 – octobre 1985 / Couverture du numéro 5 – janvier 1990 / Rubrique Cosmolectures – numéro 6 – avril 1991 / L’alien Giger – numéro 5 – janvier 1990 / Dossier Evil Dead – numéro 2 – juin 1988 / L’univers des jeux de rôle – numéro 2 – juin 1988 /Couverture du numéro 4 – mars 1985 / Zone critique – numéro 4 – novembre 1988 / Affiche des 24H du Fantastique – numéro 3 – août 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 9 – août 1985 / Les Feuillets d’Hypnos – numéro 4 – novembre 1988 / Couverture du numéro 4 – novembre 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 3 – août 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 4 – novembre 1988 /Hommage à Star Wars – numéro 2 – juin 1988 / Star Blagues – numéro 2 – juin 1988 / News from Outer Space – numéro 5 – janvier 1990 / Couverture du numéro 3 – août 1988 / Couverture du numéro 7 – janvier 2016 / Sous la baguette de John Williams – numéro 2 – juin 1988 / Vidéo Écran – numéro 14 – février 1986 /BD « Se méfier d’un Wookie » – numéro 17 – août 1986 / Jeux – numéro 5 – janvier 1990

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

IL ÉTAIT UNE FOIS… L’ESPACE : L’ÉPISODE PILOTE

On aime les dessins animés des années 80 sur CosmoFiction ! Alors pourquoi se priver d’un épisode de la célèbre série d’Albert Barillé : IL ÉTAIT UNE FOIS… L’ESPACE ? Voici donc son épisode pilote intitulé « La Planète Oméga ». En ce qui concerne la série IL ÉTAIT UNE FOIS… L’ESPACE, CosmoFiction en a déjà parlé ici.

Image de prévisualisation YouTube

(CosmoFiction)

LA BANDE-ANNONCE : ROBOT JOX (1990)

La bande-annonce, pour se rappeler de bons ou de mauvais souvenirs, ou tout simplement pour titiller votre curiosité !

LA BANDE-ANNONCE : ROBOT JOX (1990) dans CINÉMA 15120608060615263613809302Bien avant PACIFIC RIM et ses Jaegers, il y eut ROBOT JOX de Stuart Gordon. Mal fichu et peu passionnant, ROBOT JOX eut tout de même le mérite de présenter pour la première fois à l’écran ce que beaucoup souhaitaient voir depuis longtemps : des robots géants s’affrontant à la façon de leurs copains des dessins animés japonais ! Si parfois les effets spéciaux s’avèrent plutôt corrects pour cette série B aux moyens relativement pauvres, il n’en est pas toujours le cas dans certaines séquences qui laissent sincèrement à désirer. Sans compter le jeu des acteurs.

Produit par Charles Band pour un budget de 10 millions de dollars, ROBOT JOX équivaut à peu près à ce que la firme Asylum peut aujourd’hui nous offrir comme films « à part », dirons-nous pour rester poli. ROBOT JOX fut un échec retentissant, rapportant seulement un peu plus d’un million de dollars au box office US…

L’histoire : « La guerre a changé. Le monde, séparé en deux nations, se dispute les territoires par le biais de combats opposant deux robots géants, représentant chacun un parti. Le héros Achilles, qui se bat contre Alexander dans la « Vallée de la mort » pour remporter l’Alaska, va participer malgré lui, à la mort accidentelle de 300 spectateurs. Le match est déclaré nul, malgré cela Achilles, traumatisé par l’horreur engendrée, refuse d’affronter à nouveau son ennemi. Mais l’adversité et la félonie vont le pousser à réagir… » (cinemafantastique.net)

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres bandes-annonces de la catégorie : 

Réincarnations / Millenium / Philadelphia Experiment / Cabal / L’Enfant du Diable / Nuit Noire / Hysterical / Les Moines Rouges / Le Sous-Sol de la Peur / Popcorn / Voltan le Barbare / Pulgasari / Mutant War / Strange Invaders / La Nuit des Mutants / The Kindred / The Slayer / The Video Dead /Flesh Eater / L’Ascenseur / The Kiss / Les Marrrtiens / Robe de Sang

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

L’AFFICHE : LE RETOUR DES TOMATES TUEUSES (1988)

Pour le plaisir des yeux, le talent d’un artiste, les souvenirs ou tout simplement la découverte d’une œuvre méconnue : L’AFFICHE !

L'AFFICHE : LE RETOUR DES TOMATES TUEUSES (1988) dans CINÉMA 15120509145215263613806814

Les végétariens devraient se méfier des tomates, c’est un conseil… Déjà, la sauce tomate fut longtemps employée pour imiter le sang dans les films d’horreur. Ensuite on balance facilement des tomates sur des artistes quand le spectacle ne nous plaît pas. C’est un signe… Cette couleur rouge sang propre à la tomate donne forcément des idées, voyons voir… « sanglantes », dirons-nous, ou pourquoi pas des envies incontrôlables de boire des litres de jus de tomate, non ? C’est en tout cas ce qui a dû se passer dans la tête de John De Bello avec ce RETOUR DES TOMATES TUEUSES (Return of the Killer Tomatoes), non content, le bougre, de nous avoir déjà livré en 1978 L’ATTAQUE DES TOMATES TUEUSES ! Et attention, il nous offrira ensuite LES TOMATES TUEUSES CONTRE-ATTAQUENT (1990), puis LA GUERRE DES TOMATES (1990) ! Quel obsédé des tomates !

L’histoire de ce retour des pommes d’amour est loin de faire dans le romantisme : « Un savant fou, le Pr. Gangrène, met au point un procédé propre à transformer les tomates en tueurs d’humains. C’est une nouvelle mission pour Wilbur Finletter qui, aidé cette fois-ci de son neveu Chad et de Matt, son abruti de pizzaïolo, va devoir encore une fois sauver la planète de ces monstres décidément invincibles ! » (Wikipédia)

Belle affiche en tout cas pour ce RETOUR DES TOMATES TUEUSES : rouge de colère, rouge sang, une explosion de violence qui ne peut être contenue dans une simple boîte !

- Morbius – (CosmoFiction)

Également dans la catégorie L’Affiche :

Galaxina / La Galaxie de la Terreur / Star Crystal / Crime Zone / Forbidden World / Nightflyers / Space Raiders / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / L’Humanoïde / Deathstalker / Les Aventures de Jack Burton / Le Retour de Godzilla / New York 1997 / Le Bateau de la Mort / L’Épée Sauvage / The Deadly Spawn / Future-Kill / Terreur Extra-terrestre / The Terror Within / Time Walker / Le Démon dans l’Île / Frayeurs /Mind Warp, an Infinity of Terror / Onde de Choc / Robot Killer / Yor, le Chasseur du Futur / La Septième Dimension / The Brain / Les Captives de l’Espace / La Quatrième Dimension / Toxic Zombies /La Tour de l’Angoisse / Mad Max : des affiches / Slugs / Des Goonies et des affiches / Dune / Le Trou Noir / Street Trash / Dreamscape / Le Choc des Titans / Retour vers le Futur

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY