L’AFFICHE : LES CAPTIVES DE L’ESPACE (1987)

Pour le plaisir des yeux, le talent d’un artiste, les souvenirs ou tout simplement la découverte d’une œuvre méconnue : L’AFFICHE !

Les captives de l'espace

Une sympathique affiche peut souvent cacher un nanar. Mais si vous aimez les mélanges d’ingrédients dans la SF de série B ce film vous intéressera sûrement. Voici sa recette : un peu des CHASSES DU COMTE ZAROFF dans l’espace, quelques jolies poulettes en maillots en peaux de bêtes, en nuisettes ou en strings (et souvent filmées de dos évidemment), des monstres en latex, des cyborgs, des scènes de brouillards et du space-opera. Au final, SLAVE GIRLS FROM BEYOND INFINITY est un de ces films gothiques de SF très kitsch mais qui se laisse autant apprécier qu’un STAR CRASH (1978), même s’il est un petit cran en dessous.

L’intrigue : « Deux prisonnières, Daria et Tisa, parviennent à s’évader d’un navire spatial en s’emparant d’un vaisseau de sauvetage. Pris au piège par un signal émis depuis une planète sauvage, leur engin s’écrase. Indemnes, elles sont recueillies par Zed, le maître d’une forteresse isolée dans la jungle. Zed vit seul en compagnie de ses deux robots serviteurs, s’adonnant la nuit à sa passion : la chasse. Le soir, Zed les convie à un dîner en compagnie de Shala et Rik, les rescapés d’un autre naufrage. En aparté, Rik confie à Daria qu’il se méfie de Zed, deux de leurs compagnons ayant mystérieusement disparu les nuits précédentes. Daria et Tisa vont très vite découvrir quelle sorte de proie chasse Zed… »

Évidemment, ne vous fiez pas au slogan sur l’affiche : « BIG MOVIE, BIG PRODUCTION, BIG GIRLS ». Et les bisseusses, Elizabeth Kaitan (DOUCE NUIT, SANGLANTE NUIT 2, VENDREDI 13 CHAPITRE 7, NIGHTWISH), Brinke Stevens (SPINAL TAP, BODY DOUBLE, WARLORDS, SORORITY BABES IN THE SLIMEBALL BOWL-O-RAMA) et Cindy Beal tiennent tout le film sur leurs frêles épaules.

Donc, un film à voir en soirée avec les copains en avalant des parts de pizza à l’huile pimentée pour lui donner du rythme (ce qui lui manque un peu).

- Trapard – (CosmoFiction)

Également dans la catégorie L’Affiche :

Galaxina / La Galaxie de la Terreur / Star Crystal / Crime Zone / Forbidden World / Nightflyers / Space Raiders / Les Mercenaires de l’Espace / Contamination / L’Humanoïde / Deathstalker / Les Aventures de Jack Burton / Le Retour de Godzilla / New York 1997 / Le Bateau de la Mort / L’Épée Sauvage / The Deadly Spawn / Future-Kill / Terreur Extra-terrestre / The Terror Within / Time Walker / Le Démon dans l’Île / Frayeurs /Mind Warp, an Infinity of Terror / Onde de Choc / Robot Killer / Yor, le Chasseur du Futur / La Septième Dimension / The Brain

INDEX DE COSMOFICTION / GUIDE COSMOFICTION

 


Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY