COSMOCRITIQUE : STARFIGHTER (1984)

COSMOCRITIQUE : STARFIGHTER (1984) dans CINÉMA 14011101120715263611887117

La catégorie Cosmocritique accueille les anciennes « critiques » publiées dans les numéros des années 80 de CosmoFiction Fanzine. L’équipe était alors très jeune. Notre passion se lisait à travers nos textes et notre engouement aveuglait parfois notre sens critique ! Mais peu importe, au moins nous vivions intensément nos rêves sans nous soucier du « qu’en-dira-t-on ».

starfighter31984 fut une année riche en films fantastiques et de SF. STARFIGHTER (The Last Starfighter), réalisé par Nick Castle, premier space opera ayant grandement utilisé les images de synthèse, offrait alors aux spectateurs une aventure extraordinaire et pleine d’humour. Voici la critique d’Alain parue dans le numéro 9 de CosmoFiction Fanzine daté d’août 1985.

Il était une fois un jeune homme particulièrement doué au jeu vidéo appelé : « Starfighter ». Ce jeu, sur lequel il exerçait ses talents, avait en fait été placé sur la Terre, sans que personne ne le sache, par des extraterrestres désireux de trouver un être capable de combattre aussi brillamment dans l’espace que sur le jeu. Le jeune homme, champion du « Starfighter », se retrouva alors un jour aux commandes d’un véritable vaisseau spatial ayant pour mission de détruire à lui tout seul une flotte menée par de cruels tyrans. Ceci fait, et devenant par cet exploit indispensable à ceux lui ayant confié la mission sacrée, il revint sur la Terre pour chercher sa bien-aimée, et tous deux partirent vivre à des années lumière de notre planète…

Voilà comment se présente l’histoire de STARFIGHTER. Du moins, voici comment elle me paraît être la plus descriptive, vu que le film est un véritable conte. Et d’ailleurs il va de soi que ceux qui aiment les contes aimeront STARFIGHTER.

starfighter4Quant aux autres, s’ils n’apprécient pas l’histoire, ils seront tout de même comblés par les sensationnelles images du film, des images de toute beauté et auxquelles on ne peut strictement rien reprocher (surtout pas la visibilité des truquages !).

Pour en revenir à l’histoire, le film peut sans problème être comparé à LA GUERRE DES ÉTOILES : de nombreuses scènes s’y rapproch

ent beaucoup (comme par exemple la cérémonie finale. De plus, son jeune héros ressemble à Luke Skywalker de par ses attitudes, et son instructeur, Grig, n’est pas sans rappeler Kenobi.

En imaginant que ces ressemblances ne soient que pures coïncidences, et sachant qu’aucun aspect du film n’est négligé (y compris la musique), on peut se demander pourquoi STARFIGHTER n’a obtenu aucun prix à Avoriaz. Peut-être que le public l’ayant accueilli n’avait déjà plus le goût des histoires merveilleuses !

- Alain - (CosmoFiction)

Image de prévisualisation YouTube

Également dans la catégorie Cosmocritique :

Gremlins / Terminator / Les Goonies / 2010, l’Année du Premier Contact / Les Aventuriers de la Quatrième Dimension / Histoires Fantastiques / Hellraiser, le Pacte / Cocoon / Princess Bride / Running Man / Miracle sur la 8e Rue / Starman / Legend / Incidents de Parcours / Superman IV : le Face à Face / Retour vers le Futur / Labyrinthe / Génération perdue

INDEX DE COSMOFICTION

30 ans plus tard CosmoFiction est de retour !

 


Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY