L’AFFICHE : LA TOUR DE L’ANGOISSE (1989)

Pour le plaisir des yeux, le talent d’un artiste, les souvenirs ou tout simplement la découverte d’une œuvre méconnue : L’AFFICHE !

La_Tour_de_l_Angoisse

Quel beau cercueil ! Cette affiche annonce assez bien le thème et l’ambiance du film de Freddie Francis, transfuge de la Hammer Films, réalisé sous le pseudonyme de Ken Barnett, LA TOUR DE L’ANGOISSE ou DARK TOWER. Un gratte-ciel mortel qui inspire immédiatement une autre série B beaucoup plus connue, mais hollandaise celle-ci : L’ASCENCEUR (1983) de Dick Maas. Mais que nenni, car DARK TOWER raconte une histoire assez classique de maison hantée, remplacée ici par un immeuble, mais avec son lot de parapsychologues rapprochant plutôt son intrigue de LA MAISON DES DAMNÉS (1972) ou de POLTERGEIST (1982).

L’intrigue : Dans un immense building dont la construction vient à peine de s’achever et qui sert de bureaux à haut standing, d’étranges morts violentes se répètent : un ouvrier, laveur de vitres est précipité dans le vide ; un gardien affreusement tué dans les sous-sols ; un cadavre dans un ascenseur ; un responsable du bâtiment perturbé qui tiraille dans la foule. Des recherches parapsychologiques mettent en cause l’époux défunt de la belle architecte Carolyn…

Produit par le Canada, LA TOUR INFERNALE a été scénarisée en Angleterre, notamment par Ken Wiederhorn que connaissent bien les fans de films de zombies (LE COMMANDO DES MORTS-VIVANTS) et tournée en majorité en Catalogne dans la ville de Barcelone, avec des comédiens américains et anglais. La toujours exquise Jenny Agutter, loin des frasques futuristes de L’ÂGE DE CRISTAL (1976) et des transformations épiques du LOUP-GAROU DE LONDRES (1981) y joue un personnage assez énigmatique. Elle est secondée par l’acteur américain et grand habitué des séries B fantastiques, Michael Moriarty (ÉPOUVANTE SUR NEW-YORK, THE STUFF, LA VENGEANCE DES MONSTRES). Mais aussi par une « tronche » du western américain, Kevin McCarthy dont on connait les traits déjà vieillissants grâce à ses petits rôles dans PIRANHA (1978), HURLEMENTS (1981), L’AVENTURE INTÉRIEURE (1987), et il est notamment l’Oncle Walt dans le sketch de Joe Dante issu de LA QUATRIÈME DIMENSION (1983).

- Trapard – (CosmoFiction)

Également dans la catégorie L’Affiche :

Galaxina / La Galaxie de la Terreur / Star Crystal / Crime Zone / Forbidden World / Nightflyers / Space Raiders / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / L’Humanoïde / Deathstalker / Les Aventures de Jack Burton / Le Retour de Godzilla / New York 1997 / Le Bateau de la Mort / L’Épée Sauvage / The Deadly Spawn / Future-Kill / Terreur Extra-terrestre / The Terror Within / Time Walker / Le Démon dans l’Île / Frayeurs /Mind Warp, an Infinity of Terror / Onde de Choc / Robot Killer / Yor, le Chasseur du Futur / La Septième Dimension / The Brain / Les Captives de l’Espace / La Quatrième Dimension / Toxic Zombies

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

 


Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY