PORTRAIT : LA BALLADE DE MELODY ANDERSON

melody3La pétillante et ravissante Dale Arden de FLASH GORDON (1980), c’était elle : Melody Anderson. Trapard nous permet de la retrouver, le temps d’un article.

melodyUne courte ballade sur nos écrans que celle de Melody Anderson, mais plutôt intense et concentrée entre la fin des année 70 et le début des années 90. Cette actrice canadienne a promené sa petite frimousse blonde et son regard très clair dans un bon nombre de petits rôles dans des séries TV (L’ÂGE DE CRISTAL, GALACTICA, DALLAS, HOOKER, L’HOMME QUI TOMBE À PIC, CHIPS, AGENCE TOUS RISQUES), mais elle est surtout la jolie détective Brooke McKenzie dans MANIMAL où elle encadre Jessy Chase qui est capable de se transformer en n’importe quel animal et avec lequel elle combat le crime dans 7 épisodes désormais cultes.

À l’écran, dans les années 80, Melody Anderson représentait la jeune femme dynamique, un peu fofolle et survoltée mais toujours adorable et ce, dès FLASH GORDON (1980) où elle endossait le rôle de Dale Arden aux côtés Sam Jones/Flash Gordon, affrontant l’Empereur Ming.

Le succès des AVENTURIERS DE L’ARCHE PERDUE (1981) et d’INDIANA JONES ET LE TEMPLE MAUDIT (1984) de Lucas et Spielberg engendrera une petite mode avec À LA POURSUITE DU DIAMANT VERT (1984) et LE DIAMANT DU NIL (1985), mais aussi avec de plus petites productions. C’est dans cette logique qu’on retrouve Melody Anderson au milieu du tandem Chuck Norris-Louis Gossett Jr partant à la conquête d’un trésor aztèque dans LE TEMPLE D’OR (1986, Firewalker) de Jack Lee Thomson.

melody2

Pour ma part, son meilleur rôle, même s’il ne l’avantage pas forcément physiquement, reste celui qu’elle tient dans RÉINCARNATIONS (1981, Dead & Buried) un des plus sinistres films d’horreur à base de magie noire du début des années 80.

Après quelques films et séries TV passés plus ou moins inaperçus, Melody a terminé sa ballade cinématographique en 1993 pour consacrer son temps à sa famille.

- Trapard – (CosmoFiction)

Autres articles de la catégorie Portrait :

Jonathan Ke Quan / Linnea Quigley, la Scream Queen des années 80 / Rick Moranis

INDEX DE COSMOFICTION

30 ans plus tard CosmoFiction est de retour !

 


4 commentaires

  1. Erwelyn dit :

    AH oui, je me souviens bien de son visage. Sympa de ressortir des destins oubliés.

  2. morbius dit :

    Merci pour le lien, Trapard.

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : WHOVIAN'S WHO ! - Les Rills

  3. trapard dit :

    Je suis en train de les revoir avec plaisir ;-)

    http://cdn-uploads.gameblog.fr/images/blogs/12781/32233.jpg

    http://orig12.deviantart.net/91af/f/2013/227/4/f/manimal_ep_2___panther_transformation_by_dinoradar-d6ia0qv.jpg

    Dans le lien, il manque l’épisode 4 (La Femme Louve) qui est ici :

    http://www.dailymotion.com/video/xnwiuk_manimal-1×04-la-femme-louve-fr_tv

    Donc un pilote de 90 minutes et sept épisodes de 45 minutes :

    1 Épisode 1 : Manimal
    2 Épisode 2 : Illusion
    3 Épisode 3 : La nuit du scorpion
    4 Épisode 4 : La femme-louve
    5 Épisode 5 : Un enjeu d’importance
    6 Épisode 6 : La Défense du Morse
    7 Épisode 7 : Le souffle du dragon
    8 Épisode 8 : La légende de l’Ours de Bronze

    Bon visionnage !

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY