COSMOPAGE : VIDÉO ÉCRAN – NUMÉRO 14 – FÉVRIER 1986

COSMOPAGE : VIDÉO ÉCRAN - NUMÉRO 14 - FÉVRIER 1986     dans COSMOPAGE 15053102285115263613316103

CosmoFiction ayant été un fanzine avant de devenir un blog, nous vous présentons régulièrement des pages de ses vieux numéros scannés. Un retour à une époque où les fanzines étaient faits à partir de collages, de marqueurs indélébiles et de machines à écrire !

cosmopage

J’étais en train de relire cette rubrique parue dans le numéro 14 de CosmoFiction Fanzine première génération, et je m’étonnais d’avoir écrit de tels compliments sur RAZORBACK, un film que, désolé, je n’ai vraiment pas du tout apprécié en le découvrant à l’époque. Peut-être qu’aujourd’hui ce serait le contraire. Et puis je me suis rendu compte que ce n’était pas moi qui avais écrit ces petites critiques express, mais Paul-Étienne ! J’avais complètement oublié que sa participation au fanzine avait débuté si tôt.

La rubrique Vidéo Écran proposait une petite revue des dernières parutions VHS disponibles alors en vidéo club. Dans les années 80, je découvrais davantage de films grâce aux cassettes vidéo qu’au cinéma. Je me souviens très bien avoir loué le fameux STAR CRASH II, fausse suite du STAR CRASH de Luigi Cozzi. Quelle bouse spatiale !

Les copies VHS allaient bon train, et on s’échangeait pas mal de films ainsi avec des potes. Les petits logos qui décorent la bannière de la rubrique me rappellent bien des souvenirs…

- Morbius – (CosmoFiction)

Également dans la catégorie Cosmopage :

Couverture du numéro 8 – juillet 1985 / Éditorial du numéro 1 – avril 1988 / Couverture du numéro 14 – février 1986 /Dessin de Pumpkinhead – janvier 1990 / Couverture du numéro 1 – avril 1988 / Star Blagues – août 1988 /Couverture du numéro 11 – octobre 1985 / Portrait de John Carpenter – novembre 1988 / Couverture du numéro 12 – décembre 1985 / Portrait de Sigourney Weaver – août 1988 / Rétrospective E.T. – août 1988 / Interview exclusive d’Hélène Oswald – janvier 1990 / Portrait de Tobe Hooper – août 1988 / Couverture du numéro 6 – avril 1991 /Couverture du numéro 17 – août 1986 / BD « Vampires ! » – numéro 11 – octobre 1985 / Couverture du numéro 5 – janvier 1990 / Rubrique Cosmolectures – numéro 6 – avril 1991 / L’alien Giger – numéro 5 – janvier 1990 / Dossier Evil Dead – numéro 2 – juin 1988 / L’univers des jeux de rôle – numéro 2 – juin 1988 /Couverture du numéro 4 – mars 1985 / Zone critique – numéro 4 – novembre 1988 / Affiche des 24H du Fantastique – numéro 3 – août 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 9 – août 1985 / Les Feuillets d’Hypnos – numéro 4 – novembre 1988 / Couverture du numéro 4 – novembre 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 3 – août 1988 / Le Domaine du Fanatique – numéro 4 – novembre 1988 /Hommage à Star Wars – numéro 2 – juin 1988 / Star Blagues – numéro 2 – juin 1988 / News from Outer Space – numéro 5 – janvier 1990 / Couverture du numéro 3 – août 1988 / Couverture du numéro 7 – janvier 2016 / Sous la baguette de John Williams – numéro 2 – juin 1988

Cliquez ici pour rejoindre le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV – CosmoFiction !

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

 


2 commentaires

  1. trapard dit :

    Du coup, je suis assez d’accord avec P-E C. concernant sa critique de RAZORBACK. En tout cas à l’époque je trouvais que Russell Mulcahy était un surdoué avec des superbes cadrages atmosphériques et des effets de réalisation impressionnants. Surtout sur RAZORBACK et HIGLANDER. Pour ce qui est de ses films suivants, j’accroche moins. D’ailleurs avant de tourner ces deux films, Mulcahy était réalisateur de clips et je trouve que ça se ressentait bien dans son style. Je le trouvais aussi doué que Sam Raimi, mais aujourd’hui, de ces deux surdoués, il ne reste plus que Raimi malheureusement.
    Pour ce qui est de MAD MAX je reste un inconditionnel du premier, donc je lui laisse son avis perso. Je me souviens aussi l’avoir loué courant 1986.
    J’aime bien DESTINATION PLANÈTE HYDRA et je viens de me souvenir qu’il avait été exploité comme STARBIRD sur les jaquettes. Après c’est un film des Sixties, P-E C. est un peu radical sur le coup ^^
    Jamais vu STAR CRASH II mais sinon, j’aime bien revoir ces vieux logos de éditeurs américains ou français sur la tranche du fanzine. De plus en plus de blogs y font références ces dernières années. Une page d’histoire commerciale devenue un pan de la culture des 80′s.

  2. morbius dit :

    Oui, Paul-Etienne est un peu « expéditif » avec le cinéma italien ! :)

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : ROBOT-CRAIGNOS (106)

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY