COSMOLECTURES : NOS ANNÉES TEMPS X

COSMOLECTURES : NOS ANNÉES TEMPS X dans COSMOLECTURES 14012501593415263611928029

Je l’ai reçu il y a deux jours. Je ne l’ai pas encore lu mais seulement survolé. Et, bien sûr, je n’ai pas pu m’empêcher de lire à droite et à gauche quelques encadrés, quelques informations et pages consacrées à tel ou tel film, telle ou telle série télévisée, et surtout quelques petits secrets de cette émission culte, de cette « histoire de la science-fiction à la télévision française », je veux parler de l’irremplaçable TEMPS X des Bogdanoff. Avec Nos Années Temps X, je replonge dans une période extraordinaire de ma vie : les années 80…

15112105312215263613766482 dans COSMOLECTURESSi TEMPS X est apparu à la télévision française dès 1979, il faudra malheureusement attendre 1983 pour la Nouvelle-Calédonie. J’avais eu des échos de cette formidable émission qui parlait régulièrement de SF et de fantastique, et bien entendu je mourais d’envie de la découvrir. Je fus donc heureux quand la programmation de TEMPS X eut enfin lieu sur le Caillou, d’autant plus que l’émission que je découvrais pour la première fois présentait en avant-première la bande-annonce américaine du RETOUR DU JEDI ! Quel choc pour le fan de STAR WARS que j’avais toujours été ! Et comme j’avais bien prévu mon coup, mon magnétoscope avait tout enregistré soigneusement ! Par la suite, je reverrai des dizaines et dizaines de fois cette bande-annonce avant de découvrir enfin le film sur grand écran.

Si mes souvenirs sont bons, TEMPS X était diffusé le samedi après-midi en Nouvelle-Calédonie. Je ne ratais jamais un seul rendez-vous. Et j’avais donc pris l’habitude d’enregistrer sur VHS les émissions, parfois dans leur totalité (mais cela finissait par me coûter cher en cassettes !), parfois seulement par rapport à ce qui m’intéressait : des bandes-annonces, des interviews, des making of, et le maximum d’épisodes de LA QUATRIÈME DIMENSION, d’AU-DELÀ DU RÉEL et de tant d’autres que je découvrais pour la première fois ! Je me constituais ainsi assez rapidement une jolie petite collection de documents vidéo sur la SF et le fantastique qui me servira, quelques années plus tard, au Sci-Fi Club.

Et puisque nous parlons du Sci-Fi Club, inutile de préciser que cette association, du moins à ses débuts, doit beaucoup à TEMPS X. Il est évident que nous nous sommes inspirés de son fonctionnement pour parler SF et fantastique au sein du club. TEMPS X prenait l’Imaginaire au sérieux car c’était des passionnés qui en parlait, en outre l’émission touchait à tous les domaines : cinéma, littérature, séries télévisées, BD… Après quelques années d’existence, le Sci-Fi Club proposera lui aussi à ses adhérents des films, des séries télévisées, il animera des débats sur divers sujets de science-fiction ou de fantastique grâce à ses journées à thème, il présentera des auteurs, des romans, il s’intéressera à des artistes, etc. Certes, nous étions loin d’être des Bogdanoff , mais l’influence de TEMPS X était indéniable…

Dans Nos Années Temps X, écrit par Jérôme Wybon et Jean-Marc Lainé (éd. Huginn & Muninn), ce sont les neuf saisons de l’émission culte qui sont passées en revue. On débute ainsi en 1979 pour finir en 1987 dans un ouvrage de plus de 230 pages. Chaque période présentée est accompagnée de documents en rapport avec les sujets traités dans TEMPS X durant l’année en question. C’est ainsi que, par exemple, le chapitre consacré à la seconde saison de 1979-1980 nous propose des pages sur Giger (ALIEN oblige !), MAD MAX, STAR TREK : LE FILM, C’ÉTAIT DEMAIN, mais aussi Moebius, Bilal, Arthur C. Clarke…

Nos Années Temps X nous dévoile aussi l’origine de TEMPS X, sa musique, ses collaborateurs, bref, son making of, car « pour la première fois les frères Bogdanoff ont accepté de dévoiler leurs archives personnelles » !

On finit par la quatrième de couverture tout en vous recommandant vivement ce livre (et tout en faisant un joli bras d’honneur à tous les imbéciles qui aiment dénigrer les Bogdanoff pour le plaisir !) :

« 1979 : un véritable OVNI atterrit sur les petits écrans. Deux extraterrestres sont aux commandes de ce vaisseau TEMPS X. Leur nom ? Igor et Grichka Bogdanoff. Dix ans durant, ces jumeaux, en tenue argentée vont parler science-fiction, fantasy, comics, effets spéciaux… comme jamais personne ne l’avait fait auparavant à la télévision.

Revivez les neuf saisons de ce programme désormais culte et parcourez cette décennie foisonnante durant laquelle des films (LA GUERRE DES ÉTOILES, ALIEN, E.T., DARK CRYSTAL, STAR TREK…) des séries (LA QUATRIÈME DIMENSION, LE PRISONNIER, DOCTOR WHO…), des bandes dessinées (Métal Hurlant, Valérian et Laureline, La Trilogie Nikopol…) et des créateurs de génie (H.R. Giger, Gerry Anderson, Carlo Rambaldi, Arthur C. Clarke…), ont révolutionné pour toujours la culture populaire. »

- Morbius – (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles de la catégorie Cosmolectures :

The Dark Knight Returns / Il était une fois… l’Espace / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Deux albums d’Ulysse 31 / Une BD « Gigantik » !

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

 


2 commentaires

  1. trapard dit :

    Yes ! Moi, j’ai connu les premières saisons de TEMPS X puisque j’étais à Paris en 1979-1980-1981. Mais j’étais trop petit pour vraiment apprécier l’émission. C’est venu plus tard, vers 85-86… Mais les premiers épisodes que j’ai vu m’ont ahuri. ^^
    Déjà, je pensais que c’était une émission pour enfants puisque mes parents me laissaient devant la TV et que ça suivait des programmes comme Maya l’Abeille, Barbapapa etc… Mais les frères Bogdanoff étaient toujours super sérieux contrairement aux bêtises de L’Île aux Enfants. Sérieux et mystérieux lorsqu’ils faisaient pivoter leurs fauteuils pour annoncer les programmes de l’émission qui n’avaient rien d’enfantins ou infantiles.
    Et puis je crois qu’Igor et Grichka Bogdanoff ont entretenu tellement de mystères autours de leurs existences qu’à un moment, avec ma vision de gosse de ou très jeune ado, je pensais qu’ils étaient des rescapés du régime soviétique. C’est dire. ^^
    Du coup, à jouer comme ça sur le mystère de leurs existences et à en inventer une partie un peu énigmatique et mythique, je trouve que les frères Bogdanoff préfigurent assez bien les futurs « Documents interdits » de Jean-Teddy Filippe diffusés en 1986.

  2. trapard dit :

    Au passage, Les Documents interdits sont en entier sur YouTube avec deux inédits en plus :

    https://www.youtube.com/watch?v=bGgiGPz-xHY

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY