VAMP DES 80′s : LISA (KELLY LEBROCK)

Cette catégorie vous propose de rencontrer quelques-unes des vamps qui ont marqué les films ou les séries télévisées fantastiques et de science-fiction des années 80, et qui ont marqué durablement la mémoire des fantasticophiles ! 

vamp6

En 1985 sort le film de John Hugues, UNE CRÉATURE DE RÊVE (Weird Tales). Très vite, un nom revient sur toutes les lèvres des fantasticophiles : Kelly LeBrock, la créature de rêve en question ! Impossible de ne pas rester insensible aux charmes de cette belle brune, alors âgée de 25 ans, créée de toutes pièces par deux adolescents, oui, enfin, dans le film bien sûr. L’histoire est la suivante :

« Gary et Wyatt sont deux adolescents sujets de moquerie au lycée et sans succès auprès des filles. En regardant le film FRANKENSTEIN, Gary a l’idée de créer une femme artificielle à l’aide de l’ordinateur de Wyatt. Le résultat est Lisa, une superbe jeune femme, qui s’avère très délurée et dotée de super-pouvoirs. Afin de les amener à se prendre en main et à retrouver confiance en eux-mêmes, Lisa entraine les deux amis dans une suite d’aventures fantastiques et loufoques, qui incluent la quasi-destruction de la maison des parents de Wyatt, et un combat contre des motards mutants échappés de MAD MAX 2 et de LA COLLINE À DES YEUX. » (Wikipédia)

VAMP DES 80's : LISA (KELLY LEBROCK) dans VAMP DES 80's vamp7

UNE CRÉATURE DE RÊVE est, comme j’ai souvent l’habitude de l’écrire sur ce blog, un « pur produit des 80′s », autrement dit quelque chose qui serait totalement inconcevable, aujourd’hui, avec un tel sujet : deux ados créent la pin up de leur rêve grâce à un ordi, un scanner et une imprimante (!) pour en profiter pleinement ! Les séquence sont souvent très chaudes et le côté déluré omniprésent. À notre époque, pour un tel film, les Femen brûleraient les salles de cinéma qui auraient l’audace de le projeter, et le reste des féministes enragées nous abreuverait de son discours moralisateur sur Twitter, déjà que cette catégorie « Vamp des 80′s » peut paraître incongrue aux yeux de certaines, j’imagine…

Kelly LeBrock, qui fut également mannequin, a jugé bon, il y a quelques années, d’utiliser la chirurgie esthétique afin de surmonter l’épreuve du vieillissement… Je n’ose vous proposer de photo d’elle aujourd’hui, Google cherchera pour vous. Gare à la surprise…  En tout cas elle restera à jamais, pour nous, Lisa…

- Morbius – (CosmoFiction)

 


2 commentaires

  1. Jean Beauvoir dit :

    Pour ce qui est des années 80, me vient de suite en mémoire l’incroyable strip-tease effectué par Suzanna Willis dans le bar du Club des monstres (réalisé par Roy Ward Baker en 1981). Ou encore, puisque l’on est dans l’effeuillage, le superbe strip-tease effectué dans le cimetière, dans Le retour des morts vivants (réalisé par Dan O’Bannon en 1985). Les deux séquences sont visibles sur YouTube…
    Les films de genre ont eu droit à pas mal scènes de strip-teases, mais je connais surtout celles des années 50 et 60.

  2. Trapard dit :

    Voila la coupable du « superbe strip-tease effectué dans le cimetière, dans LE RETOUR DES MORTS VIVANTS » :

    http://cosmofiction.unblog.fr/2014/01/07/portrait-linnea-quigley-la-scream-queen-des-annees-80/

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY