LE MONSTRE DE LA SEMAINE : LA « CHOSE »

Un monstre des Eighties, invité vedette de la semaine sur CosmoFiction ! Un monstre parmi le florilège infernal des créatures issues des films ou des séries télévisées fantastiques et de science-fiction des années 80 ! 

thingBon, celle-là, inutile de vous dire qu’elle a marqué tous ceux qui l’ont vue… Marqué au sens propre (mais peut-on dire « propre » quand c’est aussi gore ?) comme au sens figuré (ou plutôt défiguré, ce serait plus juste).

L’histoire : « En plein cœur de l’Antarctique, une équipe de scientifiques découvre une créature gelée. Ramené à la vie, le monstre prend l’apparence de toutes formes organiques et décime un à un les membres de l’expédition. » (allocine.fr)

La Chose du remake de John Carpenter (THE THING, 1982) a totalement effacé le souvenir du classique hollywoodien de 1951, LA CHOSE D’UN AUTRE MONDE (qui s’inspire de la nouvelle de John W. Campbell : Who Goes There ?). Il faut dire qu’entre sa version grotesque issue du film de Christian Nyby (un extraterrestre d’origine végétale dont le métabolisme est comparé à celui d’une… carotte !) et le monstre composite de Rob Bottin, le choix est rapidement fait, désolé.

En effet, la Chose du Bottin s’avère d’un réalisme saisissant à une époque où le numérique balbutiait encore. Constituée des corps composites de ses victimes, le monstre alien s’arrache des entrailles des hommes de la base polaire, déchire les chairs, étire un long cou au faciès horrible, émet des sons à vous glacer le sang et s’échappe à l’aide de ses étranges pattes d’araignée, tout cela dans un impressionnant spectacle gore des plus traumatisants pour le spectateur pétrifié dans son fauteuil ! Impossible de savoir qui sera la prochaine victime ! Un membre de la base ou le cinéphile ? Chaque scientifique devient alors un suspect, la paranoïa s’installe dans ce huis-clos polaire, le fantasticophile jubile : ce film est dément !

Mais laissons à présent la parole à Rob Bottin, le papa de la Chose, qui nous raconte comment un beau jour de sa vie John Carpenter l’a contacté pour ce projet de remake et comment la Chose est sortie brusquement de son cerveau : 

thing2« Il m’a fait lire le script que j’ai trouvé excellent. L’histoire était très fidèle à la nouvelle, avec ce climat de paranoïa évoquant L’INVASION DES PROFANATEURS DE SÉPULTURES. Le seul problème concernait la nature même de « la chose ». Elle était la réplique plus ou moins exacte de l’un des stades de mutation du monstre d’ALIEN : sorte de gros cafard avec des pinces, s’attachant au crâne de ses victimes pour lire leur cerveau avant de reproduire leurs formes. J’ai fait part de mes restrictions à John qui m’a proposé alors de lui donner ma conception personnelle de « la Chose ». J’y ai réfléchi pendant quelques semaines, me référant même à une série de cauchemars. Ils sont devenus la base de la créature que l’on voit dans le film ! J’ai dit à John : le film s’appelle « la Chose », si les hommes se battent contre un cafard ou un termite, le public dira « le termite », « le monstre », mais pas « la Chose ». Ce terme sous-entend qu’on ne peut pas qualifier ou décrire la créature. « La Chose » en question vient de l’espace où elle a pu rencontrer des centaines de formes de vie différentes qu’elle a imitées. N’ayant par essence aucune forme, son apparence est un mélange de toutes les formes de vie extraterrestre qu’elle a ingérées. C’est donc l’essence de « la Chose » de se reformer en fonction du problème qu’elle affronte. Dans son catalogue de défenses, elle choisit la plus appropriée à l’attaque qu’elle subit. » (extrait de Starfix Hors-Série : 5 ans d’effets spéciaux – janvier 1988)

On le sait maintenant : la Chose est donc le résultat composite de deux monstres sacrés du Cinéma Fantastique et de Science-Fiction des années 80 : John Carpenter et Rob Bottin !

- Morbius – (CosmoFiction)

Autres Monstres de la Semaine :

Beholder chinois / Créature de Fyrine IV / Sinok / Asticot-géant-violeur de Morganthus / Martien glouton / Ver des sables d’Arrakis / Vermithrax Pejorative / Gremlins / Molasar / Darkness

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

 


Un commentaire

  1. trapard dit :

    La Chose du Bottin :D
    Un grand film en effet !

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY