JOE DANTE ET « GREMLINS » (2)

JOE DANTE ET À la question « Par quoi avez-vous été particulièrement attiré dans le scénario de GREMLINS ? », Joe Dante répond : « Le ton. Au départ, il s’agit d’une histoire très naïve, très tendre, un peu comparable aux films de Frank Capra et de Preston Sturges… Et puis, au milieu, le récit bascule brutalement dans l’épouvante. C’est comme si on avait renvoyé le premier metteur en scène et engagé Hitchcock ou Fritz Lang pour finir le film ! La juxtaposition de ces deux styles disparates m’a beaucoup intéressé. J’étais curieux de voir la réaction des spectateurs. Le succès du film m’a d’ailleurs plutôt étonné. D’autre part, j’aime les films qui peuvent être perçus comme une pure distraction, mais dont la structure me permet de glisser des choses moins évidentes. »

(L’Année du Cinéma Fantastique 84-85 / Guy Delcourt / éd. Bédérama)

(CosmoFiction)

 


Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY