LES CINQ SOUS-STAR WARS ITALIENS D’ALFONSO BRESCIA

On a eu le western spaghetti, mais connaissiez-vous le space opera pizza ? Trapard vous propose une petite ballade stellaire dans l’univers de la zèderie, et vous offre en cadeau ses joyaux les plus étincelants de la fin des seventies et du début des eighties.

LES CINQ SOUS-STAR WARS ITALIENS D'ALFONSO BRESCIA dans CINÉMA 14020306284515263611951779

14020306300715263611951780 dans SCIENCE-FICTIONNé à Rome en 1930, Alfonso Brescia était un scénariste et un réalisateur, pur produit du cinéma bis, surfant sur toutes les modes cinématographiques. Il a tourné plusieurs péplums dont son GOLDOCRACK À LA CONQUÈTE DE L’ATLANTIDE (1965, Il conquistatore di Atlantide) qui est son film du genre le plus connu mais surtout grâce à son titre incroyable. Brescia a aussi tourné des westerns spaghetti, des « poliziotto » (des polars italiens plutôt violents), des films érotiques et du grand n’importe quoi comme ses SUPERMEN CONTRE LES AMAZONES (1975, Superuomini, superdonne, superbotte).

Mais les films d’Alfonso Brescia qui nous intéressent particulièrement ici, ce sont ses cinq navets à minuscules budgets, réalisés derrière le pseudonyme d’Al Bradley (parfois orthographié Al Bradly) et qui flirtent avec le succès de la sortie de STAR WARS en 1977. Ce n’est évidemment pas STAR CRASH (1978) de Luiggi Cozzi, non, c’est le rayon d’en-dessous, celui qui est plein de poussière et que vous confondiez malencontreusement avec un marche-pied. Et je pense que si vous avez fréquentés les vidéoclubs des années 80, vos 14020306312815263611951781 dans TRAPARDyeux risquent de pétiller comme des bonbons qui claquent dans la bouche en revoyant les affiches de ces films.

Des films qui se ressemblent plus ou moins et dont la belle Malisa Longo en est très souvent l’héroïne.

ANNO ZERO – GUERRA NELLO SPAZIO (1977) ou COSMOS, WAR OF THE PLANETS

Considéré comme un remake de LA PLANÈTE DES VAMPIRES (1965, Terrore nello spazio) de Mario Bava, ANNO ZERO – GUERRA NELLO SPAZIO n’en a pas moins été tourné pour rattraper le public de STAR WARS et les nouveaux fans de SF :

Dans un avenir lointain, et après avoir reçu de mystérieux signaux de radio, un vaisseau spatial atterrit sur ​​une planète inconnue. Celle-ci est déserte, mais bientôt l’équipage découvre les vestiges d’une ville antique, ainsi que les derniers survivants d’un peuple qui habitait autrefois la planète. L’équipage est alors opprimé par une entité maléfique qui hante ce monde. Celle-ci prend la forme d’une machine ultra-sophistiquée qui contrôle les esprits…

Costumes kitschs, effets spéciaux ringards et sons électroniques criards sont au programme de cet ANNO ZERO – GUERRA NELLO SPAZIO qui est comme un mélange raté de PLANÈTE INTERDITE (1956) et de LA PLANÈTE DES VAMPIRES (1965). (ANNO ZERO – GUERRA NELLO SPAZIO EN ENTIER ET EN VERSION ANGLAISE)

14020306504615263611951794BATTAGLIE NEGLI SPAZI STELLARI (1977) ou LA BATAILLE DES ÉTOILES et BATTLE OF THE STARS

Alors qu’il explore le cosmos, le vaisseau Magellan est attiré par le champ de gravité d’un astéroïde inconnu. Malgré la désapprobation de la base Altaïr, le capitaine Vassilov décide d’aller explorer l’astéroïde en question avec un de ses hommes. Ils sont massacrés par des créatures de l’espace, les Goniens, un peuple autrefois technologiquement avancé, et gouverné par un immense ordinateur, qui a décidé de détruire la Terre…

BATTAGLIE NEGLI SPAZI STELLARI a été réalisé par Alfonso Brescia à partir de stock-shots qu’on retrouve d’ailleurs dans les cinq films.

Voici le très sympathique générique de BATTAGLIE NEGLI SPAZI STELLARI que vous pourrez fredonner en souriant et en frappant gaiement dans les mains.

14020307040115263611951822LA GUERRA DEI ROBOT (1978) ou LA GUERRE DES ROBOTS et WAR OF THE ROBOTS

Une civilisation extraterrestre, face à son extinction imminente, kidnappe deux célèbres scientifiques de la génétique sur la Terre. Une troupe de soldats est envoyée pour lutter contre les robots humanoïdes et secourir les deux prisonniers. (LA GUERRA DEI ROBOT EN ENTIER ET EN VERSION ANGLAISE)

SETTE UOMINI D’ORO NELLO SPAZIO (1979) ou STAR ODYSSEY

En 2312, la Terre rebaptisée Sol 3 est vendue à un despote nommé Kress, qui en profite pour commencer une collecte d’esclaves humanoïdes qu’il revend à ses homologues. Le professeur Maury et quelques amis se révoltent contre le nouveau propriétaire de Sol 3, en tentant de déjouer ses plans et en luttant contre son armée de cyborgs.

STAR ODYSSEY ou le nanar qui fera repousser l’acné perdue en le revoyant ici, EN ENTIER ET EN VERSION ANGLAISE

14020306574415263611951808

14020307070615263611951823LA BESTIA NELLO SPAZIO (1980) ou THE BEAST FROM SPACE

Dans un avenir lointain (je sais, je me répète), la lutte pour la supériorité spatiale a forcé l’humanité à coloniser le cosmos afin d’y récolter un élément chimique rare, l’Antallum, qui est l’ingrédient clé pour la construction des bombes à neutrons. Le capitaine de vaisseau Larry Madison et son équipage sont affectés pour se rendre sur la planète Lorigon, mais le vaisseau se trouve pris sous le contrôle d’un ordinateur émettant directement de ​​Lorigon et qui incite le pauvre équipage à avoir des relations sexuelles forcées…

Forcément, FLESH GORDON (1974) est passé par là, et voici, pour conclure cet article, un extrait soft de LA BESTIA NELLO SPAZIO, sorti aux USA 1980 sous le titre THE BEAST FROM SPACE, et où on peut y voir quelques stock-shots d’ANNO ZERO – GUERRA NELLO SPAZIO.

- Trapard – (CosmoFiction)

 


7 commentaires

  1. morbius dit :

    Il me semble bien en avoir vu un ou deux parmi les cinq, mais, c’est bizarre : ils ne m’ont laissé aucun souvenir. :-) En tout cas, je ne le dirai jamais assez : bravo les Italiens, vous n’aviez pas froids aux yeux.

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : PAPERTOY : HAL 9000

  2. morbius dit :

    Ah, et merci Trapard : tu m’as permis de trouver de nouveaux superbes robots craignos !

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : PAPERTOY : HAL 9000

  3. trapard dit :

    Ah oui dis donc ! Je les ai vu en me repassant les films, et ils sont en effet très très craignos -> comme les films d’ailleurs :D

  4. trapard dit :

    Tu as choisi les jaquettes italiennes ou allemandes, mais les affiches françaises pour VHS me restent assez en en mémoire. La grande que tu as posté en début d’article de LA BESTIA NELLO SPAZIO est plutôt sympa et elle me fait penser à une sorte de dérivé du style de Frazzeta.
    En 87, un copain m’avait donné un gros carton de VHS issu d’un destockage de vidéo-club dans lequel il y avait la VHS de STAR ODYSSEY avec exactement cette jaquette-là :
    http://www.nanarland.com/Chroniques/starodyssey/space042.jpg
    Il existait pas mal de jaquettes de ce style et même certaines avec des ajouts de parties chromées ou dorées en relief pour attirer l’œil des clients.

  5. trapard dit :

    Pour ceux qui se demanderaient en lisant les scénarios des 5 films, à quoi pourrait bien ressembler la mystérieuse entité maléfique et extraterrestre qui est sensée s’apparenter à une machine ultra-sophistiquée qui contrôle les esprits…etc etc…C’est exactement le même ridicule robot dont nous parlions déjà sur Altaïr IV à un an d’intervalle à 4 jours près. D’ailleurs, je me mélangeais complètement les pinceaux dans mon article avec ce mélange de titres qui se ressemblent.

    http://morbius.unblog.fr/2012/02/07/robot-craignos-35/

  6. trapard dit :

    Au fait, Morbius, je n’avais pas fait attention mais STAR ODYSSEY aka SETTE UOMINI D’ORO NELLO SPAZIO dont tu as aussi tiré le portrait d’un robot-craignos sur LEA, serait aussi sorti en France sous le titre SEPT HOMMES D’OR DANS L’ESPACE. Un titre plein de mystères pour le navet que c’est, mais c’est bon de l’ajouter.

  7. morbius dit :

    Merci pour l’info !

    Dernière publication sur Les échos d'Altaïr : PAPERTOY : HAL 9000

Répondre

FranciaD |
Alexandre, Diego, Samuel |
Le Petit Lapin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes petits écrits...
| symptoms for ms in women19
| REGLISSE , VENUSSE & BAMBY