COSMOPAGE : PORTRAIT DE TOBE HOOPER – AOÛT 1988

COSMOPAGE : PORTRAIT DE TOBE HOOPER - AOÛT 1988 dans COSMOPAGE 15053102285115263613316103

CosmoFiction ayant été un fanzine avant de devenir un blog, nous vous proposons régulièrement des pages de ses vieux numéros scannés. Un retour à une époque où les fanzines étaient faits à partir de collages, de marqueurs indélébiles et de machines à écrire !

Cet article, écrit par Laurent et paru dans le (riche !) numéro 3 de CosmoFiction Fanzine d’août 1988, dresse le portrait, ou plutôt la carrière, de Tobe Hooper. C’est dans les années 80 que notre homme est passé de la lumière à l’ombre avec des œuvres plus ou moins ratées (des nanars, diront certains…) comme LIFEFORCE ou INVADERS FROM MARS, le remake. Et que reste-t-il aujourd’hui de notre Hooper de MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE ? Un souvenir, oui, un vague souvenir…

- Morbius - (CosmoFiction)

14022207485715263612004634 dans FANZINE COSMOFICTION

14022207501215263612004635

14022207512015263612004636

14022207522715263612004637

 


Un commentaire

  1. trapard dit :

    Ah, ça fait plaisir de retrouver le Laurent de l’époque et grand fan de Tobe Hooper !
    Je suis assez d’accord avec l’ensemble de l’article d’autant que j’ai eu le temps de découvrir certaines raretés de Hooper entre temps, lui qui se fâchait trop facilement avec ses différents producteurs et qui se faisait remplacer après avoir caqué la porte dans un coup de gueule. C’est le cas de THE DARK (1979) terminé par John ‘Bud’ Cardos et qui devrait atterrir sur ce blog un de ces quatre soirs, et VENIN qui est un des ces films à petit budget des 80′s et assez original pour ne pas ressembler aux autres (de l’époque surtout) qui me plaisent particulièrement.
    Et bien que Laurent ne donne pas clairement son avis sur LE CROCODILE DE LA MORT, je pense que nos avis concordent assez sur le sujet :
    http://morbius.unblog.fr/2012/09/23/le-crocodile-de-la-mort/
    Finalement, j’ai toujours été moins fasciné par ses films produits par Golan-Globus, et je trouve que ses MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE et LE CROCODILE DE LA MORT, bien que très antérieurs, vieillissent beaucoup moins vite grâce à « leur côté fou » sans doute. Je reste néanmoins un fan de MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE 2.
    Et lorsque Morbius pose la question « que reste-t-il aujourd’hui de notre Hooper de MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE ? Un souvenir, oui, un vague souvenir… », ce n’est pas faux, mais je préfère ne pas l’enterrer trop vite. THE MANGLER (1995) et son CROCODILE (2000) ne sont évidemment pas d’une grande originalité, mais cela reste de bonnes séries B si on ne court pas trop après le chef-d’œuvre évidemment. Et pour ma part, j’ai beaucoup apprécié MORTUARY (2005) bien que sa sortie en DVD aie été très confidentielle. Je l’ai trouvé par hasard en pianotant sur CinéBank N’Géa vers 2009.
    Récupéré par Mick Garris à la télévision, avec tous les grands noms que pourraient symboliser CosmoFiction au niveau du cinéma –> dans MASTERS OF HORRORS en 2005 et 2006, je dois avouer que les épisodes réalisés par Hooper sont bons. Mais c’est sûr que Tobe Hooper n’a plus ni 20 ans ni cette fougue de la jeunesse à mon humble avis pour nous refaire un MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE.

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY